Master CGAO, parcours Système d'Information et Contrôle de Gestion

Chargée de mission
Chrystèle ALIX-PELTOT
Tél.  02 23 23 46 49

Assistante pédagogique
Brigitte VALLÉE
Tél. 02 23 23 77 84


 

Ouverture du serveur
13 février 2021

Date limite de candidature
19 avril 2021

Entretiens individuels
les 04 et 05 mai 2021

Rentrée à l’IGR-IAE RENNES
le 01 septembre 2021

Début en entreprise
le 27 septembre 2021

 

En savoir plus sur l’alternance : https://formation-continue.univ-rennes1.fr/alternance

En alternance, le parcours SICG forme de futurs contrôleurs de gestion avec une forte compétence en informatique et des spécialistes en système d’information et en système décisionnel. En proposant une spécialisation en contrôle de gestion alliée à une maîtrise opérationnelle des SI, il permet aux diplômés d’être rapidement opérationnels, mais aussi évolutifs, dans l’exercice des métiers de contrôleur de gestion, de consultant en système d’information, ou encore d’utilisateur averti d’un système de gestion intégré dans des entreprises privées ou d’autres organisations.

En alternance, le Master SICG (Systèmes d’Information et Contrôle de Gestion) a vocation à offrir une spécialisation en contrôle de gestion complétée par une compétence en système d’information permettant aux futurs cadres d’être rapidement opérationnels, mais aussi évolutifs, dans l’exercice des métiers de contrôleur de gestion, de consultant en système d’information, ou encore d’utilisateur averti d’un système de gestion intégré dans des entreprises privées ou d’autres organisations.

Une double compétence systèmes d’information et contrôle de gestion

L’utilisation de l’informatique pour le contrôle de gestion fait la force de ce Master :

  • Bases de données (Microsoft Access, SQL Server, MySQL, SQL & MDX)
  • Progiciel de gestion intégré (partenariat SAP ERP)
  • Outil décisionnel (SAP/Business Objects, Microsoft Analysis Services, Microsoft Reporting Services, QlikView), ETL (Pentaho, Talend, Microsoft
    Integration Services)
  • Génie logiciel (modélisation des données, VBA Excel/Access, …)
  • Gestion budgétaire (Cegid Planning), etc.

Le Master CGAO, parcours SICG, dispose d’un partenariat avec SAP et propose une formule de certification SAP aux étudiants qui le souhaitent.

 

Une formation en lien avec les entreprises

Des intervenants professionnels : contrôleur de gestion, responsable administratif et financier, chargé d’études Business Intelligence, directeur supply chain, consultant fonctionnel SAP,…
Une convention avec la DFCG Avenir (Association Nationale des Directeurs Financiers et de Contrôle de Gestion).

 

Un master ouvert à l’international
  • Master SICG / MBA Comptabilité de l’Université de Laval (Québec).  Les étudiants de Master 2 intègrent le MBA-Comptabilité à Laval en janvier de leur deuxième année de Master SICG (semestre 4) et suivent 3 sessions à l’université de Laval (session hiver, été et automne)
  • Master SICG / DiplomKaufmann de l’Université de Kiel (Allemagne). Le double diplôme Master / DiplomKaufmann s’adresse à des étudiants qui : ont terminé avec succès leur Licence 3ème année à l’IGR-IAE, souhaitent étudier en Master 1 à l’Université de Kiel, avant de préparer le Master 2 à l’IGR-IAE.

 

Semestres d’études / années internationales

Les étudiants qui ont suivi leur Licence 3 à l’IGR-IAE ont la possibilité d’effectuer le 1er semestre du M1 ou une année internationale entre le Master 1 et le Master 2 (après un Master 1 à l’IGR-IAE) au sein de notre réseau d’universités partenaires.

Insertion professionnelle

Les résultats de l’enquête 2020 montrent que :

  • 100% de la promotion de 2019 étaient en activité au 1er mars 2020
  • 82% étaient en CDI
  • avec un salaire annuel moyen brut de 35 653 € avec primes
  • 94% des diplômés ont obtenu leur premier emploi durant ou à l’issue de leur stage

 

Fonctions exercées (extrait de l’annuaire des diplômés)
  • Fonctions en contrôle de gestion : contrôleur de gestion, contrôleur de gestion industriel, responsable du reporting, responsable administratif et financier ,…
  • Fonctions en systèmes d’information : maîtrise d’ouvrage (MOA), Direction des Systèmes d’Information (DSI), assistance à maître d’ouvrage (AMOA), coordinateur de projet, consultant en système d’information et en système décisionnel (Business Intelligence), audit interne en systèmes d’information, …

Voici le détail du programme sur les deux années.

 

Master 1

  • Objectifs

    Ce cours doit permettre aux étudiants de mettre en œuvre leurs connaissances en matière de calcul des coûts dans le cadre de différentes décisions.

    Compétences à acquérir

    À l’issue de ce cours, les étudiants seront en mesure de :
    •    Comprendre l’impact des évolutions économiques récentes sur les coûts ;
    •    Analyser le comportement des coûts d’une entreprise ;
    •    Déterminer et calculer le coût pertinent dans le cadre d’une prise de décision.

    Programme

    Introduction : De la boîte à outils à la prise de décision

    1.    Des charges aux coûts
    •    Comprendre les charges et les coûts : typologie des charges, comportement des coûts, structure de coût, les objets de coût
    •    Un peu d’histoire : des temps modernes au coût marginal zéro
    •    La question de la pertinence des coûts

    2.    Coûts, marges et résultats : rappels et précisions
    •    Coûts partiels/ coûts complets
    •    Quelques particularités : coûts joints, pertes et déchets, subventions
    •    Analyser le comportement des coûts (modèle CVP)
    •    Adopter une approche marginale

    3.    Les décisions relatives aux prix : le pricing
    •    Le prix, un équilibre
    •    Cost plus pricing : le coût comme point de départ
    •    Target pricing : le prix comme point de départ
    •    Fixer un prix à partir d’une analyse CVP
    •    Modifier le prix : baisse et modulation des prix

    4.    Les décisions relatives à la production
    •    Calculer le seuil de rentabilité d’une entreprise, d’un investissement
    •    Abandonner (ou pas) un output (produit, service, activité)
    •    Définir un programme de production
    •    Faire ou faire faire : insourcing vs outsourcing
    •    Gérer la capacité de production : accroître, réduire, optimiser

    Bibliographie
    Ouvrages

    Atrill P. et McLaney E. (2009). Management Accounting for Decision Makers, Pearson Education.
    Donadio A., Dumas P., Giraud L., Godowski C., Nyobe S. et Tahar C. (2017). Management et contrôle de gestion DSCG 3, Paris : Vuibert.
    Goldratt E.M. et Cox J. (2013). Le but : Un processus de progrès permanent 4e édition revue et augmentée., La Plaine Saint-Denis : Association française de normalisation.
    Horngren C., Bhimani A., Datar S. et Foster G. (2006). Contrôle de gestion et gestion budgétaire 3e édition., Paris : Pearson Education.
    Ragaigne A. et Tahar C. (2017). Contrôle de gestion, Exos LMD 2e édition, Gualino.
    Ragaigne A. et Tahar C. (2015). Contrôle de gestion, Memento LMD, Gualino.

    Articles

    Balakrishnan R., Labro E. et Soderstrom N.S. (2014). Cost Structure and Sticky Costs. Journal of Management Accounting Research 26 (2) : 91‑116.
    Kaplan R.S. (1988). One Cost System Isn’t Enough. Harvard Business Review 66 (1) : 61‑66.
    Krishnan R. (2015). Management Accountant–What Ails Thee? Journal of Management Accounting Research 27 (1) : 177‑191.
    Labro E. (2015). Hobby Horses Ridden. Journal of Management Accounting Research 27 (1) : 133‑138.
    Melnyk S.A., Bititci U., Platts K., Tobias J. et Andersen B. (2014). Is performance measurement and management fit for the future? Management Accounting Research 25 : 173‑186.

    Pré-requis

    •    Comptabilité financière : niveau intermédiaire (concepts et documents)
    •    Comptabilité de gestion : niveau avancé (coûts complets et coûts partiels)

    Méthode d’évaluation

    Épreuve écrite

    Objectifs

    À l’issue de ce cours, les étudiants seront en mesure de détecter des dysfonctionnements organisationnels et d’en identifier les causes. Ils seront capables d’en mesurer le coût et d’utiliser les outils nécessaires à leur résolution.

    Compétences à acquérir

    •    Identifier une contrainte de capacité (bottleneck) et résoudre un problème de contraintes ;
    •    Calculer les coûts liés à la qualité et mesurer la variabilité de la qualité d’un processus ;
    •    Calculer les coûts cachés des dysfonctionnements ;
    •    Cartographier un processus.

    Programme

    Introduction

    1.    Gérer la capacité et les flux
    a.    Notions de base : capacités, contraintes
    b.    La résolution d’un problème de contraintes
    c.    L’ordonnancement et la planification des opérations

    2.    Gérer la qualité
    a.    Qualité et coûts liés à la qualité
    b.    Le contrôle statistique de la qualité : diagrammes de contrôle
    c.    L’approche probabiliste de la qualité : rappels sur les lois de probabilité
    d.    Identifier les causes de la non-qualité : diagrammes de Pareto et d’Ishikawa
    e.    Évaluer la qualité perçue

    3.    Améliorer les processus
    a.    Le modèle des coûts cachés : coûts historiques et coûts d’opportunité
    b.    Dessiner et redessiner les processus : Business Process Reenginering, Lean Management

    Bibliographie

    Atrill P. et McLaney E. (2009). Management Accounting for Decision Makers, Pearson Education.
    Donadio A., Dumas P., Giraud L., Godowski C., Nyobe S. et Tahar C. (2017). Management et contrôle de gestion DSCG 3, Paris : Vuibert.
    Goldratt E.M. et Cox J. (2013). Le but : Un processus de progrès permanent 4e édition revue et augmentée., La Plaine Saint-Denis : Association française de normalisation.
    Horngren C., Bhimani A., Datar S. et Foster G. (2006). Contrôle de gestion et gestion budgétaire 3e édition., Paris : Pearson Education.
    Ragaigne A. et Tahar C. (2017). Contrôle de gestion, Exos LMD 2e édition, Gualino.
    Ragaigne A. et Tahar C. (2015). Contrôle de gestion, Memento LMD, Gualino.

    Pré-requis

    •    Comptabilité financière : niveau intermédiaire (concepts et documents)
    •    Comptabilité de gestion : niveau avancé (coûts complets et coûts partiels)

    Méthode d’évaluation

    Épreuve écrite

    Objectifs

    Découvrir l’utilité de la modélisation et des algorithmes de résolutions pour la résolution de problèmes industriels

    Compétences à acquérir

    Exécuter le simplexe
    Construire une modélisation linéaire simple
    Optimiser un problème de transport multi-entrepôts / multi-clients
    Utiliser excel

    Programme

    Fondements de la recherche opérationnelle
    Programmation linéaire (Bases du simplexe, dualité et post-optimalité)
    Ordonnancement et PART
    Application sous Excel

    Bibliographie

    Operations Research : a practical introduction
    CARTER M. & C. PRICE – CRC Press, 2001.
    Programmation linéaire
    C. Guéret, C. Prins, M. Sevaux – Ed. Masson, 2000.
    Recherche opérationnelle et management des entreprises
    THIEL Daniel – Ed. Economica, 1990.
    Exercices et problèmes résolus de recherche opérationnelle” (3 tomes)
    Groupe ROSEAUX – Ed. Masson, 1983.

    Pré-requis

    Additions / soustractions / divisions

    Objectifs

    L’objectif de ce cours est de développer les compétences en compréhension et expression orales et écrites (niveau C1 du CECRL) et se concentre sur l’étude, l’analyse critique, la présentation et la discussion d’articles universitaires en anglais dans le domaine du management.

    This course aims at developing reading, listening, speaking and writing skills in English (C1) and focuses on the study, review and discussion of papers and articles in the field of management.

    Compétences à acquérir

    Les étudiants lisent des articles universitaires qu’ils résument et analysent avant les sessions de cours. Pendant les sessions, ils présentent certains articles et prennent part à des discussions qui ont pour point de départ les recherches présentées.

    Students should be prepared for reading assignments and writing summaries and reviews before sessions, and participating in in-class presentations and discussions.

    Programme

    Le programme détaillé des thématiques abordées sera transmis aux étudiants au premier TD.
    Chaque cours vise à débattre d’une thématique du management abordée dans trois à quatre articles universitaires différents que tous les étudiants doivent lire en amont.
    Les « Participants » rédigent un résumé de chaque article.
    Les « Presenters » préparent un court exposé oral sur l’article qui leur a été attribué en amont.
    Les « Discussants » préparent une analyse critique de l’article et mènent une discussion avec les « Presenters » et les « Participants ». Par leurs questions, ils orientent la table ronde autour du thème étudié dans les articles présentés et proposent, en fin de séance, une conclusion en reprenant les arguments apportés dans la discussion.

    Every session, we will be discussing a set of research papers.
    All students are expected to read all the assigned papers.
    Presenters will do a short presentation of the paper they are assigned, which will be the starting point for our discussions that Discussants will start with a critical review and questions.
    The remaining students (=Participants) will write a summary of each paper before each session.
    Discussion paper sessions consist of 3-4 papers that address a common topic in a roundtable setting. 

    Bibliographie

    How to Read a Scholarly Article, Bridgewater State University: http://libguides.bridgewater.edu/readingscholarlyarticles
    Reading a scholarly research article, Fitchburg State University: http://www.fitchburgstate.edu/academics/library/research¬help/tutorials/reading¬a¬scholarly¬research-article/
    How to read a scholarly article? – Western University: http://www.lib.uwo.ca/tutorials/howtoreadascholarlyarticle
    Tips for reading scholarly and journal articles, Handout by Jodi Rosenblatt and Erika Smith, August 2014, Brandeis University: https://www.brandeis.edu/acserv/studyskills/ReadingScholarlyandJournalArticles.pdf
    How to Summarize a Research Article, Professor Francis W. Ahking, University of Connecticut: http://web2.uconn.edu/ahking/How_to_Summarize_a_Research_Article.pdf
    Academic integrity at MIT, Massachusetts Institute of Technology: https://integrity.mit.edu/handbook/academic-writing/summarizing
    How to write summaries, a brief list of does and don’ts from Washington University: https://courses.cs.washington.edu/courses/cse403/08wi/handouts/sample_summary.pdf

    NB: Une bibliographie complémentaire sera transmise aux étudiants au premier TD en fonction des thématiques retenues.

    Pré-requis

    Un niveau licence (B2+) est requis. Il est nécessaire d’être prêt à lire, d’un cours sur l’autre, une soixante de pages d’articles universitaires en anglais pour les résumer à l’écrit et en discuter à l’oral.

    Méthode d’évaluation

    Contrôle continu 
    25% – EXPRESSION ECRITE :  résumés écrits
    40% – EXPRESSION ORALE EN CONTINU : présentation orale (« Presenter »)
    30% – EXPRESSION ORALE EN INTERACTION : analyse critique et animation de débat (« Discussant »)
    25% – EXPRESSION ORALE EN INTERACTION : participation au débat (« Participant »)

    25%    Paper Summaries (Participant’s homework)
    40%    Oral Presentation as Presenter
    30%    Critical Review and Discussion as Discussant
    25%    Discussions Participation as Participant

    Objectifs & Compétences à acquérir

    Tableur (Microsoft Excel)
    Faire acquérir aux étudiants les bases sur Excel nécessaires à toute carrière en Gestion : mettre en forme des tableaux de données, trier des bases de données, effectuer des extractions sur des bases de données, effectuer des recherches d’information, appliquer des formules conditionnelles aux données, effectuer des calculs statistiques, mathématiques et financiers,…

    Bases de données (Microsoft Access, MySQL,…)
    Sensibiliser les étudiants à l’importance des bases de données dans les systèmes d’information

    Programme

    Tableur (Microsot Excel)
    Rappels : les tableaux, la mise en forme, les graphiques,…
    Notations relatives et absolues
    Les fonctions de base : SI, ET, SOMME, MOYENNE, SOMME, SI, …
    Les fonctions statistiques, « texte », mathématiques, financières, …
    La fonction Recherche V
    Les fonctions de base de données
    Les assistants «Données/Filtrer », « Données sous-total », « Données/Grouper », « Données/Consolider », « M-Quéry »,…
    Les tableaux croisés dynamiques…
    Bases de données (Microsoft Access, MSQL,…)
    Présentation de Microsoft Access au travers d’une étude de cas complexe :
    Objets manipulés : tables, requêtes, formulaires, états, macros
    Etude détaillée des requêtes : sélection, création de table, ajout, modification, suppression, mise à jour et analyse croisée
    Etude détaillée des techniques d’échanges de données entre les différentes composantes de la suite Mirosoft Office (Access, Excel, Word, PowerPoint) et avec les applications de gestion au sens large
    Etude détaillée du langage de requêtes SQL et de l’algèbre relationnelle
    Etude du Système de Gestion de Bases de Données (SGBD) OpenSourceMySQL
    Couplage de SGBD entre eux (via ODBC) et accès aux SGBD depuis des langages de programmation (via ODBC)

    Approche pédagogique

    Cours avec supports pédagogiques disponibles sur un site de « Formation en ligne » de l’Université de Rennes 1 (Moole)
    Exercices et corrigés (exercices et études de cas en difficultés progressive) proposés en téléchargement

    Pré-requis

    Etre familiarisé avec l’environnement Windows

    Méthode d’évaluation

    Ecrit

    Programme

    Introduction à Internet
    Utilisation des moteurs de recherche
    Développement sous HTML
    Intégration de son et d’Images
    Construction d’un site WEB

    Méthode d’évaluation

    Ecrit

  • Objectifs

    Développer les connaissances et le savoir des masters 1 sur la problématique du contrôle de gestion sociale. Définir le contrôle de gestion sociale, évaluer l’impact des outils de contrôle de gestion sur les risques psychosociaux (RPS).

    Compétences à acquérir

    Comprendre le contrôle de gestion sociale et le situer au sein du fonctionnement organisationnel. Créer des indicateurs RPS.
    Être capable de diagnostiquer une situation de RPS.

    Programme

    Introduction

    PARTIE I : LE CONTRÔLE DE GESTION SOCIALE EN PRATIQUE
    Chapitre 0 : Définir le contrôle de gestion sociale
    Chapitre 1 : Les ressources humaines : un axe de la performance des organisations
    Chapitre 2 : Les modèles d’évaluation et de mesure de la performance
    Chapitre 3 : Modèles d’évaluation et de mesure de la performance et lien entre social et performance

    PARTIE II : APPROCHE CRITIQUE ET SOCIALE DES OUTILS DE CONTRÔLE (SOCIALE) : la fonction RH comme vigie
    Chapitre 4 : État des lieux du devenir des outils du contrôle de gestion dans les organisations
    Chapitre 5 : Comprendre cet état des lieux, l’expliquer et le résoudre
    Chapitre 6 : Des difficultés de rapport à l’outil qui cachent des risques sociaux et psychosociaux

    Partie III : DÉPASSER LES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX PAR UNE ÉTUDE DE LA QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL
    Articles académiques

    Bibliographie

    Cappelletti L. (2012) Le Contrôle de gestion de l’immatériel. Dunod
    Fabi et al. (2004) Les PME les plus performantes se distinguent-elles par leurs pratiques de GRH ? 7e congrès Internationnal en Entreprenariat et PME
    Martory B. (2009) Contrôle de gestion sociale. Vuibert

    Pré-requis

    Aucun

    Méthode d’évaluation

    Ecrit

    Objectifs

    Former aux outils d’évaluation de la performance logistique et aux indicateurs de pilotage.

    Programme

    – Expliquer l’évolution de la logistique vers une Supply Chain globale.
    – Evaluer et représenter une organisation logistique.
    – Traduire une organisation logistique en indicateurs représentatifs
    – Structurer et coordonner les tableaux de bord
    – Organiser le suivi des tableaux de bord

    Méthodes d’évaluation

    Ecrit – Questionnaire sur le contenu du cours.

    Objectifs

    Comprendre et maitriser la construction d’indicateurs  de pilotage et présenter les résultats dans des tableaux de bord dynamiques.

    Compétences à acquérir

    Savoir construire un tableau de bord tendanciel projectif
    Trouver les indicateurs de marge de manœuvre
    Maitriser l’animation du dialogue de gestion

    Programme

    Jour 1 : Retour  sur les fondamentaux du contrôle de gestion (Structures, Comptabilité de gestion et Système d’Information Décisionnel)
    Jour 2 : Cas pratique de conception via Excel  d’un tableau de bord tendanciel projectif.
    Communiquer efficacement pour présenter et analyser un tableau de bord

    Pré-requis

    Maitrise d’Excel
    Maitrise des techniques de construction d’indicateurs.

    Méthode d’évaluation

    Examen écrit

    Objectifs

    Ce cours propose, comme composante data analyst du métier de contrôleur de gestion, de savoir d’une part améliorer les tableaux de bord existant, d’autre part de mettre en place des tableaux de bord de pilotage ou de reporting suivant un protocole stable et adaptable à chaque environnement informatique.

    Compétences à acquérir

    Excellente maîtrise des outils et du langage informatique ;
    Maîtrise des techniques d’analyse des données, des méthodologies statistiques
    Maîtrise de l’anglais
    Organisation, rigueur
    Aisance rédactionnelle

    Programme

    Chapitre 1 : Introduction sur les tableaux de bord
    Chapitre 2 : Diagnostic indicateur et processus d’amélioration
    Chapitre 3 : Cycle de paramétrage et cycle de l’indicateur dans la création de nouveaux tableaux de bord.

    Bibliographie

    « The  balanced scorecard, translating strategy into action », 1996, Kaplan et Norton, HBS press
    « Les tableaux de bord projectifs », 2016, Erwann ollivier, Christophe Herriau, Finances Hospitalières
    « Les nouveaux tableaux de bord des managers : le projet BI en main » Alain fernandez, EO, 2013

    Pré-requis

    Maîtrise d’excel et niveau DCG en contrôle de gestion

    Méthode d’évaluation

    Projet

    Objectifs
    • Familiariser les étudiants avec les concepts manipulés par les informaticiens concepteurs de systèmes d’information
    • Permettre aux étudiants de savoir exprimer leurs besoins sous forme de modèles de données et de traitements, de manière à être compris des informaticiens
    • Permettre aux étudiants de savoir « dériver » un modèle de données sous la forme d’une structure de bases de données
    • Permettre aux étudiants, à partir d’une base de données existante, de savoir retrouver a posteriori (« reverse engineering ») le modèle conceptuel, afin de le faire évoluer
    Programme

    Présentation de la méthode MERISE et de ses niveaux d’abstraction (Conceptuel, Organisationnel, Physique)
    Etude détaillée des modèles de données
    Présentation des modèles des traitements
    Utilisation d’un logiciel de modélisation conceptuelle (Power AMC) et d’un logiciel de modélisation physique (DBSchema)
    Présentation des techniques de « dérivation » et de « Reverse engineering »
    Etudes de Cas MERISE
    Mise en perspective des méthodes MERISE et UML
    Spécificités de la modélisation des données dans le domaine de la « Business Intelligence »

    Pré-requis

    Connaissance des bases de données et de leur fonctionnement

    Méthode d’évaluation

    Pas d’ouvrage de référence à conseiller

    Objectifs

    Etre en mesure à partir d’un problème posé (exemples essentiellement en gestion ou en mathématique) sous forme littérale de le formaliser en Langage Descriptif Algorithmique en vue d’une transcription ultérieure dans un langage informatique évolué (LARP, VBA Excel, VBA Access, …)

    Faire acquérir aux étudiants les bases sur Excel nécessaires à toute carrière en gestion : mettre en forme des tableaux de données, trier des bases de données, effectuer des extractions sur des bases de données, effectuer des recherches d’information, appliquer des formules conditionnelles aux données, effectuer des calculs statistiques, mathématiques et financiers, …

    Compétences à acquérir

    Celles développées dans les objectifs ci-avant

    Programme

    •    Approche procédurale
    •    Notions abordées : variables, constantes, typage et expressions, structures de contrôle conditionnelles ou alternatives, structures de contrôle itératives, gestion de tableaux monodimensionnels et multidimensionnels, procédures, sous-programmes, fonctions, …
    •    Pédagogie basée sur de nombreux exercices avec corrigés disponibles sur une plateforme de formation en ligne
    •    Corrigés des exercices fournis en algorithmique et en VBA Excel

    Bibliographie

    •    CORMEN T.H., LEISERSON C.E., RIVEST R.L., STEIN C., Introduction à l’algorithmique, Dunod, 2002, 2e éd.
    •    QUERCIA M., Algorithmique. Cours complet, exercices et problèmes résolus, travaux pratiques, Vuibert, 2002
    •    CARDON A., DABANCOURT C., Initiation à l’algorithmique objet. Modélisation avec UML et exemples de code en Java et C++, Eyrolles, 2001
    •    CHARLES H.P., Initiation à l’informatique. Programmation, Algorithmique, Architectures, Eyrolles, 1999

    Méthode d’évaluation

    Examen écrit

    Objectifs

    Donner aux financiers une initiation aux fondements du Big Data. A travers des cas concrets adaptés aux métiers du contrôle de gestion et du marketing, directement applicables en entreprise, les étudiants se familiariseront avec les concepts de traitement des données et de l’analyse prédictive.
    Les étudiants réaliseront plusieurs applications dans les outils de Big Data de SAP : SAP Lumira et SAP Predictive analysis

    Compétences à acquérir

    Comprendre les modèles statistiques de prévision, classification est scoring.
    Choisir le modèle statistique le mieux adapté au besoin.
    Réaliser des études prédictive de premier niveau.

    Programme

    –    Introduction à l’analyse prédictive
    Différence entre la business intelligence (BO, Qlickview) – outils qui permettent l’analyse du passé – et les outils d’analyse de la donnée qui permettent de détecter des corrélations et proposer des modèles de prédiction.
    –    Rappels des concepts mathématiques sous-jacents
    Rappel des principes mathématiques de traitement des données. Régressions linéaires, moindres carrés, intervalles de confiance, modèle linéaire mutiple, modèle logistique, clustering.
    –    L’analyse predictive
    Introduction, fondations, principes de Vapnik (Ki – Kr), encodage des données, modèles statistiques
    –    Exemples appliqués à l’entreprise
    Eviter la perte de client, Réduire les coûts de maintenance par la prédiction de panne, générer des ventes additionnelles grâce aux moteurs de recommandation

    Cas d’étude
    Cas d’étude 1 : Dans SAP Predictive Analysis réaliser un prévisionnel de chiffre d’affaires
    Cas d’étude 2 : Dans SAP Lumira,réaliser un jeu d’états d’analyse

    Travail dirigé
    Dans SAP Predictive Analysis, réaliser un modèle de recommandation

    Bibliographie

    Présentation Sirius Decision : Predictive Lead Scoring Study , 2014
    Article McKinsey : Do you really understand how your business customers buy ?, 2015

    Pré-requis

    Informatique : Gestion des bases de données, SQL.
    Mathématiques : régressions linéaires, fonctions affines.

    Méthode d’évaluation

    Rapport à remettre suite au travail dirigé

    Objectifs

    Le premier objectif de ce cours est de présenter les différentes étapes d’un processus décisionnel (constitution et exploitation des Bases De Données, retraitement via des ETL, construction de “DataWareHouse”, définition d’univers, production de rapports, génération de tableaux de bord, exploitation statistique, …).

    Le deuxième objectif de ce cours est fournir les bases conceptuelles et techniques minimales pour créer un univers Business Objects (méta-modèle) par l’intermédiaire du module Universe Design Tool et pour produire des rapports (listes, graphiques, tableaux de bords) par l’intermédiaire du module SAP Business Objects Webi.

    Compétences à acquérir

    Celles développées dans les objectifs ci-avant, c’est dire savoir concevoir et/ou analyser un univers SAP Business Objects et pourvoir élaborer des rapports et des tableaux de bord évolués sous Webi

    Programme

    •    Cours avec supports pédagogiques disponibles sur un site de “Formation en ligne” de l’Université de Rennes 1 (Moodle)
    •    Etudes de cas, exercices et corrigés d’exercices proposés en téléchargement

    Bibliographie

    •    Pentaho – Mise en place d’une solution Open Source de Business Intelligence (Christian VIGOUROUX – Editions ENI)

    Pré-requis

    Être familiarisé avec l’environnement Windows, les Bases De Données

    Méthodes d’évaluation

    Projet par groupe avec l’élaboration d’un univers complet et de rapports (ou tableaux de bord) à partir d’une Base De Données fournie par l’enseignant

Master 2

  • INTRODUCTION
    I – LA FONCTION TRESORERIE ET SON ENVIRONNEMENT
    •    A. LE ROLE ET LES MISSIONS DU TRESORIER
    •    B. L’ENVIRONNEMENT DE LA TRESORERIE
    II – LA GESTION AU JOUR LE JOUR
    •    A. OBJECTIFS
    •    B. MISE EN ŒUVRE
    III – L’OPTIMISATION
    •    A. METHODES TRADITIONNELLES
    •    B. METHODES DES GROUPES

    Objectifs

    Fonction de la trésorerie pour optimiser la gestion des flux et des risques

    Compétences à acquérir

    Savoir prévoir et gérer les flux financiers, gérer une trésorerie en date d e valeur et l’optimiser

    Programme
    • Introduction : Evolution de la trésorerie dans l’entreprise
    • Rôle du trésorier et environnement de la trésorerie
    • Détermination  & Méthodes de la trésorerie et prévisions
    • Gestion de la trésorerie en dates de valeur
    • Audit de la trésorerie et optimisation
    • Gestion des risques par le trésorier
    • Conclusion : les nouveaux métiers du trésorier
    Bibliographie

    GAUGAIN, M. et SAUVEE-CRAMBERT, R. : Gestion de la trésorerie, Economica/AFTE, 2nd Ed

    Pré-requis

    Analyse financière

    Méthode d’évaluation

    Examen écrit

     

    Objectifs

    Construire de façon réaliste, le budget d’une société et obtenir un compte de résultat prévisionnel (Etude de cas, basée sur un cas réel)

    Compétences à acquérir

    Sur Excel, savoir traiter les budgets successifs et savoir paramétrer un compte de résultat prévisionnel qui sera mis à jour automatiquement.

    Programme

    –    Traitement des prévisions de ventes et prévisions d’achats
    –    Prise en comptes des prévisions pour les ressources humaines, les taxes, les investissements et les autres charges.
    –    Paramétrage des budgets pour permettre le suivi budgétaire et le calcul des écarts.
    –    Paramétrages du compte de résultat prévisionnel et récupération automatique des données dans les différents budgets.

    Bibliographie

    –    Contrôle de Gestion – Michel Gervais – ECONOMICA
    –    Le contrôle de gestion – Henri Bouquin – PUF
    –    DCG 11 – Contrôle de gestion – Georges Langlois – Sup’FOUCHER
    –    DECG – Contrôle de gestion – Langlois & Bonnier – FOUCHER

    Pré-requis

    –    Connaissances des techniques de prévisions budgétaires (cours master 1)
    –    Etre à l’aise avec Excel

    Méthode d’évaluation

    Seront notés :
    –    L’outil final obtenu
    –    La présentation orale devant le groupe, du budget et des méthodes utilisées

     

    Objectifs

    Décliner, sous la forme de cas de synthèse, les Budgets hiérarchisés en systématisant l’utilisation des modules avancés d’Excel.

    Compétences à acquérir

    Comprendre l’architecture du système budgétaire et être capable de produire des états de synthèse.

    Programme

    Processus Budgétaire et Budgets Hiérarchisés
    1.    Budget des Investissements et de Financement
    2.    Budget des Ventes et Séries Chronologiques
    3.    Budgets de Production et algorithme du simplex
    4.    Budgets des Approvisionnements et modèles de pénurie
    5.    Budgets de Trésorerie
    6.    Documents de Synthèse

    Processus Budgétaire et Gestion de Projet
    1.    Développement des outils de Recherche Opérationnel
    2.    Evaluation des écarts et re-prévision

    Bibliographie

    BOUQUIN H., Comptabilité de Gestion, 2ème Edition, Sirey, 1997.
    GERVAIS M., Contrôle de Gestion, Economica, 8ème Edition, 2005.
    LONING H. et PESQUEUX Y., Le contrôle de Getion, Dunod, Paris, 1998.

    Pré-requis

    Comptabilité Générale

    Méthode d’évaluation

    Examen écrit 2H

     

    Objectifs

    La formation doit permettre aux participants de comprendre les contraintes spécifiques des organisations de service en matière de rentabilité et de savoir utiliser les outils de gestion (financiers et opérationnels) adaptés dans une logique de prise de décision.
    L’accent est mis sur :
    •    Les contraintes et enjeux des activités de service ;
    •    Une formalisation de la question de la rentabilité dans les services ;
    •    Une approche concrète et ciblée de l’usage des outils orientée vers la prise de décision.

    Compétences à acquérir

    À l’issue de cette formation, les participants seront capables de :
    •    Comprendre les principaux enjeux de la gestion des services ;
    •    Mesurer la capacité d’un service et en évaluer le rendement ;
    •    Évaluer la rentabilité de décisions permettant d’accroître la performance d’une activité de service en agissant soit sur les coûts, soit sur les recettes ;
    •    Prendre en compte l’impact non financier de ces décisions.

    Programme

    Intro : un monde de services
    1.    La performance des services
    a.    La notion de service
    b.    Les nouvelles formes de production
    c.    La gestion des capacités et des flux
    2.    Améliorer la performance d’une activité de service
    a.    Maîtriser les dépenses
    b.    Maximiser les flux de revenus
    c.    Gérer la valeur

    Bibliographie

    Donadio A., Dumas P., Giraud L., Godowski C., Nyobe S. et Tahar C. (2017). Management et contrôle de gestion DSCG 3, Paris : Vuibert.
    Grönroos C. et Gronroos C. (2000). Service Management and Marketing : A Customer Relationship Management Approach, 2nd Edition 2e éd., Wiley.
    Lovelock C., Wirtz J., Lapert D. et Munos A. (2008). Marketing des services 6e édition., Paris : Pearson education.
    Ragaigne A. et Tahar C. (2017). Contrôle de gestion, Exos LMD 2e édition, Gualino.
    Ragaigne A. et Tahar C. (2015). Contrôle de gestion, Memento LMD, Gualino.

    Pré-requis

    Les étudiants doivent maîtriser les outils classiques du contrôle de gestion, notamment les principales méthodes de calcul de coût (coûts complets et coûts partiels) et les notions qui en découlent (seuil de rentabilité, etc.).
    Ils doivent également avoir des connaissances solides en comptabilité financière.

    Méthode d’évaluation

    Épreuve écrite

     

    Objectifs & Compétences à acquérir

    Permettre aux étudiants de déployer le système de contrôle en lien avec la stratégie, en contextes particuliers

    Programme

    Chapitre 1 : analyse de la performance et élaboration du système de contrôle
    Chapitre 2 : Diagnostic global et contrôle de gestion
    Chapitre 3 : Développement de l’entreprise et contrôle de gestion

    Bibliographie

    Gervais Michel (2009) contrôle de gestion, Economica
    Gervais Michel- Christophe Herriau (2011), stratégie de l’entreprise, Economica 6ème édition

    Pré-requis

    Examen écrit

    Méthode d’évaluation

    Stratégie niveau 1

     

    Objectifs

    Appréhender les rôles qui pourront être ceux des étudiants à l’issue de la formation (Key user ERP, Assistant Maîtrise d’Ouvrage, Consultant ERP).

    Initier les étudiants à SAP® ERP 6 :
    •    Think (comprendre le fonctionnement global de SAP et être capable de spécifier le fonctionnement de SAP pour une entreprise)
    •    Build (savoir paramétrer SAP, savoir tester et recetter les fonctionnalités)
    •    Run (utilisation de SAP, rédaction de mode opératoire)

    Apprentissage à travers un projet pratique en délais contraints

    Programme (susceptible d’être modifié avant le début du cours)

    ERP
    Méthodologie de déploiement. Les acteurs du projet ERP (Copil, MOA, AMOA, MOE, key Users)
    Logiques de « Think », « Build » et de « Run ». Les phases du projet : de l’expression du besoin au maintien en condition opérationnelle. Méthodologies Agiles, prototypage itératif. Retour d’expérience et exemples d’implémentation réussies / échouées.  Pourquoi SAP ?

    Travaux dirigés
    Découverte de SAP, connexion, navigation. Découverte du module SD (ventes). Découverte des module FI/CO.

    Application – Modélisation de FI/CO
    Choix d’une entreprise. Modélisation de l’organisation dans SAP. Modélisation du P&L. Référentiel de données, définition de la modélisation analytique, schéma des flux (budgétisation, comptabilisation d’une pièce dans FI, ventilation des revenus et des coûts dans CO, gestion d’un ordre interne).
    Livrable : cahier de paramétrage de SAP

    Application  – Utilisation de FI/CO
    Paramétrage des modules FI/CO. Pré-budgétisation. Cycles de répartition. Données réelles. Chargements / déchargement des centre de coûts, comparatifs budget/réalisés, reporting, ordres internes.
    Moyens : mise à disposition, par connexions informatiques, du système ECC (Entreprise Core Components) de la société SAP, Coaching.
    Livrable : procédures SAP, cahier de test.

    Bibliographie

    ERP et PGI sélection, méthodologie de déploiement et gestion du changement : Les clés du succès, les facteurs de risques.
    de Jean-Louis Tomas, Editions DUNOD

    Manager avec les ERP
    de Jean Louis Lequeux, Editions d’Ornagisation

    Méthodes d’évaluation

    Les étudiants sont notés sur un projet pédagogique en binôme.

    Pré-requis

    Techniques : Connaître les principes de rédaction des diagrammes de flux, outils de modélisation (Microsoft Visio).
    Contrôle de gestion : Les prix de cession internes. Le calcul de coûts complets par produit selon les méthodes classiques (Contrôle de gestion, Michel Gervais, p 49 à 62). Les coûts à base d’activité (Contrôle de gestion, Michel Gervais, p 171). Connaissance du compte de résultat, P&L.

    Dans le cadre du Master Contrôle de Gestion et Audit Organisationnel, Parcours Système d’Information & de Contrôle de Gestion (M2 – CGAO), au sein du module UE4 – Méthodes et outils de gestion de la production et de la qualité …

    Objectifs

    Positionner les outils de GPAO dans le champ des SI
    Appréhender les outils ERP & APS
    Présenter l’état de l’art et le marché des ERP
    Donner des repères sur le processus de sélection et de mise en oeuvre d’un ERP

    Compétences à acquérir

    Etre capable de réaliser une cartographie fonctionnelle des SI
    Connaitre les éléments structurants permettant le choix d’un ERP
    Connaitre les principaux acteurs du marché des ERP
    Etre capable de diagnostiquer des axes de progrès sur un cas pratique d’une entreprise industrielle (Nouveaux domaines fonctionnels à valeur ajoutée, intégration de processus, formation des acteurs, …)

    Programme

    1. Introduction : Les Systèmes d’information de gestion
    2. Le concept d’ERP
    3. Exemple d’ERP : Le cas de SAP R/3
    4. Les SI de gestion de production & SCM : Concepts, processus
    5. Exemple d’APS : SAP APO
    6. Benchmark du marché des ERP
    7. Choix de l’ERP : Quelques repères
    8. Quelques éléments pour la mise en oeuvre, la conduite du changement
    Afin de mettre les apprenants dans une dynamique active, une étude de cas sera proposée à mi-séance, permettant ainsi de réaliser une cartographie fonctionnelle dans le cadre d’une PMI industrielle, un diagnostic des dysfonctionnements sera établi, et des recommandations seront proposées.

    Bibliographie

    Systèmes d’information, ERP
    • R. Reix, B. Fallery, M. Kalika, F. Rowe, Systèmes d’information et management, 7ème édition, Vuibert, 2016
    • JL. Lequeux, Manager avec les ERP, 3ème édition, Eyrolles, 2008
    • J.L. Deixonne, Piloter un projet ERP, 2ème édition, 2006
    • J.L. Tomas, ERP et progiciels intégrés, 3ème édition, Dunod, 2003
    • T.F. Wallace, M.H. Kremzar, ERP: Making It Happen, John Wiley & Sons, Inc., 2001
    Gestion de production
    • BAGLIN G., BRUEL O., GARREAU A., GREIF M. et VAN DELFT, Management industriel et logistique, Economica, 6ème Ed., 2013
    • GIARD V., Gestion de la production et des flux, Economica, 3e Ed., 2003
    • GRATACAP A. et MEDAN P., Management de la production – concepts, méthodes, cas, Dunod, 4e Ed., 2013
    • PILLET M., MARTIN-BONNEFOUS C., BONNEFOUS P., COURTOIS A., Gestion de production : les fondamentaux et les bonnes pratiques, Editions d’Organisation, 5ème Ed., 2011.
    Choix & mise en oeuvre d’un SI
    • Guides & check-list du CXP (http://www.cxp.fr/) … couteux mais utiles pour accompagner son projet

    Pré-requis

    M1 / CGAO – Management de la production

    Méthode d’évaluation

    Soutenance des cas pratique (50%)
    Examen écrit (50%)

    Objectifs & Compétences à acquérir

    Faire comprendre aux stagiaires les bases de la Qualité (notion de Qualité, satisfaction Client,                 efficacité des systèmes de management selon ISO 9001, démarche de normalisation/accréditation/certification,…).

    Programme

    – Les bases de la Qualité (origines, développement, satisfaction Client, notion de produit et de service)
    – Les systèmes de Management (ISO 9001 et Autres référentiels normatifs liés, notion d’efficacité)
    – Les démarches de normalisation/certification/accréditation (certification de personnes, de sociétés,…)
    Les thèmes sont illustrés d’exemples variés tant du domaine industriel que du secteur tertiaire (services)

    Bibliographie

    Normes ISO 9001, ISO 9004, ISO 19011

    Méthode d’évaluation

    Q  C M

    Objectifs

    Appréhender les enjeux de la gestion des risques pour une organisation, connaitre les phases clés de ce processus (analyse et gestion), comprendre l’organisation de cette fonction transversale dans l’entreprise.
    Compétences à acquérir
    A l’issue de la formation, les participants seront capables de

    • identifier les enjeux de la gestion des risques pour l’entreprise ;
    • définir complètement et concrètement la notion de gestion active du risque ; en apprécier les exigences et les limites
    • analyser les risques dans le cadre d’une approche processus.
    Programme
    • Définition de la gestion des risques
      • Enjeux
      • Cadres de référence
      • Politique de risque
    • Processus de la gestion des risques
      • Identification
      • Analyse
      • Traitement
    • Cadre organisationnel de la gestion des risques
      • Gestion des risques & Contrôle interne
      • Les acteurs de la gestion des risques
      • Pilotage et communication
      • Outils de gestion
    Bibliographie

    Contrôle interne des risques – HP Maders & JL Masselin – Editions d’organisation
    Risques opérationnels – C Jimenez, P Merlier & D Chelly – Revue Banque
    Optimiser les risques de l’entreprise – V Lacolare & C Burin – Ed AFNOR
    De la gestion des risques au management des risques : Pourquoi ? Comment ? – Jean Le Ray
    Risk Management – Gestion des risques en entreprise, banque et assurance– L Pierandrei

    Pré-requis
    • Vision d’ensemble des disciplines de gestion donnant à l’étudiant la compréhension globale du fonctionnement de l’entreprise
    • Connaissances de base dans le domaine du contrôle de gestion
    Méthode d’évaluation

    Quizz, études de cas
    Contrôle final : examen écrit 1h30

    Objectifs

    1)    Assimiler les aspects fondamentaux d’une négociation sociale
    2)    Identifier les niveaux stratégiques et tactiques d’une négociation sociale
    3)    Expérimenter une situation concrète de négociation sociale

    Compétences à acquérir

    1)    Comprendre les enjeux d’une négociation sociale
    2)    Savoir se fixer des objectifs différenciés pour mener une négociation sociale
    3)    Maîtriser le cadre relationnel d’une négociation pour atteindre ses objectifs

    Programme
    • La préparation de la négociation sociale :
      • S’informer
      • Comprendre
      • Anticiper
    • Le déroulement de la négociation sociale
      • Les concessions et les scénarios
      • La gestion du temps
      • Le maniement des objets de négociation
    Bibliographie

    •    Audebert P. (2002) : La négociation ; Editions d’organisation
    •    Bellenger L. (2011) : Les fondamentaux de la négociation ; PUF, 3ème édition
    •    Bréard R. Pastor P (2011) : Gestion des conflits ; Editions Liaisons, 4ème édition
    •    Birien J-L. (2006) : Pratique des relations et négociations sociales ; Dunod
    •    Landier H. (2007) : Le guide des relations sociales dans l’entreprise ; Eyrolles
    •    Rojot J. (2006) : La négociation ; Vuibert
    •    Stern P., Mouton J. (2010) : La boîte à outils de la négociation ; Dunod
    •    Stimec A. (2011) : La négociation ; Dunod, 2ème édition
    •    Sun Tse (2011) : L’art de la guerre ; Editions Pocket, collection Agora
    •    Walder F. (2009) : Saint Germain ou la négociation, Gallimard, collection Folio

    Pré-requis

    –    Une connaissance et une expérience du travail en organisation
    –    Des connaissances en psychologie sociale (les relations de pouvoir, la dynamique des groupes, le leadership,…)
    –    Des connaissances de droit social (la représentation institutionnelle)

    Méthode d’évaluation

    Un exposé oral de groupe portant sur une analyse de situation de négociation sociale

  • Objectifs et compétences à acquérir

    1.    Expliquer les principes et mécanismes des IFRS
    2.    Amener les étudiants à comprendre le contenu des différents postes des états financiers consolidés en IFRS
    3.    Indiquer les principales divergences avec le référentiel français

    Programme

    IFRS – L’origine des normes internationales
    IAS 1 – Présentation des Etats financiers
    IAS 7 – Etat des flux de trésorerie
    IAS 8 – Méthodes comptables, changements d’estimations, comptables et erreurs
    IFRS 8 – Information sectorielle
    IAS 16 Immobilisations corporelles
    IAS 38 Immobilisations incorporelles
    IAS 36 Dépréciation d’actifs
    IAS 2 – Stocks
    IAS 37 Provisions
    IFRS 3R Regroupement d’entreprise (l’essentiel)

    Bibliographie

    EY – International GAAP 2017
    Mémento Francis Lefebvre – IFRS 2017

    Pré-requis

    Cours de Consolidation

    Méthode d’évaluation

    Examen écrit (durée à déterminer)

    Objectifs

    Maîtrise du contenu et de la procédure d’élaboration des comptes consolidés

    Compétences à acquérir

    •    Détermination du périmètre de contrôle d’un groupe
    •    Elaboration de bilans et comptes consolidés à partir de comptes sociaux

    Programme

    •    Généralités : intérêts et objectifs de la consolidation, textes de référence, organisation pratique de la consolidation
    •    Périmètre de consolidation : notion de contrôle, pourcentage de contrôle et pourcentage d’intérêt, entrée dans le périmètre de consolidation (détermination goodwill/badwill)
    •    Méthodes de consolidation : intégration globale, intégration proportionnelle, mise en équivalence
    •    Retraitements des comptes individuels
    •    opérations de consolidation : cumul des comptes, élimination des opérations réciproques, partage des capitaux propres et élimination des titres
    •    Documents de synthèse consolidés

    Bibliographie

    •    Manuel de consolidation – JM Palou – Edition groupe Revue Fiduciaire
    •    Pratique des comptes consolidés – François COLINET et Simon PAOLI – Editions Dunod
    •    Mémento Comptes consolidés – Editions Francis Lefebvre

    Pré-requis

    –    Notions de comptabilités

    Objectifs

    Connaître toutes les briques logicielles à mettre en œuvre dans une chaîne applicative en Informatique décisionnelle (SGBD relationnels, logiciels Extract-Tranform-Load, DataWareHouse, Datamart, logiciels de reporting, …)

    Compétences à acquérir

    Celles exposées dans les objectifs développés ci-avant

    Programme

    •    Les outils informatiques pour l’informatique décisionnelle
    •    Logiciels ETL (Extract-Transform-Load) : Pentaho Data Integration, Talend Open Studio et Microsoft Analysis Services
    •    Principes de modélisation des données en «Business Intelligence» : modèles OLTP, modèle en «étoile», modèle en «flocons», …
    •    Analyse «multidimensionnelle» des données : Microsoft Analysis Services, Mondrian, langage MDX, …
    •    Reporting : Microsoft Reporting Services, états Microsoft Access, Crystal Reports, …
    •    Production de tableaux de bord : SAP Business Objects, QlikView, SAP Lumira

    Bibliographie

    •    La datawarehouse – Guide de conduite de projet (Ralph KIMBALL)
    •    Pentaho – Mise en place d’une solution Open Source de Business Intelligence (Christian VIGOUROUX)
    •    Talend Open Studio – Mettre en oeuvre une solution d’intégration de données (Jean-Noël BARTHAS)
    •    Business Intelligence avec SQL Server 2008 (Bertrand BURQUIER)
    •    Business Intelligence avec SQL Server 2012 (Sébastien FANTINI)
    •    …

    L’ensemble de ce cours est principalement basé sur des ressources développées par l’enseignant, ressources disponibles sur la plateforme Moodle de l’Université de Rennes 1.

    Pré-requis

    Avoir suivi le programme de Licence 3 au sein de l’IGR-IAE ou d’avoir validé le module «Tableur et bases de données avancées» en Master 1 CGAO

    Méthode d’évaluation

    Evaluation par projet (groupes de 3 à 4 étudiants) avec soutenance orale devant l’ensemble de la promotion

    Objectifs

    –    Situer les enjeux de la veille stratégique dans l’univers concurrentiel contemporain
    –    Être capable de définir des priorités en fonction de l’environnement d’une entreprise et  de la stratégie qu’elle met en œuvre
    –    Être capable de structurer une démarche de veille stratégique en suivant le processus dit du « cycle de l’information »
    –    Maîtriser les limites de la veille technologique tant du point de vue de son utilité réelle pour une entreprise donnée que des cadres juridiques et éthiques qui s’appliquent à la veille stratégique.

    Compétences à acquérir

    –    Compréhension et caractérisation des formes contemporaines de la compétition économique et des stratégies d’entreprise,
    –    Outils classiques de diagnostic stratégique (SWOT par exemple) et de structuration des activités de veille,
    –    Application des principes généraux de la veille à des domaines particuliers (veille technologique, veille commerciale),
    –    Connaissance des cadres juridiques de la veille stratégique,
    –    Réflexion sur la dimension éthique de la veille stratégique

    Programme

    –    Pourquoi la veille stratégique : variables environnementales et variables stratégiques ;
    –    L’organisation de la veille stratégique : définition des domaines prioritaires de veille, mise en place d’un processus de veille, application à la veille technologique et à la veille commerciale ;
    –    L’efficacité et les limites de la veille stratégique : analyse du besoin et des capacités à déployer une activité de veille, limites juridiques et éthiques, étude de cas

    Bibliographie

    Les indications bibliographiques sont fournies au fur et à mesure du cours.

    Pré-requis

    Notions de base en économie, gestion et droit

    Méthode d’évaluation

    Dossier à préparer en groupes

    Objectifs

    Disposer d’un socle de connaissances générales sur les architectures informatiques, savoir développer des applicatifs à partir d’un cahier des charges et d’algorithmes, …

    Compétences à acquérir

    Celles listées dans les objectifs

    Programme

    •    Généralités sur le «Génie Logiciel»
    •    Approche Client/Serveur
    •    Approches Intranet, Extranet et Internet
    •    Les différents outils et leur niveau d’utilisation
    •    Présentation d’Ateliers de Génie Logiciel (AGL) orientés «Conception»
    •    Présentation d’Ateliers de Génie Logiciel (AGL) orientés «Conception & Développement»
    •    Systèmes de Gestion de Base de Données (SGBD)
    •    SGBD pour applications «End User» ou frontales
    •    SGBD pour applications «Client/Serveur» ou «Internet/Extranet/Intranet»
    •    SGBD utilisés : Microsoft Access, Microsoft SQL Server, MySQL, …
    •    Le langage d’interrogation de Systèmes de Gestion de Base de Données SQL
    •    Couplage de SGBD entre eux (via ODBC) et accès aux SGBD depuis des langages de programmation (via ODBC)
    •    Etude d’outils de développement :
    •    Langage de programmation «Tableur» (Visual Basic pour Excel)
    •    Langage de programmation «Base De Données» (Visual Basic pour Access)

    Bibliographie

    Utilisation de nombreux sites Web dédiés au sujet (developpez.com, …) et utilisation de ressources publiées par l’enseignant sur la plateforme Moodle de l’Université de Rennes 1

    Pré-requis

    Avoir suivi le programme de Licence 3 au sein de l’IGR-IAE ou d’avoir validé le module «Tableur et bases de données avancées» en Master 1 CGAO

    Méthode d’évaluation

    Evaluation par projet (groupes de 3 à 4 étudiants) avec soutenance orale devant l’ensemble de la promotion

 

Être âgé de moins de 30 ans à la signature du contrat

Pré-requis

Accès sélectif en 1ère année de Master SICG

  • Être titulaire d’un diplôme ou d’une formation validant 180 crédits ECTS (licence) ;
  • Répondre aux critères de sélection d’examen de dossier, portant en particulier sur l’adéquation de la formation antérieure, les résultats obtenus, les expériences de stages et emplois saisonniers, les  motivations et le projet professionnel du candidat ;
  • Passer avec succès un entretien individuel devant un jury de sélection ;
  • Trouver une entreprise qui accepte les conditions de l’apprentissage et qui propose une mission, soumise à l’approbation du responsable pédagogique ;
  • Fournir un Score IAE-Message (SIM) de moins de quatre ans Renseignements et inscriptions sur : www.iae-message.fr

 

Accès sélectif en 2ème année de Master SICG

  • 240 crédits (bac+4 validé ou en cours) ;
  • Les quatre autres rubriques ci-dessus restent à satisfaire, avec en plus la validation des prérequis du master 1 SICG (cf. le contenu des enseignements) ;
  • Fournir un Score IAE-Message (SIM) de moins de quatre ans

témoignage

Un mot de nos étudiants

Nous Contacter