Master 2 Contrôle de Gestion et Audit Organisationnel

Parcours Systèmes d'Information et Contrôle de Gestion

Assistante pédagogique

Anne DE LILLO
Tél. 02 23 23 78 64


 

Candidature 2022-2023 dématérialisée

Ouverture du serveur :
lundi 4 avril 2022

Date limite de dépôt des candidatures :
mardi 24 mai 2022

Entretiens individuels :
mercredi 08 juin 2022 (après-midi)

Rentrée à l’IGR-IAE Rennes
Lundi 5 septembre 2022

Code RNCP : 35918

Le Master CGAO, parcours Systèmes d’Information et Contrôle de Gestion (SICG), offre une spécialisation en contrôle de gestion couplée à une compétence technique forte en systèmes d’information. Cette double approche permet aux diplômés d’être rapidement opérationnels sur leurs premiers postes. Ils seront en mesure d’évoluer, dans des fonctions managériales du contrôle de gestion, de la comptabilité et des services financiers, mais également en pilotage des systèmes d’information (informatique décisionnelle ou ERP).

La fonction contrôle de gestion est stratégique pour toutes les organisations, quel que soit leur taille ou leur secteur d’activité. Elle est aussi en pleine mutation : nouveaux modes de calculs de coûts, prévisions plus réactives, intégration du concept de qualité dans la logique financière, gestion de la valeur, utilisation de l’informatique décisionnelle et de progiciels intégrés, …
Entre prévisions, analyses et préconisations, le métier de contrôleur de gestion requiert des connaissances techniques pointues (techniques budgétaires et trésorerie, contrôle interne et gestion des risques, …), la maîtrise des outils de gestion (ERP, tableaux de bords, …) et les qualités managériales (négociation, gestion d’équipe, …)

Responsable pédagogique du Master 1 CGAO parcours SICG : Gervais Thenet
Responsable pédagogique du Master 2 CGAO parcours SICG : Christian Vigouroux

Plus de 30 ans d’existence, l’une des plus anciennes formations alliant contrôle de gestion et systèmes d’information en France.
En deux ans, Master 1 et Master 2, le parcours SICG permet aux étudiants de se créer un vrai portefeuille de compétences qui leur assure une insertion professionnelle rapide et des perspectives de carrière intéressantes.

L’utilisation de l’informatique pour le contrôle de gestion fait la force de ce Master

  • Bases de données (Microsoft Access, SQL Server, MySQL, SQL & MDX)
  • Progiciel de gestion intégré (partenariat SAP ERP)
  • Outil décisionnel (SAP/Business Objects, Microsoft Analysis Services, Microsoft Reporting Services, QlikView), ETL (Pentaho, Talend, Microsoft
    Integration Services)
  • Génie logiciel (modélisation des données, VBA Excel/Access, …)
  • Gestion budgétaire (Cegid Planning), etc.

Le Master CGAO, parcours SICG, dispose d’un partenariat avec SAP et propose une formule de certification SAP aux étudiants qui le souhaitent.

Une formation en lien avec  les entreprises
  • Des intervenants professionnels : contrôleur de gestion, responsable administratif et financier, chargé d’études Business Intelligence, directeur supply chain, consultant fonctionnel SAP, …
  • Une convention avec la DFCG Avenir (Association Nationale des Directeurs Financiers et de Contrôle de Gestion)

 

Un master ouvert à l’international
  • Master SICG / MBA Comptabilité de l’Université de Laval (Québec).  Le double diplôme Master / MBA Comptabilité s’adresse à des étudiants qui : ont terminé avec succès leur Licence 3ème année à l’IGR-IAE, souhaitent étudier en Master 1 à l’Université de Laval, avant de préparer le Master 2 à l’IGR-IAE

  • Master SICG / DiplomKaufmann de l’Université de Kiel (Allemagne). Le double diplôme Master / DiplomKaufmann s’adresse à des étudiants qui : ont terminé avec succès leur Licence 3ème année à l’IGR-IAE, souhaitent étudier en Master 1 à l’Université de Kiel, avant de préparer le Master 2 à l’IGR-IAE

 

Semestres d’études / années internationales

Les étudiants qui ont suivi leur Licence 3 à l’IGR-IAE ont la possibilité d’effectuer le 1er semestre du M1 ou une année internationale entre le Master 1 et le Master 2 (après un Master 1 à l’IGR-IAE) au sein de notre réseau d’universités partenaires.

Insertion professionnelle

Les résultats de l’enquête 2021 montrent que :

  • 96% de la promotion de 2020 étaient en activité en juin 2021
  • 91% étaient en CDI
  • avec un salaire annuel moyen brut de 36 299 € avec primes
  • 68% des diplômés ont obtenu leur premier emploi durant ou à l’issue de leur stage (ou 77% en moins d’un mois après l’obtention du diplôme)

92% des étudiants du master CGAO FI ont déclaré être tout à fait satisfaits ou plutôt satisfaits de leur master.

 

Fonctions exercées (extrait de l’annuaire des diplômés)

Métiers orientés contrôle de gestion : contrôleur de gestion, contrôleur de gestion industriel, responsable du reporting, responsable administratif et financier, …
Métiers orientés systèmes d’information : maîtrise d’ouvrage (MOA), direction des systèmes d’information (DSI), assistance à maître d’ouvrage (AMOA), coordinateur de projet, consultant en système d’information et en système décisionnel (Business Intelligence), audit interne en systèmes d’information, …

Organisation : enseignements répartis sur deux ans, volume d’environ 900 heures.

  • Master 1 : disciplines du management et spécialisation en contrôle de gestion,
  • Master 2 : professionnalisation du cursus, utilisation importante des outils informatiques d’entreprise leaders dans leur domaine.

Intervenants : enseignants universitaires et intervenants professionnels (contrôleurs de gestion et consultants spécialisés).

 

Master 2

  • Objectifs

    Décliner, sous la forme de cas de synthèse, les Budgets hiérarchisés en systématisant l’utilisation des modules avancés d’Excel.

    Compétences à acquérir

    Comprendre l’architecture du système budgétaire et être capable de produire des états de synthèse.

    Programme

    Processus Budgétaire et Budgets Hiérarchisés

    1.            Budget des Investissements et de Financement

    2.            Budget des Ventes et Séries Chronologiques

    3.            Budgets de Production et algorithme du simplex

    4.            Budgets des Approvisionnements et modèles de pénurie

    5.            Budgets de Trésorerie

    6.            Documents de Synthèse

    Processus Budgétaire et Gestion de Projet

    1.            Développement des outils de Recherche Opérationnel

    2.            Evaluation des écarts et re-prévision

    Bibliographie

    BOUQUIN H., Comptabilité de Gestion, 2ème Edition, Sirey, 1997.

    GERVAIS M., Contrôle de Gestion, Economica, 8ème Edition, 2005.

    LONING H. et PESQUEUX Y., Le contrôle de Getion, Dunod, Paris, 1998.

    Pré-requis

    Comptabilité Générale

     

    Objectifs :

    Construire de façon réaliste, le budget d’une société et obtenir un compte de résultat prévisionnel (Etude de cas, basée sur un cas réel)

    Compétences à acquérir :

    Sur Excel, savoir traiter les budgets successifs et savoir paramétrer un compte de résultat prévisionnel qui sera mis à jour automatiquement.

    Programme :

    – Traitement des prévisions de ventes et prévisions d’achats

    – Prise en comptes des prévisions pour les ressources humaines, les taxes, les investissements et les autres charges.

    – Paramétrage des budgets pour permettre le suivi budgétaire et le calcul des écarts.

    – Paramétrages du compte de résultat prévisionnel et récupération automatique des données dans les différents budgets.

    Bibliographie :

    – Contrôle de Gestion – Michel Gervais – ECONOMICA

    – Le contrôle de gestion – Henri Bouquin – PUF

    – DCG 11 – Contrôle de gestion – Georges Langlois – Sup’FOUCHER

    – DECG – Contrôle de gestion – Langlois & Bonnier – FOUCHER

    Pré-requis :

    – Connaissances des techniques de prévisions budgétaires (cours master 1)

    – Etre à l’aise avec Excel

    Objectifs

    être capable de travailler sur la problématique trésorerie afin de pouvoir développer des applications dans ce domaine.

    Compétences à acquérir

    Compétences en matière d’analyse et de mise en œuvre opérationnelle de problématiques de trésorerie.

    Programme

    Introduction
    I.    La fonction trésorerie et son environnement
    A.    Le rôle et les missions du trésorier
    B.    L’environnement de la trésorerie

    II.    La gestion au jour le jour
    A.    Objectifs
    B.    Mise en œuvre

    III.    L’optimisation
    A.    Méthodes traditionnelles
    B.    Méthodes des groupes

    Bibliographie
    • BELLIER-DELIENNE A., KHATH S., Gestion de @trésorerie, 2ème éd,  Economica, 2012.
    • BOBOT L., VOYENNE D., Le besoin en fonds de roulement, Economica, 2007.
    • DESBRIERES P.  ,  POINCELOT E., Gestion de la trésorerie, 2ème éd,  EMS, 2015.
    • LA BRUSLERIE (de) H.,  ELIEZ C., Trésorerie d’entreprise : Gestion des liquidités et des

    risques, 4ème éd, Dalloz,, 2017.

    • POLONIATO B., VOYENNE D., La nouvelle trésorerie d’entreprise, Dunod, 1997.
    • ROUSSELOT P.,  VERDIE  J.F., Gestion de trésorerie, Dunod, 2ème éd, 2017.
    • SIMON Y.,  Notation et agences de rating, Economica, 2017
    Pré-requis :

    Connaissances financières (analyse financière)

    Objectifs

    La formation doit permettre aux participants de comprendre les contraintes spécifiques des organisations de service en matière de rentabilité et de savoir utiliser les outils de gestion (financiers et opérationnels) adaptés dans une logique de prise de décision.

    L’accent est mis sur :

    • Les contraintes et enjeux des activités de service ;
    • Une formalisation de la question de la rentabilité dans les services ;
    • Une approche concrète et ciblée de l’usage des outils orientée vers la prise de décision.
    Compétences à acquérir

    À l’issue de cette formation, les participants seront capables de :

    ·Comprendre les principaux enjeux de la gestion des services ;

    ·Mesurer la capacité d’un service et en évaluer le rendement ;

    ·Évaluer la rentabilité de décisions permettant d’accroître la performance d’une activité de service en agissant soit sur les coûts, soit sur les recettes ;

    ·Prendre en compte l’impact non financier de ces décisions.

    Programme

    Intro : un monde de services

    1. La performance des services
      1. La notion de service
      2. Les nouvelles formes de production
      3. La gestion des capacités et des flux
    2. Améliorer la performance d’une activité de service
      1. Maîtriser les dépenses
      2. Maximiser les flux de revenus
      3. Gérer la valeur
    Bibliographie
    • Atrill P. et McLaney E. (2009). Management Accounting for Decision Makers, Pearson Education.
    • Grönroos C. (2007). Service Management and Marketing: Customer Management in Service Competition 3e édition., Wiley.
    • Lovelock C., Wirtz J., Lapert D. et Munos A. (2008). Marketing des services 6e édition., Paris : Pearson education.
    • Ragaigne A. et Tahar C. (2019). Contrôle de gestion, Gualino.
    • Ragaigne A. et Tahar C. (2019). Contrôle de gestion – Exercices, Gualino.
    • Ragaigne A., Tahar C., Omont L. et Gond G. (2019). Management et contrôle de gestion DSCG 3, Paris : Dunod.
    Pré-requis

    Les étudiants doivent maîtriser les outils classiques du contrôle de gestion, notamment les principales méthodes de calcul de coût (coûts complets et coûts partiels) et les notions qui en découlent (seuil de rentabilité, etc.).

    Ils doivent également avoir des connaissances solides en comptabilité financière.

    Objectifs

    Dans des circonstances stratégiques habituelles (amélioration de la compétitivité, croissance interne, innovation, déploiement local), le contrôle de gestion est vu souvent comme un outil d’aide à la décision. Dans des circonstances plus rares (croissance externe, partenariat, déploiement international), le contrôle de gestion devient aussi un outil utile à la légitimité de la décision déjà prise. Le contrôle de gestion doit appréhender les conséquences organisationnelles des stratégies de développement national et international d’une entité aux frontières floues.
Il convient d’identifier les critères de performance globale des organisations qu’elles soient industrielles, commerciales ou de services, marchandes ou non- marchandes (associations, collectivités publiques) et de montrer les liens existants entre performance économique, performance financière et performance sociale et sociétale.

    Dans ce cadre le contrôle de gestion peut être compris comme une aide au changement organisationnel.

    Compétences à acquérir

    La compétence à acquérir doit permettre de réaliser une étude liant le management et le contrôle de gestion.  Acuité transversale pour l’analyse.

    Programme

    Chapitre 1 : Architecture du système de contrôle

    Chapitre 2 : Croissance interne, compétitivité et leviers de contrôle

    Chapitre 3 : Opérations de croissance et leviers de contrôle

    Chapitre 4 : Contrôle de gestion et changement : une synthèse

    Bibliographie
    • « The role of control systems in the process of change », 2015, Touchais, Herriau, Journal of change Management
    • « The  balanced scorecard, translating strategy into action », 1996, Kaplan et Norton, HBS press
    • « Performance measurement and control systems for Implementing strategy », 2000, Robert Simons
    • Contrôle de gestion, michel gervais, 1999, Economica
    • Stratégie de l’entreprise, Michel gervais, Christophe Herriau, 2011, Economica
    Pré-requis

    Maîtrise des outils de management accounting et fondamentaux SI de niveau M1

    Objectifs

    Appréhender les rôles qui pourront être ceux des étudiants à l’issue de la formation (Key user ERP, Assistant Maîtrise d’Ouvrage, Consultant ERP).

    Initier les étudiants à SAP® ERP ECC 6 :

    • Think (comprendre le fonctionnement global de SAP et être capable de spécifier le fonctionnement de SAP pour une entreprise)
    • Build (savoir paramétrer SAP, savoir tester et recetter les fonctionnalités)
    • Run (utilisation de SAP, rédaction de mode opératoire)

    Apprentissage à travers un projet pratique en délais contraints

    Préparer les étudiants à la certification SAP ERP TERP10

    Compétences à acquérir

    Modélisation de P&L en normes IAS

    Méthodes de conduite de projet ERP

    Logiciel SAP ERP ECC 6

    Programme

    ERP

    Méthodologie de déploiement. Les acteurs du projet ERP (Copil, MOA, AMOA, MOE, key Users)

    Logiques de « Think », « Build » et de « Run ». Les phases du projet : de l’expression du besoin au maintien en condition opérationnelle. Méthodologies Agiles, prototypage itératif. Retour d’expérience et exemples d’implémentation réussies / échouées.  Pourquoi SAP ?

    Travaux dirigés

    Découverte de SAP, connexion, navigation. Découverte du module SD (ventes). Découverte des module FI/CO.

    Application – Modélisation de FI/CO

    Choix d’une entreprise. Modélisation de l’organisation dans SAP. Modélisation du P&L. Référentiel de données, définition de la modélisation analytique, schéma des flux (budgétisation, comptabilisation d’une pièce dans FI, ventilation des revenus et des coûts dans CO, gestion d’un ordre interne).

    Livrable : cahier de paramétrage de SAP

    Application  – Utilisation de FI/CO

    Paramétrage des modules FI/CO. Pré-budgétisation. Cycles de répartition. Données réelles. Chargements / déchargement des centre de coûts, comparatifs budget/réalisés, reporting, ordres internes.

    Moyens : mise à disposition, par connexions informatiques, du système ECC (Entreprise Core Components) de la société SAP, Coaching.

    Livrable : procédures SAP, cahier de test.

    Bibliographie
    • ERP et PGI sélection, méthodologie de déploiement et gestion du changement : Les clés du succès, les facteurs de risques de Jean-Louis Tomas, Editions DUNOD
    • Manager avec les ERP de Jean Louis Lequeux, Editions d’Organisation
    Pré-requis

    Techniques : Connaître les principes de rédaction des diagrammes de flux, outils de modélisation (Microsoft Visio).

    Contrôle de gestion : Les prix de cession internes. Le calcul de coûts complets par produit selon les méthodes classiques (Contrôle de gestion, Michel Gervais, p 49 à 62). Les coûts à base d’activité (Contrôle de gestion, Michel Gervais, p 171). Connaissance du compte de résultat, P&L.

    Objectifs

    Disposer d’un socle de connaissances générales sur les architectures informatiques, savoir développer des applicatifs à partir d’un cahier des charges et d’algorithmes, …

    Compétences à acquérir

    Celles listées dans les objectifs.

    Programme
    • Généralités sur le «Génie Logiciel»
    • Approche Client/Serveur
    • Approches Intranet, Extranet et Internet
    • Les différents outils et leur niveau d’utilisation
    • Présentation d’Ateliers de Génie Logiciel (AGL) orientés «Conception»
    • Présentation d’Ateliers de Génie Logiciel (AGL) orientés «Conception & Développement»
    • Systèmes de Gestion de Base de Données (SGBD)
    • SGBD pour applications «End User» ou frontales
    • SGBD pour applications «Client/Serveur» ou «Internet/Extranet/Intranet»
    • SGBD utilisés : Microsoft Access, Microsoft SQL Server, MySQL, …
    • Le langage d’interrogation de Systèmes de Gestion de Base de Données SQL
    • Couplage de SGBD entre eux (via ODBC) et accès aux SGBD depuis des langages de programmation (via ODBC)
    • Etude d’outils de développement :
    • Langage de programmation «Tableur» (Visual Basic pour Excel)
    • Langage de programmation «Base De Données» (Visual Basic pour Access)
    Bibliographie

    Utilisation de nombreux sites Web dédiés au sujet (developpez.com, …) et utilisation de ressources publiées par l’enseignant sur la plateforme Moodle de l’Université de Rennes 1.

    Pré-requis

    Avoir suivi le programme de Licence 3 au sein de l’IGR-IAE ou d’avoir validé le module «Tableur et bases de données avancées» en Master 1 CGAO.

    Objectifs :

    La finalité de ce cours est de former les étudiants à l’analyse des systèmes d’information afin qu’ils soient en mesure de :

    • Apprendre à utiliser des méthodes systématiques pour l’analyse des besoins
    • Créer des modèles UML d’analyse couvrant 3 aspects :
      •  Fonctionnel
      •  Statique
      •  Dynamique
    • Découvrir les principaux concepts des approches orientées objet
    • La conception et de la mise en place de data warehouses

    Compétences à acquérir :

    •  Définir et mettre en œuvre les normes, méthodes, outils et procédures aptes à répondre aux exigences de l’entreprise
    • Réaliser des études fonctionnelles et assurer l’organisation, la mise en œuvre et le suivi des développements au sein des systèmes d’information

    Programme

    • Concepts orientés objet
    • Principes des méthodes OO
    • Qu’est-ce que UML ? Caractéristiques de UML
    • Méthode préconisée :
      • Mdèle de classes
      • Mdèle d’états
      • Mdèle d’interactions
    • Applications
    • Le Système d’Information – La Suite Décisionnelle 
    • L’Entrepôt de Données : Extraction des données – Constitution de l’entrepôt – Modélisation
    • Les Bases Multidimensionnelles :   Analyse multidimensionnelle – OLAP – Data Marts
    • La Restitution des Informations : Data Mining
    • La Gestion de Projet Data Warehouse 
    • Les outils

    Bibliographie

    • UML2.0 Rumbaught,Jacobson,Booch Edtion Campus.
    • Modélisation objet avec UML P.A. Muller Edition Eyrolle
    • UML 2 par la pratique : Etudes de cas et exercices corrigés
    • UML 2 de l’apprentissage à la pratique, Laurent Audibert
    • Gestion de projet informatique en pratique, Pankaj Jalote, CampusPress (Pearson Education France), 255 pages, Septembre 2002

    Pré-requis

    Connaissance générale d’entreprise et de gestion

    Objectifs

    Connaître toutes les briques logicielles à mettre en œuvre dans une chaîne applicative en Informatique décisionnelle (SGBD relationnels, logiciels Extract-Tranform-Load, DataWareHouse, Datamart, logiciels de reporting, …)

    Compétences à acquérir

    Celles exposées dans les objectifs développés ci-avant.

    Programme
    • Les outils informatiques pour l’informatique décisionnelle
    • Logiciels ETL (Extract-Transform-Load) : Pentaho Data Integration, Talend Open Studio et Microsoft Analysis Services
    • Principes de modélisation des données en «Business Intelligence» : modèles OLTP, modèle en «étoile», modèle en «flocons», …
    • Analyse «multidimensionnelle» des données : Microsoft Analysis Services, Mondrian, langage MDX, …
    • Reporting : Microsoft Reporting Services, états Microsoft Access, Crystal Reports, …
    • Production de tableaux de bord : SAP Business Objects, QlikView, SAP Lumira
    Bibliographie
    • La datawarehouse – Guide de conduite de projet (Ralph KIMBALL)
    • Pentaho – Mise en place d’une solution Open Source de Business Intelligence (Christian VIGOUROUX)
    • Talend Open Studio – Mettre en oeuvre une solution d’intégration de données (Jean-Noël BARTHAS)
    • Business Intelligence avec SQL Server 2008 (Bertrand BURQUIER)
    • Business Intelligence avec SQL Server 2012 (Sébastien FANTINI)

    L’ensemble de ce cours est principalement basé sur des ressources développées par l’enseignant, ressources disponibles sur la plateforme Moodle de l’Université de Rennes 1.

    Pré-requis

    Avoir suivi le programme de Licence 3 au sein de l’IGR-IAE ou d’avoir validé le module «Tableur et bases de données avancées» en Master 1 CGAO.

    Objectifs

    Le premier objectif de ce cours est d’acquérir les fondamentaux en management de projet traditionnel et agile, pour des petits projets. Ensuite, la complexité croissante du monde des affaires est expliquée et illustrée au moyen de modèles reconnus aussi bien dans le monde académique qu’industriel. Le mode scrum agile, technique la plus populaire pour répondre à la complexité,  est largement abordé et pratiqué notamment du point de vue de la gestion proactive des besoins clients, de leurs négociations, priorisation et acceptation. Sur ce dernier point, un approfondissement des compétences comportementales et humaines consiste en des ateliers pratiques concernant la prise de décision, la gestion des conflits et la communication. Le module SAFe® aborde la vision du manager lean agile de demain dans ce qu’il permet de contribuer à l’épanouissement et la réalisation de ses équipes. Un module entrepreunariat permet de détailler les enjeux en termes de stress et de réalisation des individus dans les strat ups. Le cours se termine sur un atelier de la gestion de la valeur client.

    Compétences à acquérir
    1. Fondamentaux en management de projet
    2. Notion de complexité du monde des affaires
    3. Le mode agile scrum
    4. Compétences comportementales
    5. Le manager lean agile
    6. Les enjeux humains et business de l’entreprenariat et des start ups
    Programme

    Les supports de cours sont en langue anglaise

     

    Bibliographie
    • Thiagi, a renowned expert in helping people improve their performance effectively and enjoyably. youtube
    •  « The soft part is the hard part » Jim de Piante, 2010, PMI Metropolina Chapter, web
    •  « PMBOK Guide » Edition 6, PMI
    •  Shannon and Weaver communication models. Wikipedia
    •  Demming PDCA Wikipedia
    •  Schulz 1984
    •  Simon Sinek – Start With Why – TED Talk Short Edited
    •  Cynefin – Youtube, web
    •  Stacey Matrix – web
    •  Making Project fly: where do we find the pilots ? Dr Paul Chapman,#AirbusMPF 2014
    • “ PMI’s Agile Future » – EMEA Global Congress – Roma 2017 – Mike Griffiths
    •  PMI’s Pulse of the Profession In-Depth Report: Navigating Complexity, September 2013
    • Navigating in Complexity, PMI Research, 2014
    •  Yves Morieux, TED Talk, “6 règles pour simplifier le travail de plus en plus complexe
    •  ITIL, Information Technology Infrastructure Library, wikipedia
    •  «SAFE framework » http://www.scaledagileframework.com/
    •  “scrum Alliance” www.scrumalliance.com
    •  “The standard for Portfolio Management”, 2nd Edition, PMI
    •  “The standard from Program Management”, 3rd Edition PMI
    •  Agile Practice Guide, PMI, 2017
    •  « Contract Manager : a new project team member » PMI EMEA 2016 Global Conference Barcelona May 2016. Martial Bellec , Olivier Cottard
    • Pratique du Contract Management, Optimisez la gestion du cycle de vie Contractuel, Gregory Leveau, Gualino, 2013
    • DESIGN THINKING VS. LEAN STARTUP: A COMPARISON OF TWO USER-DRIVEN INNOVATION STRATEGIES Roland M. MUELLER*a and Katja THORINGb
    •  « Entrée en Lab” , Fabernovel Institute
    •  «Jeremy Gutshe de Trendhunter.com
    •  Tim Brown, CEO, IDEO
    •  the practical guide to empathy maps, UXPIN, web
    •  webcredible, the persona definite guide web
    •  Fribly, the product box, web, download PSD adobe file
    •  Steve Blank Blog, web

  • Objectifs et compétences à acquérir

    1. Expliquer les principes et mécanismes des IFRS

    2. Amener les étudiants à comprendre le contenu des différents postes des états financiers consolidés en IFRS

    3. Indiquer les principales divergences avec le référentiel français

    Programme
    • IFRS – L’origine des normes internationales
    • IAS 1 – Présentation des Etats financiers
    • IAS 7 – Etat des flux de trésorerie
    • IAS 8 – Méthodes comptables, changements d’estimations, comptables et erreurs
    • IFRS 8 – Information sectorielle
    • IAS 16 Immobilisations corporelles
    • IAS 38 Immobilisations incorporelles
    • IAS 36 Dépréciation d’actifs
    • IAS 2 – Stocks
    • IAS 37 Provisions
    • IFRS 3R Regroupement d’entreprise (l’essentiel)
    Bibliographie
    • EY – International GAAP 2018
    • Mémento Francis Lefebvre – IFRS 2018
    Pré-requis

    Cours de Consolidation

    Objectifs

    Maîtrise du contenu et de la procédure d’élaboration des comptes consolidés

    Compétences à acquérir

    ·Détermination du périmètre de contrôle d’un groupe

    ·Elaboration de bilans et comptes consolidés à partir de comptes sociaux

    Programme
    • Généralités : intérêts et objectifs de la consolidation, textes de référence, organisation pratique de la consolidation
    • Périmètre de consolidation : notion de contrôle, pourcentage de contrôle et pourcentage d’intérêt, entrée dans le périmètre de consolidation (détermination goodwill/badwill)
    • Méthodes de consolidation : intégration globale, intégration proportionnelle, mise en équivalence
    • Retraitements des comptes individuels
    • opérations de consolidation : cumul des comptes, élimination des opérations réciproques, partage des capitaux propres et élimination des titres
    • Documents de synthèse consolidés
    Bibliographie
    • Manuel de consolidation – JM Palou – Edition groupe Revue Fiduciaire
    • Pratique des comptes consolidés – François COLINET et Simon PAOLI – Editions Dunod
    • Mémento Comptes consolidés – Editions Francis Lefebvre
    Pré-requis

    Notions de comptabilités

    Objectifs
    • Positionner les outils de GPAO dans le champ des SI
    • Appréhender les outils ERP & APS
    • Présenter l’état de l’art et le marché des ERP
    • Donner des repères sur le processus de sélection et de mise en oeuvre d’un ERP
    Compétences à acquérir
    • Etre capable de réaliser une cartographie fonctionnelle des SI
    • Connaitre les éléments structurants permettant le choix d’un ERP
    • Connaitre les principaux acteurs du marché des ERP
    • Etre capable de diagnostiquer des axes de progrès sur un cas pratique d’une entreprise industrielle (Nouveaux domaines fonctionnels à valeur ajoutée, intégration de processus, formation des acteurs, …)
    Programme
    1. Introduction : Les Systèmes d’information de gestion
    2. Le concept d’ERP
    3. Exemple d’ERP : Le cas de SAP R/3
    4. Les SI de gestion de production & SCM : Concepts, processus
    5. Exemple d’APS : SAP APO
    6. Benchmark du marché des ERP
    7. Choix de l’ERP : Quelques repères
    8. Quelques éléments pour la mise en oeuvre, la conduite du changement

    Afin de mettre les apprenants dans une dynamique active, une étude de cas sera proposée à mi-séance, permettant ainsi de réaliser une cartographie fonctionnelle dans le cadre d’une PMI industrielle, un diagnostic des dysfonctionnements sera établi, et des recommandations seront proposées.

    Bibliographie
    •  Systèmes d’information, ERP
    • R. Reix, B. Fallery, M. Kalika, F. Rowe, Systèmes d’information et management, 7ème édition, Vuibert, 2016
    • JL. Lequeux, Manager avec les ERP, 3ème édition, Eyrolles, 2008
    • J.L. Deixonne, Piloter un projet ERP, 2ème édition, 2006
    • J.L. Tomas, ERP et progiciels intégrés, 3ème édition, Dunod, 2003
    • T.F. Wallace, M.H. Kremzar, ERP: Making It Happen, John Wiley & Sons, Inc., 2001
    • Gestion de production
    • BAGLIN G., BRUEL O., GARREAU A., GREIF M. et VAN DELFT, Management industriel et logistique, Economica, 6ème Ed., 2013
    • GIARD V., Gestion de la production et des flux, Economica, 3e Ed., 2003
    • GRATACAP A. et MEDAN P., Management de la production – concepts, méthodes, cas, Dunod, 4e Ed., 2013
    • PILLET M., MARTIN-BONNEFOUS C., BONNEFOUS P., COURTOIS A., Gestion de production : les fondamentaux et les bonnes pratiques, Editions d’Organisation, 5ème Ed., 2011.
    • Choix & mise en oeuvre d’un SI
    • Guides & check-list du CXP (http://www.cxp.fr/) … couteux mais utiles pour accompagner son projet
    Pré-requis

    M1 / CGAO – Management de la production

    Objectifs

    Comprendre les démarches de système de management, notamment la démarche Qualité, et les comptabilités des autres référentiels Sécurité, Environnement, Energie.

    Compétences à acquérir

    Démarche qualité, connaissances générales des référentiels qualité, Sécurité, Environnement, Energie.

    Programme
    • Démarche qualité
    • Approche processus
    • Structure HLS
    • Référentiel Qualité
    • Référentiel Environnement
    • Référentiel Santé , Sécurité au Travail
    • Référentiel Energie
    Bibliographie

    Normes ISO 9001 OSAHS 18001, ISO 14001, ISO 50001

    Pré-requis

    aucun

    Objectifs

    § Comprendre le concept, les principes de base et décrypter le vocabulaire du contrôle interne

    § Comprendre les outils de contrôle interne et les modalités de mise en oeuvre au sein d’une entité

    § Optimiser les sécurités internes dans le fonctionnement quotidien de l’entreprise : préservation du patrimoine, sécurisation d’un système d’information, pilotage des processus et de l’organisation, des risques et de la fraude, etc.

    § Identifier les leviers pour agir sur la culture du contrôle interne.

    Compétences visées

    § Etre en capacité de : o décrire et analyser des processus

    o Identifier et décrire des risques

    o Identifier, décrire les dispositifs de maîtrise des activités

    Programme

    Introduction : Le Contrôle Interne : Outil de pilotage ou Obligations légales ?

     Définitions et objectifs du contrôle interne

    § Définitions du contrôle interne

    § Renforcer le Contrôle Interne, un enjeu majeur, pourquoi ?

    § Objectifs du contrôle interne

    § Qualité et limites du contrôle interne

    § Quels sont les acteurs du contrôle interne ?

    ‚ Environnement règlementaire du contrôle interne

    § Les obligations en matière de contrôle interne – Le contexte

    § La Loi Sarbanes Oxley (SOX)

    § La Loi de Sécurité Financière (LSF)

    § Comparaison SOX / LSF

    § Le cadre de référence AMF

    § Actualités

    ƒ Caractéristiques fondamentales et composants du contrôle interne

    § Les principes généraux ou caractéristiques fondamentales

    § QUIZZ sur les principes généraux

    § QUIZZ sur les objectifs selon le COSO

    § Les composants selon le référentiel COSO

    § QUIZZ sur les composants selon le COSO

    § COSO II – Enterprise Risk Management

    § Séparation des tâches : exercice d’application

    § Le Contrôle Interne au sein des PME

    „ Mise en oeuvre du contrôle interne

    § Le rôle des différents acteurs

    § Les étapes du déploiement : Etape 1 – la communication

    § Les étapes du déploiement : Etape 2 – la représentation des activités ou l’approche par les processus

    § QUIZZ sur les types de processus

    § Les étapes du déploiement : Etape 3 – identification et évaluation des risques ou la cartographie des risques

    § L’approche globale des risques inhérents au SI et incidences sur le contrôle interne

    § Séance « Post-it » : identification des facteurs de risque et de support au contrôle interne dans les 5 composants du COSO

    § Séance « Post-it » : symptômes des risques liés à la fonction informatique

    § Audit d’un système de gestion informatisé : exercice d’application

    § Les étapes du déploiement : Etape 4 – la définition / adaptation des dispositifs de maîtrise

    § Les activités de contrôle interne au sein des entités

    § QUIZZ sur les activités de contrôle

    Conclusion

    Moyens pédagogiques

    § Présentation méthodologique assortie de QUIZZ, séances « Post-it » et cas pratiques

    § Un document de synthèse pédagogique sera remis à chaque participant

    Bibliographie

    § AMF, « Le dispositif de contrôle interne : cadre de référence, IFACI », 2007

    § Bernard Frédéric, Gayraud Rémi, Rousseau Laurent, « Contrôle interne (3ème édition) – concepts, aspects règlementaires, gestion des risques, guide d’audit de la fraude, mise en place d’un dispositif de contrôle permanent, référentiels, questionnaires, bonnes pratiques,… » éditeur Maxima Laurent Du Mesnil, 2010

    § Cordel Frédéric, Gestion des risques et contrôle interne ; de la conformité à l’analyse décisionnelle, éditeur Vuibert, 2013

    § IFACI/PWC, « COSO référentiel intégré de contrôle interne ; principes de mise en oeuvre et de pilotage, éditeur Eyrolles, 2014

    § IFACI/PWC/Landwell, « Le management des risques de l’entreprise – cadre de référence, techniques d’application », éditeur Organisation, 2005

    § Mader H.-P., Masselin J.-L., «Contrôle Interne Des Risques. Cibler, Evaluer, Organiser, Piloter, Maitriser (2ème édition) », éditeur Eyrolles, 2014

    § Noirot Philippe, « Le contrôle interne – 100 questions pour comprendre et agir » éditeur Afnor, 2009

    § Noirot Philippe, Walter jacques, « Le contrôle interne pour créer de la valeur », éditeur Afnor, 2008

    § Renard Jacques, « Comprendre et mettre en oeuvre le contrôle interne » éditeur Eyrolles, 2012

    Pré-requis

    § Ce cours ne nécessite pas de pré-requis. Néanmoins, une culture fonctionnelle de l’entreprise est souhaitable

    Objectifs

    Ce module a pour double objectif :

    • familiariser le public avec les outils conceptuels de gestion des risques : Value at risk, Méthode DEA (Data envelopment analysis), Allocation de fonds Propres, Evaluation des risques (crédit, marché, opérationnel) ;
    • fournir les repères indispensables à l’intégration d’un système global de gestion des risques.
    Compétences à acquérir

    -Identifier les risques ;

    -Traiter les risques ;

    Programme

    Le cours envisage de nombreux aspects de la gestion des risques dans les secteurs financiers. Les principaux indicateurs de performance sont envisagés ainsi que les techniques de calibrage des fonds propres économiques.

    Chapitre 1 : L’entreprise et la Gestion des Risques

    Chapitre 2 : Approche Patrimoniale

    -L’identification des risques : les typologies du risque ; approche patrimoniale, approche causale ; risque et processus ; la matrice des risques

    -L’évaluation des risques : seuil de signification et risques majeurs ; approche top down, approche bottom up; la cartographie des risques

    -Le traitement et suivi des risques : l’allocation des ressources ; la prévention ; le financement du risque

    Chapitre 3 : La mesure des Risques

    – Approche Value at Risk (VaR)

    Chapitre 4 : Risques et Outils de Benchmarking

    – Méthode DEA ( Data envelopment Analysis)

    Bibliographie

    Bessis J., Risk Management in Banking, Wiley, 2000.

    Descamps C., Soichot J., Economie et Gestion de la banque, Editions Ems, Magament et Société, 2002.Data Envelopment Analysis, A comprehensive Text with Models, Applications,References and DEA- Solver Software, W.W. Cooper, L.M. Seiford, K. Tone, Springer, 2008.

    Pré-requis

    Aucun

    Objectifs

    Le cours de veille stratégique vise à développer chez les étudiants de SICG une approche stratégique des concepts, des méthodes et des outils comptables, d’audit et de gestion.

    Il s’agit d’inscrire ces techniques de gestion dans le cadre d’une économie de marché où la compétition suppose à la fois une capacité d’anticipation pour faire face à une dynamique concurrentielle forte et une capacité d’ouverture pour intégrer l’ensemble des leviers sur lesquels les entreprises peuvent jouer afin de conserver leur position sur les marchés.

    Compétences à acquérir

    Les étudiants doivent mobiliser leurs acquis dans leurs domaines de compétence (fondamentaux de la gestion, de l’économie et du droit) pour développer une réflexion stratégique quant à l’utilisation de ces techniques et de ces outils dans une perspective de création de ressources et de compétence distinctives.

    Ils doivent articuler un ensemble de connaissances qui leur ont été enseignées séparément, voire à différentes étapes de leur parcours universitaire.

    Ils doivent développer la mise en relation systématique de leurs connaissances avec la vie des entreprises, ce qui suppose de leur part une curiosité d’esprit et un goût pour l’actualité de la compétition.

    Programme
    • La veille stratégique en économie de marché : définitions, cadres, limites.
    • La veille stratégique et la sécurisation des activités de l’entreprise
    • La veille stratégique et l’anticipation des dynamiques concurrentielles
    • La veille stratégique et la compétition hors marché
    Bibliographie

    La bibliographie est indiquée au fur et à mesure du cours

    Pré-requis

    Fondamentaux des techniques de gestion, de l’économie et du droit

    Objectifs

    Un parcours en 3 années (de la Licence 3 au Master 2) qui vise à accompagner les étudiants dans la construction de leur projet professionnel, à identifier le travail qu’ils souhaiteraient faire, à les préparer à l’intégration professionnelle, à envisager leur parcours professionnel.

    Compétences à acquérir
    • Connaissances de soi
    • Identification de ses compétences
    • Identification de ses choix professionnels
    • Création de son réseau professionnel
    Programme

    Pendant une semaine (novembre)

    -Ateliers de 8h30 à 11h30

    -Conférences de 12h30 à 13h30

    -Ateliers de 14h00 à 17h00

    -Conférences de 17h30 à 19h30

    Vendredi  : Forum Entreprises

    Samedi  : Journée Simulation Recrutement (JSR)

    Bibliographie

    Quels métiers RH demain ? Transformation de la fonction et compétences nouvelles, Dunod, 2016 (Coordination Aline Scouarnec et Gwénaëlle Poilpot-Rocaboy).

    Sites internet

    Pré-requis :

    Aucun

 

Pré-requis

Accès Sélectif en 2ème année :

  • Étudiant non IGR-IAE Rennes : niveau Bac +4 minimum capitalisant au moins 240 crédits ECTS ;
  • Examen de dossier : adéquation de la formation antérieure, résultats obtenus, expériences antérieures, motivations et projet professionnel
  • Fournir un score IAE-Message
  • Entretien individuel devant un jury de sélection

 

Droits d’inscription : plus d’informations sur https://www.univ-rennes1.fr/droits-dinscription-bourses-et-exonerations

Étudiants internationaux

  • Les étudiants originaires d’un pays concerné par la procédure Campus France  sont invités à candidater par ce biais au plus tard à la date indiquée sur la plateforme .
    Les autres étudiants doivent postuler sur la plateforme de candidatures de l’Université de Rennes 1, voir ci-dessous.
  • Des frais différenciés selon les nationalités des étudiants sont en vigueur à l’Université de Rennes 1. Les frais d’inscription pour ces étudiants étrangers francophones sont de 243 € (étudiants européens) ou 950 € (non-européens).
  • Les étudiants étrangers doivent avoir un niveau de français justifiant d’un niveau B2 justifié par un test officiel (TEF, TCF, DELF/DALF…).
  • Les étudiants étrangers résidant dans un pays disposant d’un centre de passage IAE Message listé ici doivent soumettre un score IAE Message de moins de trois ans.

témoignage

Un mot de nos étudiants

Nous Contacter