Laure Limery, en stage chez Mobiliwork

Laure

Master 1 Marketing et Vente

Lorsque je suis arrivée chez Mobiliwork, la priorité était de développer les inscriptions de la plateforme. Je suis donc en charge de consolider, en qualité et en quantité, la base de données des prospects.

Peux-tu nous en dire un peu plus sur ton stage ? Comment se passe ton stage ?

Pour clôturer mon année en M1 Marketing et Vente, j’ai intégré la startup Mobiliwork à Paris La Defense pour un stage de 4 mois en tant que bras-droit CEO. Mobiliwork est une startup RH qui a pour objectif de simplifier la mobilité des talents entre entreprises et notamment via le dispositif du prêt de salariés. J’ai intégré une petite équipe composée de Jérôme fondateur et CEO, Samuel COO et Mathilde arrivée en stage en Janvier au même poste que moi. Mon stage se déroule très bien, malgré le contexte un peu particulier avec majoritairement du télétravail, l’équipe m’a bien intégré. L’environnement de travail est aussi très agréable puisque la startup est hébergée dans les bureaux de Paris La Défense au sein de la Tour Coeur Défense. Ce stage me permet de découvrir l’univers startup que je ne connaissait pas du tout, puisqu’il s’agit de ma première expérience au sein d’une telle entité. La vie au sein des startups est rythmée par les levées de fonds, la prise de contact avec des investisseurs mais aussi des échanges intéressants via des workshops organisés par l’incubateur Paris&Co.


Quelles sont tes missions ?

Lorsque je suis arrivée chez Mobiliwork, la priorité était de développer les inscriptions de la plateforme. Je suis donc en charge de consolider, en qualité et en quantité, la base de données des prospects. L’enjeu est de trouver les bons contacts, de les contacter au bon moment avec la bonne approche. Je m’occupe également de la création et la diffusion de contenus (vidéos, articles, visuels, etc.) afin d’augmenter la notoriété de Mobiliwork. J’intervient également sur le site internet, notamment sur la partie SEO qui est un sujet de fond permanent car il faut veiller à ce que le site et ses différentes pages soient toujours bien référencés sur les bons mots-clés. Mais aussi la partie analyse des différents KPI’s qu’on peut retirer de Google Analytics notamment. Enfin, je m’occupe de la partie exécution où je veille à ce que les différentes mobilités se déroulent bien, ainsi que le côté légal soit respecté. La plupart de mes missions sont réalisées en binôme avec Mathilde.


Comment est articulé ton emploi du temps avec la crise sanitaire  ?

J’ai commencé mon stage majoritairement en présentiel, globalement je suis présente 2 jours sur 5 au bureau. Il s’agit d’un contexte particulier mais on a su s’adapter. Je n’ai rencontré Jérôme en personne que 3 semaines après le début de mon stage par exemple. Au cours du mois de juin, la tendance va s’inverser et on sera de moins en moins en télétravail.


As-tu l’opportunité d’appliquer en entreprise ce que tu as pu voir en cours ?

Ce stage en startup me permet d’appliquer certains des cours vus cette année, notamment les cours de Mr Roisnel et Mr Gaillard de « Stratégie et Techniques de Communication ».


As-tu des conseils à donner pour la recherche de stage ?

Un conseil assez classique : s’y prendre à l’avance pour ne pas se retrouver en stress au dernier moment. Et surtout ne pas postuler partout et envoyer des centaines de candidatures mais plutôt privilégier la qualité à la quantité et bien sélectionner les entreprises auxquelles on postule.


Connais-tu la plateforme JobTeaser ? En as-tu fait l’usage ? Est-ce que cela t’a aidé dans tes recherches ?

Oui je la connais depuis l’année dernière. Cette année j’ai trouvé mon stage grâce à JobTeaser en répondant à une offre de stage par une courte vidéo. Cette plateforme m’a beaucoup aidé dans ma recherche et la majorité des offres auxquelles je postulais se trouvaient sur JobTeaser.

Nous Contacter