Master 2 Finance

parcours Advanced Studies and Research in Finance

Assistante pédagogique

Renseignements et inscriptions
Josiane DESILLE
Tél. 02 23 23 47 92


 

Les candidatures sont ouvertes

Date limite de candidature
30 mai 2022

Entretiens individuels
Dates à venir

Rentrées à l’IGR-IAE Rennes
Début septembre 2022

Fin du programme
31 octobre 2023 (période de stage inclue)

Le parcours Advanced Studies and Research in Finance (ASRF) en formation initiale a pour objectif de former des diplômés rompus à l’analyse financière dans un cadre national et international ainsi que des spécialistes en gestion financière quantitative, en finance de marché et en finance d’entreprise.

Ce programme offre aux étudiants une double orientation (académique et professionnelle). Il apporte des connaissances approfondies dans les champs traditionnels de la finance : finance de marché, finance d’entreprise, gestion des risques et d’actifs. Il développe chez l’étudiant des capacités d’autonomie, d’analyse, de synthèse et d’esprit critique qui sont toutes des qualités nécessaires à l’exercice d’une activité professionnelle et de recherche. En particulier, la formation s’appuie sur des travaux de groupe, l’exploitation de bases de données financières comme Bloomberg, la modélisation et l’utilisation de logiciels statistiques, et l’organisation de séminaires de lecture d’articles scientifiques.

Ce parcours a pour objectif de former des diplômés (français et étrangers) qui visent une carrière internationale en finance. C’est la raison pour laquelle tous les enseignements se déroulent en langue anglaise selon les formats de cours internationaux (logique de projet).

Les intervenants utilisent des bases de données financières internationales (Bloomberg) et leurs enseignements sont adossés sur les normes et réglementations internationales en termes de gestion des risques (risques bancaires notamment), de marchés financiers et de comptabilité.

Le programme apporte des connaissances approfondies dans les champs traditionnels de la finance : finance de marché, finance d’entreprise, risk management, marchés financiers, gestion bancaire….

A l’issue de leur formation les étudiants sont rompus à l’analyse financière, à la gestion financière quantitative, et aux décisions financières des entreprises. Un certain nombre d’étudiants décident de passer les certifications nationales et internationales (AMF, CFA).

Atouts
  • Le parcours ASRF répond à des besoins tant académiques au sein des universités et grandes écoles que professionnels au sein des banques, directions financières et sociétés d’assurances.
  • Une insertion professionnelle rapide au niveau national et international
  • Trois certifications professionnelles sont intégrées dans le programme :
    – La certification AMF (Autorité des Marchés Financiers)
    – La certification Bloomberg (Bloomberg Market Concept) avec le Bloomberg Institute
    – 2 semaines de préparation à la certification CFA Level 1

AMF-Bloomberg-CFA

  • la certification AMF (Autorité des Marchés Financiers)
    Les étudiants du master 2 Finance ont l’obligation de passer la certification de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers). Cette possibilité est offerte aux étudiants grâce au soutien de la Fondation IGR-IAE. Cette certification :
    « Concerne tous les Prestataires de Services d’Investissement (PSI) donc banques, assurances, sociétés de gestion financière, qui doivent donc s’assurer que leurs employés ou personnes agissant pour leur compte disposent des qualifications et de l’expertise nécessaires ainsi que d’un niveau de connaissances suffisant pour exercer leurs services.  Elle recouvre les connaissances réglementaires minimales à acquérir par les collaborateurs exerçant les fonctions clés (négociateur, vendeur, analyste financier, gérant, responsable des fonctions de la compensation et du post-marché, responsables du contrôle et de la conformité (RCSI et RCCI) ».

 

  • la certification Bloomberg (Bloomberg Market Concept) avec le Bloomberg Institute
    Grâce à notre salle de marché dotée de terminaux Bloomberg, il vous est possible grâce à une formation en ligne (environ 10h) de passer la certification Bloomberg Market Concepts (BMC), certification reconnue internationalement.  Le coût de cette certification est pris en charge par l’IGR-IAE.
    La certification Bloomberg (Bloomberg Market Concepts –BMC ) est un cours de formation en ligne (E-learning) de 8 heures à rythme libre qui offre une introduction visuelle aux marchés financiers. BMC se compose de plusieurs modules :
    –   Economic Indicators : Surveillance et prévision du PIB…
    –   Currencies / commodities: Historique et mécanique des marchés de devises ; risque de change…
    –   Fixed Income : Comprendre le marché obligataire, la fixation du taux d’intérêt…
    –   Equities : Calculer la performance d’un indice boursier ; Analyser la volatilité…
    Des QCM permettent de valider les acquis puis les modules et d’obtenir ainsi à l’issu de cette formation, la certification Bloomberg, atout intéressant pour valoriser votre CV.Les avantages de la certification ? Les terminaux Bloomberg sont utilisés par tous les opérateurs et analystes de marché. Très peu d’écoles permettent à leurs étudiants de passer la certification Bloomberg grâce à une salle de marchés.
    A ce jour, seules quelques grandes écoles et quelques Master offrent cette possibilité aux étudiants. Cette certification peut être évidemment un élément important de différenciation lors de l’insertion professionnelle.

 

  • Une préparation à la certification en finance CFA level 1
    – Le CFA®, Chartered Financial Analyst est sans aucun doute la certification professionnelle internationale en Finance la plus renommée tant en banque qu’en entreprise. Réussir le 1er des 3 niveaux dès la fin de votre M2 Finance constitue un atout considérable qui vous différenciera et vous donnera un avantage déterminant lors de vos recrutements. Seuls 2 autres Masters Finance et les 5 meilleures grandes écoles en France intègrent une préparation au CFA level 1.- Le Master Finance de l’IGR-IAE vous propose ainsi 2 semaines complètes de préparation en M1 et M2. Ces préparations sont accessibles quelle que soit la spécialité choisie en Master 2 Finance : Analyse et Stratégie Financière, Audit-Gestion des Risques et des Actifs, Trésorerie, Advanced Studies and Financial Research.

La réussite à l’examen implique un travail sérieux (environ 200h) auquel le Master Finance vous prépare dans les meilleures conditions pour maximiser vos chances de réussite à l’examen de juin ou décembre.

Un avantage concurrentiel indéniable, une offre unique en France, qui viennent confirmer la qualité du Master Finance de l’IGR-IAE.

Les deux semaines de préparation à la certification CFA sont réparties entre le M1 et le M2 avec les contenus suivants :

Master 1 Finance :

  • Ethical and Professional Standards
  • Quantitative Methods
  • Financial Statement Analysis
  • Economics
  • Derivatives Investments
  • Alternative Investments

 

Master 2 Finance :

  • Financial Statement Analysis
  • Fixed Income
  • Equity Investments
  • Corporate Finance
  • Portfolio Management
  • Alternative Investments
  • Review

 

L’IGR-IAE vous propose en plus de ces deux semaines, un accompagnement via une plateforme de formation en ligne (Barchen) ainsi que l’ouvrage Réussir le CFA Level 1 écrit par Christine Verpeaux (Ensae, CFA, PRM) qui dispensera plusieurs modules lors de ces deux semaines de révisions.

Examen
L’inscription à l’examen du CFA se fait directement auprès du CFA Institute (coût variable selon la date d’inscription : environ 1000 euros).

 

Partenariats

  • Le parcours accueille des élèves-ingénieurs de l’INSA et de l’ENSAI Rennes dans le cadre de double diplomation,
  • La spécialité ERF est adossée au Centre de Recherche en Économie et Management (CREM UMR CNRS 6211) – seule UMR dédiée à l’Économie et à la Gestion de l’Ouest de la France. C’est la seule en finance qui relève de la formation « à la recherche et par la recherche » au sein de l’IGR-IAE et dans tout le Grand Ouest. Elle constitue donc une amorce d’études de niveau doctoral en sciences de gestion (option finance) pour les étudiants souhaitant s’orienter vers la recherche académique.

Ce master offre aux étudiants une double orientation professionnelle et académique qu’ils peuvent intégrer selon leurs préférences.
Ses débouchés sont liés aux différents métiers du conseil, de l’analyse, et de la recherche (fondamentale ou appliquée). Les étudiants trouvent du travail principalement dans les organismes financiers (les grandes banques, institutions financières, sociétés de gestions d’actifs, assurances etc.), dans la sphère académique (universités, business schools) et dans les départements et services financiers des entreprises (direction financière, service de trésorerie). On dénombre parmi les anciens diplômés des :

  • Chargés d’études et consultants en finance (de marché ou d’entreprise), gestionnaires des risques, gérants de portefeuilles et d’actifs, cadres financiers
  • Dirigeants et cadres financiers au sein des directions financières, des banques d’affaires et des compagnies d’assurances
  • Chercheurs ou enseignants-chercheurs (ce débouché implique une poursuite d’études en doctorat)

Le Parcours Advanced Studies and Research in Finance de Master 2 apporte aux étudiants des connaissances approfondies dans les champs traditionnels de la finance :

  • Finance de marché
  • Finance d’entreprise
  • Risk management
  • Marchés financiers

Les dimensions techniques, non occultées dans le programme, permettent la mise en oeuvre opérationnelle des concepts abordés. Le travail personnel demandé (approfondissement des cours, lecture d’articles de recherche, rédaction d’un mémoire de recherche) singularise nettement la spécialité recherche. Il développera chez l’étudiant des capacités d’autonomie, d’analyse, de synthèse et d’esprit critique. Ces qualités, importantes dans toute activité professionnelle, sont indispensables aux chercheurs. Par ses liens étroits avec la recherche financière, la spécialité participe à la diffusion des outils, concepts et techniques les plus novateurs de la science financière. Elle contribue également au développement continu de la discipline en aidant les étudiants à approcher les défis émergents, à comprendre les solutions envisagées et, idéalement, à innover.

Intervenants

Enseignants universitaires et intervenants professionnels (directeurs financiers, gestionnaires des risques, auditeurs, trésoriers, consultants et représentants d’associations professionnelles).

 

Master 1 Finance

  • Objectifs

    Réaliser l’analyse transversale d’une entreprise (non cotée en bourse) ou d’une organisation à but non-lucratif (association, ONG etc…) en appréciant sa santé financière, ses perspectives stratégiques en vue de déboucher sur une analyse prospective de son business model ….

    Proposer la rédaction en français d’un due diligence sur un format professionnel (diagnostic-proposition)

    Compétences à acquérir
    • Analyser globalement une entreprise ou une organisation
    • Proposer des pistes d’amélioration, des axes de développement par l’étude de scénarios
    Programme

    Durée de travail présentielle limitée : 20 h réparties sur 2 jours et demi.

    Rédaction d’un rapport (10-15 pages) par groupe (5-6 étudiants) à rendre au terme des 20h de travail  

    Un enseignant référent par groupe

    Pré-requis

    Connaissances en stratégies et analyse financière

    Objectifs

    Ce cours vise à identifier le rôle des managers de proximité en matière de Gestion des Ressources Humaines. Il analyse la nature de leurs responsabilités, les enjeux, les compétences et les outils nécessaires pour les assumer.

    Approche pédagogique :

    • Divers moyens d’apprentissage sont privilégiés dans ce cours lors des 14 heures de cours magistral et des 3 séances de TD de 2 heures afin de :
    • Permettre un transfert de connaissances théoriques
    • Proposer des études de cas et des lectures qui viendront appuyer les connaissances transmises.
    • Encourager les étudiant.e.s à analyser leurs expériences de travail
    Compétences à acquérir

    Identification des compétences managériales nécessaires au métier de manager

    Communication verbale et posturale en public

    Programme

    Introduction

    1- Le/la manager : Qui est-il/elle ? ; que fait il/elle ?

    2- Le/la manager du Travail

    1- Qu’est-ce que le Travail ?

    2- Comment penser et organiser le travail ?

    3- Comment penser et organiser le temps de travail ?

    4- Comment penser et organiser l’environnement de travail?

    3- Le/La manager des Personnes

    1-Qui sont les personnes en situation de travail ?

    2-Comment manager des personnes ?

    3- Pourquoi manager des personnes ? Quels enjeux du management des personnes ?

    4- Les compétences d’un.e manager : quelles sont-elles ?

    Il vous est demandé de préparer les 3 séances de TD :

    Séance 1 : Le travail, qu’est- ce que c’est ?

    Objectif : A partir d’une photo prise par l’étudiant.e. d’une situation de travail et d’un échange avec une personne vivant cette situation :

    ·être en capacité de décrire les caractéristiques du travail

    ·être en capacité de décrire l’environnement du travail

    ·être en capacité de repérer les conditions de travail

    ·évaluer le rôle du manager dans la définition du travail et de l’environnement de travail

    Travail en amont de la séance : Chaque étudiant.e. aura pris une photo et aura échangé avec une personne en situation de travail. Il/elle présentera au groupe son analyse lors de la séance.

    Séance 2 : Les compétences d’un manager, quelles sont-elles ?

    Objectif :

    ·Construire une grille de compétences du manager et se situer sur cette grille en fonction des expériences de travail vécue par l’étudiant.e :

    ·Co-construction d’une grille de compétences du manager (travail en groupe de 4 étudiants)

    ·Evaluation par chaque étudiant.e  des expériences de travail qu’il/elle a vécues et repérage des compétences développées lors de ces expériences.

    Travail en amont de la séance : Chaque étudiant.e. aura fait le recensement de ses expériences de travail et d’animation d’équipes, en précisant leur contexte et leurs dates

    Séance 3 : Quel est le rôle du manager dans la prévention des risques psycho-sociaux ?

    Objectif : A partir de rappels de repères du cours de GRH sur le positionnement de l’activité managériale, puis l’analyse en sous-groupes d’une situation à risque psycho-social :

    ·Etre capable d’analyser le rôle du manager dans une situation à risque psycho-social,

    ·Etre capable d’identifier des pistes de solution dans les registres organisationnel et managérial.

    Travail en amont de la séance : Chaque étudiant.e. aura repéré et lu un article d’actualité de GRH et/ou de Gestion Sociale traitant de la prévention des risques sociaux, et mettant particulièrement en évidence le rôle du management.

    Bibliographie :

    Ouvrages de Référence :

    – Conjard P. (2014), Le management du travail. Une alternative pour améliorer bien-être et efficacité au travail, ANACT, Lyon.

    – de Gauléjac V. (2005), La Société Malade de la Gestion,  Editions du Seuil, Paris.

    – Mintzberg H. (2005), Des Managers, des Vrais, pas des MBA, Editions d’Organisation, Paris.

    – Institut de l’Entreprise et FNEGE, (2010), Repenser la Formation des Managers, Les Notes de l’Institut, Paris.

    – Papin R. (2015), Former des Vrais Leaders, c’est encore possible, Editions Dunod, Paris.

    – Livre blanc pour apprendre à manager le travail, ANACT, octobre 2017.

    Revues :

    • Entreprises et Carrières
    • Gestion. Revue internationale de gestion
    • Liaisons sociales
    • Personnel
    • Revue de gestion des ressources humaines
    • Ressources Humaines et Management
    Pré-requis :

    Aucun

    the best cultural experience.

    Objectifs
    • Comprendre le fonctionnement des principales technologies fintech
    • Identifier et analyser les impacts présents et futurs de ces technologies sur le travail quotidien
    • Identifier et gérer les risques technologiques, stratégiques, éthiques et réglementaires
    • Comprendre et appréhender la digitalisation des entreprises et de l’économie
    Compétences à acquérir

    Acquérir une connaissance et une compréhension des technologies ainsi que de leurs applications, mais aussi des outils d’analyse et des pistes de réflexion permettant de se positionner dans son activité professionnelle future.

    Programme

    • Cybersécurité
    • Blockchain
    • RPA / Machine Learning
    • PowerBI / démonstration
    • Internet des objets
    • Analyse de données & quantité de données
    • ERP
    • Impact sur les talents recrutés / impact social
    • Le virage de l’économie et de la finance vers l’IA, le machine learning et le big data
    Bibliographie
    • O. Desplebin, G. Lux et N. Petit “L’évolution de la comptabilité, du contrôle et de l’audit et de leurs métiers au prisme de la blockchain : une réflexion prospective”, Management et avenir, 2018/5, N° 103, pages 137 à 157.

    Objectifs
    • Comprendre les enjeux et la naissance de la RSE.
    • Définir et comprendre les implications managériales et financières de la Responsabilité Sociale des Entreprises.
    • Lier la théorie financière aux politiques RSE.
    Compétences à acquérir
    • Connaître les produits financiers relatifs à la RSE.
    • Connaître les différentes dimensions de la RSE.
    • Pourvoir intégrer des pratiques RSE au management financier.
    Programme
    • i. Introduction
    • ii. Définir la RSE
    • iii. L’impact financier des politiques RSE
    • iv. Investir dans l’ISR
    Bibliographie
    • Igalens, J. (2012). « La responsabilité sociale des entreprises : défis, risques et nouvelles pratiques ». Paris : Eyrolles. 2012.
    • Lachuer, J. (2017). « Performance financière et choix d’actifs responsables une analyse du marché américain » (thèse de doctorat, Université de Rennes 1, France).
    • Lagoarde-Segot, T. (2014). «La Finance Solidaire: un Humanisme Économique». Louvain-la-Neuve: De Boeck.
    • Orlitzky, M., Schmidt, F. L., & Rynes, S. L. (2003). «Corporate Social and Financial Performance: A Meta-Analysis». Organization Studies, 24(3), pp.403-441
    • Pigé, B. (2000). «Ethique et Gouvernance des Organisations». Paris: Economica.
    • https://www.orse.org
    • https://www.globalreporting.org
    Pré-requis :

    En management, gestion, comptabilité, finance, macro-économie

    Objectifs
    • Le cours est consacré aux institutions de la finance et aux enjeux éthiques et démocratiques soulevés par l’inscription des activités financières dans la sphère économique et sociale
    • Il propose l’acquisition de connaissances théoriques, des illustrations pratiques et des études de cas pour permettre aux étudiants de
      • Maîtriser les définitions nécessaires : éthique, justice, déontologie
      • Comprendre la manière dont les activités financières s’inscrivent dans la vie économique et sociale
      • Connaître les enjeux éthiques des activités financières
      • Etre en capacité d’analyser les enjeux éthiques et de justice de pratiques financières spécifiques
    Compétences à acquérir
    • A l’issue du cours, les étudiants doivent savoir:
      • Analyser les enjeux éthiques et de justice des activités financières
      • Se prononcer sur les enjeux éthiques de situations ou de pratiques spécifiques
    Programme

    Introduction : Les institutions de la finance

    1 Enjeux éthiques et démocratiques des activités financières

      • Les crises financières et les bulles spéculatives
      • Escroqueries, fraudes et scandales
      • La finance digitalisée
      • Gouvernance: interrogations sur le capitalisme financier
      • Finance et inégalités

    2 Ethique professionnelle et déontologie

      • La finance, ses institutions et leurs enjeux éthiques
      • Cultures et normes sur les marchés financiers
      • Les normes déontologiques

    3 Régulation

      • Les invariants de la régulation financière
      • Réguler les ventes à découverts
      • Réformer la régulation financière: une tâche impossible?
    Bibliographie
    • Boatright, John. 2014. Ethics in Finance. 3rd edition. Chichester: Wiley-Blackwell.
    • Herzog, L. (Ed.). (2017). Just financial markets?: finance in a just societyOxford University Press
    • Kindleberger, Charles P., and Robert Z. Aliber. 2015. Manias, Panics and Crashes. A History of Financial Crises. Seventh Edition. Hoboken, NJ: Wiley
    • Marti, E., & Scherer, A. G. (2016). Financial regulation and social welfare: The critical contribution of management theory. Academy of Management Review, 41(2), 298-323
    Pré-requis :

    Pas de pré requis, même si le fait d’avoir suivi le cours sur les produits dérivés permet de mieux comprendre les illustrations

     

     

    Objectifs :

    Préparation au CFA level 1

    Compétences à acquérir :

    Notions approfondies en finance

    Programme :
    • Ethical and Professional Standards
    • Quantitative Methods
    • Financial Statement Analysis
    • Economics
    • Derivatives Investments
    • Alternative Investments
    Bibliographie :

    Réussir le CFA level 1, Cours et Exercices, Par Norberto Cordisco Respighi et Christine Verpeaux, Barchen

    Pré-requis :

    L3 SGM / M1 Finance

    Objectifs

    Réaliser des programmes en VBA pour automatiser des tâches simples sous Excel.

    Compétences à acquérir

    –          Algorithme pour résoudre des problèmes de gestion

    –          Code VBA
    Programme

    –          Les Macros

    –          L’environnement VBA

    –          La programmation orientée objet

    –          Les variables

    –          Tests et conditions

    –          Les boucles

    –          Les boîtes de dialogue

    Bibliographie

    Sites web :

    –          www.developpez.com

    –          www.openclassrooms.com

    Ouvrage :

    –          Macros et langage VBA : Apprendre à programmer sous Excel. Frédéric LE GUEN. ENI.

    Pré-requis

    –          Très bonne maîtrise d’Excel avec notamment une bonne connaissance des formules de calculs (si, recherche, index, etc.)

    Objectifs

    L’objectif du cours est de permettre aux étudiants une familiarisation avec les produits dérivés comme outils de gestion du risque.

    Compétences à acquérir
    • A l’issue du cours, les étudiants doivent savoir :
      • Définir les principaux produits dérivés
      • Décrire le fonctionnement des marchés dérivés
      • Combiner les techniques et outils utilisables par les entreprises en matière de gestion des risques à l’aide de produits dérivés
    Programme

    INTRODUCTION (Hull Chapitre 1)

    PARTIE 1 : CONTRATS FORWARD ET FUTURES
    –    CH 1 : Définition et fonctionnement des marchés (Hull Ch 2)
    •    Les forwards
    •    Les contrats futures
    –    CH 2 : La détermination du prix des contrats (Hull Ch 5)

    PARTIE 2 : OPTIONS
    –    CH 1 : Définitions et fonctionnement des marchés (Hull Ch 10-CH 11)
    –    CH 2 : Les stratégies d’échanges d’options (Hull Ch 12)
    –    CH 3 : Modèles d’évaluation des options (Hull Ch 13 & 15)

    Bibliographie

    Options, Futures et autres actifs dérivés, 10ième édition, John Hull, édition dirigée par Patrick Roger, Christophe Héno et Laurent Deville

    Objectifs

    ·         Comprendre le rôle et les produits liés aux différents marchés financiers : spécificités et intérêts.

    ·         Pouvoir comprendre et utiliser les différentes méthodes d’évaluation (actions, obligations, produits dérivés etc..).

    Compétences à acquérir

     ·         Savoir évaluer et comprendre les différents produits financiers.

    Programme

             I.            Les marchés financiers

    §  Quels acteurs ?

    §  La typologie des marchés

    1. Les actions
    • Droits et catégories d’actions
    • Principes d’évaluation
    • La valeur du temps
    1. Le marché monétaire
    • Le marché interbancaire
    • Le marché des titres
    1. Les obligations
    • Caractéristiques et catégories
    • Principes d’évaluations
    1. Les produits dérivés
    • La rentabilité et les actifs

    §  L’estimation du risque et de la rentabilité

    Bibliographie

    ·         J. Hull., 2012. « Option, futures et autres actifs dérivés ». Pearson

    ·         R. Portait., P. Poncet., 2012. « Finance de marché ». Dalloz

    ·         P. Vernimmen., 2012. « Finance d’entreprise ». Dalloz

    Pré-requis : Aucun

    Objectifs
    • Connaissance des banques et de leur environnement
    • Connaître les principes de la réglementation prudentielle (Accords de Bâle)
    • Savoir utiliser les techniques de base de mesure de l’exposition aux risques (risque de marché, risques de crédit, risque de liquidité)
    • Comprendre les mesures de performance corrigées du risque (RAROC)
    Compétences à acquérir
    • Connaissance du milieu bancaire
    • Savoir calculer et interpréter les mesures d’exposition au risque
    • Savoir analyser les performances bancaires
    Programme

    Les banques et leur environnement

    Mesure de l’exposition aux risques (illustration avec le risque de marché)

    La réglementation prudentielle (Accords de Bâle)

    Risque de crédit

    Risque de liquidité

    Performance ajustée pour le risque (RAROC)

    Bibliographie

    ALEXANDRE Banques et intermédiaires financiers, Economica

    HULL Gestion des risques et institutions financières, Pearson.

    Pré-requis

    Statistiques de base

    Analyse financière

    Objectifs

    L’objectif principal de ce cours est :

    • De sensibiliser les étudiants aux enjeux de la décision de financement.
    • Prendre connaissance des principales théories qui expliquent le recours à une source de financement spécifique plutôt qu’à une autre.
    Compétences à acquérir
    • Capacité de l’étudiant à analyser la structure de financement d’une entreprise
    • Capacité de l’étudiant à comprendre et à avancer des arguments sur le choix du mode de financement
    Programme
    1. Introduction générale
    2. Chapitre 1 : Structure financière et coût du capital: outils et concepts

    2.1. Section 1: Structure financière et effet de levier d’endettement

    2.2. Section 2: Coût du capital

    1. Chapitre 2: Approches pré-MM de la structure financière

    3.1. Section 1: La théorie du bénéfice net

    3.2. Section 2: La théorie traditionnelle

    1. Chapitre 3: Approche de Modigliani et Miller de la structure financière

    4.1. Section 1: Les propositions de MM en l’absence de fiscalité

    4.2. Section 2: La prise en compte de la fiscalité

    1. Chapitre 4: Approches post-MM de la structure financière

    5.1. Section 1: La théorie d’arbitrage statique

    5.2. Section 2: Asymétrie d’information et SF (la théorie d’agence, la théorie du signal, la théorie du financement hiérarchisé).

    Bibliographie

    Ouvrages

    P. Vernimen, Finance d’entreprise, 2015.

    N. Mourgues, Financement et coût du capital de l’entreprise

    Articles

    Modigliani et Miller, The cost of capital, corporation finance and the theory of Investment, 1958.

    Myers, Corporate financing and investment decisions when firms have information that investors do not have?, 1984.

    Pré-requis

    Concepts en analyse financière en particulier et en finance d’entreprise d’une manière plus générale.

  • Objectifs

    Les bases de la théorie financière et de la gestion de portefeuille

    Compétences à acquérir

    Maîtrise les modèles de base en gestion de portefeuille. Etre capable de les appliquer sur des données réelles.

    Programme

    Chapitre 1. Les modèles de base

    § 1. Le modèle de Markowitz

    1°) La mesure de rentabilité et de risque d’un portefeuille actions

    2°) Frontière efficiente de Markowitz avec deux actifs

    3°) Généralisation avec n actifs

     

                    § 2. L’introduction d’un actif sans risque dans un portefeuille

    1°) Le modèle de Tobin et la notion de portefeuille de marché

    2°) Le modèle de Sharpe (Capital Market Line)

    3°) Notion de gestion indicielle et ETF

     

             § 3. Applications Excel sur les actions du CAC 40

    1°) Calcul de portefeuilles efficients

    2°) Détermination de la CML et d’actions sur/sous évaluées

     

    Chapitre 2. Le modèle d’équilibre des actifs financiers

                    § 1. L’évaluation du prix du risque et le beta

                    § 2. Mesures traditionnelles de performances de portefeuilles

    1°) La mesure de Sharpe

    2°) La mesure de Treynor

    3°) L’Alpha de Jensen

    4°) La méthodologie Morningstar

     

                    § 3. Validité du Medaf et modèles à facteurs

                  § 4. Application Excel sur les actions du CAC 40

    1°) Calcul des betas

    2°) Calcul du risque spécifique / systématique

    3°)  Calcul du Medaf et droite de marché : actions sur et sous évaluées

    Objectifs

    Le but de ce cours est de présenter la courbe des taux d’intérêt, les techniques d’évaluation des obligations, les méthodes d’immunisation, et de mesurer l’exposition au risque de taux d’intérêt. Les stratégies de couverture et de spéculation sur les marchés d’actifs dérivés qu’ils soient de nature forward ou de future sont alors considérées. Quelques remarques seront faites sur la titrisation, et le risque de crédit.

    Compétences à acquérir

    L’étudiant doit comprendre ce qu’est la structure par termes des taux d’intérêt et comment et pourquoi elle peut se déformer.  Il doit maîtriser l’essentiel des modèles de valorisation obligataire, et de mesures du risque. Il doit être initié à la gestion simplifiée de portefeuilles obligataires, et connaitre sur les marchés d’actifs dérivés les principaux instruments à disposition.

    Programme

    – Taux d’intérêt, macroéconomie et politique monétaire

    – Théorie de la structure par terme des taux d’intérêt (Théorie des anticipations parfaites, prime de non liquidité, les taux forwards…)

    – Evaluation d’obligations à taux fixe et mesures du risque de taux d’intérêt (duration, sensibilité, convexité)

    – L’impact du risque de crédit sur les prix obligataires

    – Gestion d’un portefeuille obligataire (L’immunisation passive, contingente), et la gestion active

    – La notion de base (la couverture longue, courte)

    – Macro-couverture pour une banque (Asset liability management), micro couvertures pour les entreprises

    – La détermination et l’extraction des taux zéro-coupons.

    – Marchés d’actifs dérivés de gré à gré (Forwards) et instruments de couverture ou de spéculation (swaps, options, caps, floors…)

    – Marchés d’actifs dérivés organisés (Futures) concernant les taux d’intérêt (contrat Euribor, FGBL…)

    – la valorisation des options sur contrat forward de taux (modèle de Black)

    – Titrisation., les fonds communs de créances

    Bibliographie

    -Hull J, Options, futures and other derivatives, 2014, 9 ième Edition Pearson.

    Portait R, Poncet P, “Finance de Marché”, 2012, 3 ième Edition, Dalloz

    Brigo D, Mercurio F, Interest models: Theory and Practice, with smile inflation and credit, 2007 2th edition Springer Finance.

    Fabozzi, F.J, Fixed Income mathematics: Analytical and Statistical, McGraw-hill, 2006.

    Navatte, P, Marchés et instruments financiers: l’importance des produits dérivés, 2010, Editions EMS.

    Pré-requis

    Cours de « Marchés financiers » de M1 Finance.

    Objectifs :

    –          Introduire les étudiants à l’économétrie des données en coupe instantanée et des données de panel

    –          Initier les étudiants aux estimations des moindres carrés ordinaires, aux modèles à effets fixes et à effets aléatoires   

    –          Ce cours est accompagné d’une série d’exercices sur l’économétrie appliquée à la finance avec des applications concrètes sur le logiciel R.

    Compétences à acquérir :

     A la fin de ce cours, les étudiants seront capables :

    –          De manipuler et de lire le contenu d’une base de données à l’aide du logiciel R et Excel

    –          De modéliser des phénomènes économiques et financiers et de les interpréter

    Programme :

    Chapitre 1 : introduction au modèle de régression en coupe instantanée : estimateur des moindres carrés ordinaires

    Chapitre 2 : économétrie des données de panel : modèles à effets fixes et aléatoires

    Bibliographie :

    Économétrie : cours et exercices corrigés / Régis Bourbonnais

    Économétrie / William Greene

    Pré-requis :

    Notions en mathématiques, algèbre linéaire, statistiques descriptives et en probabilités

    Objectifs

    Ce cours a pour but de familiariser l’étudiant avec le système financier international et son organisation, ainsi que les mécanismes qui en permettent le fonctionnement et les opérations qui y sont menées. De façon plus pratique, l’enseignement aborde dans le détail les instruments utilisés – par les opérateurs dans le marché de change- à des fins commerciales, de couverture contre le risque ou encore de spéculation.

    Compétences à acquérir

    En terme de savoir:

    L’étudiant, après avoir suivi ce cours, devrait connaître :

    • L’évolution du système monétaire international

    • Les différents compartiments des marchés des changes

    • Les différents instruments de couverture contre le risque de change et leurs points de divergence

    En terme de savoir faire:

    A la fin de ce cours l’étudiant devrait être capable de :

    • Utiliser et évaluer les différents produits du Forex (forwards, futures, options, swaps, warrants, …).

    Programme

    – Marchés internationaux de capitaux; Système monétaire International

    – Marchés des changes spot

    – Marchés des changes à terme sec (outright)

    – Les futures/ devises

    – Les swaps de devises

    – Les options/devises

    Bibliographie

    – Belalah M., Gestion du risque de taux et de change, De Boek, 2005.

    – Dupuy M., Cardebat J.M., Jegourel Y., Finance internationale: Rappels de cours, questions de réflexion, exercices d’entraînement, annales corrigées, Dunod, 2006.

    – Fontaine P. & Gresse C., Gestion des risques internationaux, Dalloz, 2002.

    – Fontaine P., Hamet J.,  Les marchés Financiers Internationaux, Que sais-je ? Presses Universitaires de France, 2003.

    – Fontaine P., Marchés des changes, Pearson, 2e édition 2011.

    – Simon Y. & Lautier D., Techniques financières internationales, Economica, 2003.

    – Simon Y. & Lautier D., Finance Internationale et Gestion des Risques, Economica, 2003.

    Pré-requis

    Cours de finance de marchés

    Objectifs

    Acquérir quelques notions de base d’ingénierie financière centrées sur les opérations à effet de levier

    Compétences à acquérir

    Etre capable de comprendre et d’analyser les stratégies financières sous jacentes aux LBO actuels

    Etre capable de comprendre les stratégies à effet de levier mise en place via des holdings, des SCA ou des financements fondés sur des VMC et des mezzanines

    Programme

    Chapitre 1. Le levier juridique

                    § 1. l’intérêt d’une société holding

                                   1°) L’ouverture du capital à des tiers

                                   2°) L’intérêt du holding

                                   3°) Le cas particulier du RES

                    § 2. Les techniques de dissociation pouvoir / propriété

                                    1°) Les valeurs mobilières spécifiques

                                   2°) Le statut de SCA

                                   3°) Les clauses statutaires et extra-statutaires

                    § 3. La notion d’earn out

                                   1°) Le principe

                                   2°) Le choix des indicateurs de performances

                                   3°) Durée et risque de l’earn out

    Chapitre 2. Le levier financier

                    § 1. Le levier de la dette

                                   1°) Combinaison des leviers juridiques et financiers

                                   2°) Les contraintes liées à l’endettement du holding

                                   3°) Les facteurs clés de succès des montages à effet de levier

                    § 2. L’introduction de valeurs mobilières complexes dans les montages à effet de levier

    1°) L’atténuation des contraintes financières

    2°) Prévention et résolution des conflits entre investisseurs et prêteurs

    3°) Les limites

                    § 3. L’utilisation de dettes mezzanine

                                   1°) Les supports du financement mezzanine

                                   2°) Le rôle conciliateur des mezzanines

                                   3°) Les relations entre investisseurs et créanciers juniors

    Chapitre 3. Aspects fiscaux des LBO

                    § 1. L’utilisation d’un holding (pur ou impur)

                    § 2. La fusion avec le holding

                    § 3. L’intégration fiscale

    Bibliographie

    Couret Fougerat: Ingénierie financière des cessions et acquisitions. Ed Liaisons.

    Couret Martin: Les sociétés holding. PUF

    Husson: La prise de contrôle. PUF

    Medus: Ingénierie financière et opérations à effet de levier. Ed. Organisation.

    Pré-requis

    Notions de stratégie financière et de théorie du portefeuille

    Objectifs

    L’objectif principal de ce cours est d’initier les étudiants à l’utilisation du logiciel R en appliquant les principales notions abordées en statistiques

    Compétences à acquérir
    • A la fin de ce cours l’étudiant peut utiliser le logiciel en toute autonomie
    Programme
    1. Découverte de l’interface générale du logiciel R et installation du logiciel R
    2. Les principaux objets dans R
    3. Lire un fichier Excel à l’aide du logiciel R
    4. Les opérations de base : les différents objets R ; effacer et définir une variable ; affecter un nom à un objet ; opérateurs de base (multiplication, addition, soustraction…)
    5. Installation des packages R
    6. Gestion des valeurs manquantes et des valeurs aberrantes
    7. Présentation et interprétation des statistiques descriptives
    8. Estimation des modèles de régression linéaires simples et multiples
    Bibliographie
    • Le logiciel R : Maîtriser le langage Effectuer des analyses statistiques par Pierre Lafaye de Micheaux, Rémy Drouilhet et Benoît Liquet
    Pré-requis :

    Concepts en statistiques, probabilités et en économétrie

    Objectifs :

    découverte des fonctionnalités de base de Bloomberg

    Compétences à acquérir :

    être capable de rechercher des informations de base sur le terminal

    Programme :

    Mode connexion et création de login

    L’environnement du terminal

    Les différents marchés

    Découverte du compartiment Equity

    Importation de données sur Excel

    Bibliographie :

    Starting Guide Bloomberg

    Objectifs :

    Le principal objectif de ce cours est :

    –          D’initier les étudiants à la recherche scientifique.

    –          De prendre connaissances des différentes instances de recherche en France et des différentes bases de données qui peuvent être utilisées dans le cadre de la recherche scientifique en finance.

    Compétences à acquérir :

     A la fin de ce cours, les étudiants seront capables :

    –          De lire et comprendre un article de recherche

    –          De présenter un article de recherche à une conférence par exemple

    –          De critiquer un article de recherche et d’établir un rapport scientifique pour une revue

    Programme :

    Chapitre 1: Introduction à la recherche scientifique 

    Chapitre 2: La carrière d’un chercheur

    Chapitre 3: Lecture d’un article empirique

    Chapitre 4: Applications   

    Bibliographie :

    Articles de recherche dans différents domaines de la finance

    Pré-requis : /

Master 2

  • Objectives

    The aim of the course is to understand

    –  the main models of portfolio optimization

    –  portfolio insurance strategies

    Skills to be acquired

    The students will be able to implement portfolio optimization and portfolio insurance strategies

    Program

    Chapter 1. Portfolio management

    1.  Portfolio optimization

    • Reminder on Markowitz and Tobin methodologies
    • Black model approach

    2. The Black-Litterman methodology (strategic and tactical allocation)

    Applications on Excel and Bloomberg

    Chapter 2. Advanced methods of portfolio management: Portfolio Insurance Strategies

    1.  Option based Portfolio Insurance (OBPI strategies)

    • The case of real options
    • Duplication methodologies and OBPI

    2.  Constant Proportion Portfolio Insurance (CPPI strategies)

    Applications on Excel

    Bibliography
    BREALEY R. – MYERS S.: “Principles of corporate finance”, Pearson
    COPELAND T. –  WESTON F. : Financial theory and corporate policy, Pearson, 2005
    BROQUET C., COBBAUT R.,  GILLET R., VAN DEN BERG A: Gestion de Portefeuille, De Boeck Université
    COCHRANE J. : Asset Pricing, Princeton, 2005
    HULL J.: Options, Pearson, 2010
    WILMOTT P.:  Derivatives : the theory and practice of financial engineering , J. Wiley and Sons.

    Prerequisites

    Financial theory level Master 1

    Assessment method

    Written exam

    Objectives

    Knowledge of the main derivatives, understanding of the way they work and the evaluation techniques.

    Skills to be acquired

    Program:
    Derivatives markets
    Derivative contracts: Forwards, futures and FRA
    Swaps
    Options

    Bibliography

    John Hull, Options, futures and other derivative assets, Pearson

    Prerequisites

    Knowledge of basic financial products: stocks, bonds

    Assessment method

    Continuous assessment, assignments, in-class participation

    Objectives

    The aim of the course is to explore in-depth the properties of options and those of the option markets. One will insist especially on the management of options and on the implied volatility and related concepts. These subjects are rarely covered that way.

    Skills to be acquired

    The students will be able to understand the challenge faced by the option sellers and many aspects of the option markets…

    Program

    Options
    Option markets
    Implied Volatility and related concepts.

    Bibliography

    Lecture notes and articles.
    Moraux, Finance de Marché, Pearson, 2010 (chapter 7, 8, 9).
    Portait, Poncet Finance de Marché, Pearson.

    Prerequisites

    None.

    Assessment method

    Exam.

    Objectives

    This course presents the foundation of corporate finance with an emphasis on capital structure decisions. The main objective of the course is to provide the conceptual background for understanding and analyzing the capital structure of firms in the market environnement.

    Skills to be acquired

    This course will cover important topics and recent developments in capital structure theory. The goal of this class is to familiarize you both with original papers in the field and current researches in this areas.

    Program

    Part 1 –  Introduction to corporate finance
    First principles of corporate finance
    Part 2 – Financial Structure and Firm Value

    ✓ Chapter 1 – The financing mix question: practical point of view

    ✓Chapter 2 – The MM’s theorem

    ✓ Chapter  3 – The costs of financial distress

    ✓ Chapter 4 – The signaling theory and informational asymmetries

    ✓Chapter 5 – The agency theory

    Chapter 6 – The tradeoff model

    Part 3 – Financial Choices and security design

    ✓ Chapter 1 – Equity financing

    ✓ Chapter 2 – Debt Financing

    ✓ Chapter 3 – Hybrid Financing

    Bibliography

    Damodaran, Corporate Finance: Theory and practice, 2nd edition, 2010

    Almeida, Heitor, and Thomas Philippon, 2007, The Risk-Adjusted Cost of Financial Distress, Journal of Finance 62, 2557-2586

    Anderson, RW, and S Sundaresan, 1996, Design and Valuation of Debt Contracts, Review of Financial Studies 9:1, 37-68

    Graham, John R., 2000, How Big Are the Tax Benefits of Debt?, Journal of Finance 55, 1901-1941.

    Jensen, Michael C., and William H. Meckling, 1976, Theory of the Firm: Managerial Behavior, Agency Costs and Ownership Structure, Journal of Financial Economics 3, no. 4 (October), pp. 305-360

    Leary, Mark T., and Michael R. Roberts, 2009, The Pecking Order, Debt Capacity, and Information Asymmetry, Journal of Financial Economics 95, 332-355.

    Modigliani, Franco, and Merton H. Miller, 1958, The Cost of Capital, Corporation

    Finance and the Theory of Investment, American Economic Review 48:261-297

    Myers, Steward C., and Nicholas S. Majluf, 1984, Corporate Financing and Investment Decisions when Firms Have Information that Investors do not Have, Journal of Financial Economics 13, no. 2 (June), pp. 187-224

    Shyam-Sunder, Lakshmi, and Stewart C Myers, 1999, Testing Static Trade-Off Against Pecking Order Models of Capital Structure, Journal of Financial Economics 51:2, 219-244.

    Strebulaev, Ilya A., 2007, Do Tests of Capital Structure Theory Mean What They Say?, Journal of Finance 62:4, 1747-1787

    Assessment method

    Written exam (2h)

    Objectives

    The aim of the course is to provide students with the knowledge necessary to understand, analyse and make corporate financial decisions. Tools and techniques will be taught through theoretical presentation and practical applications.

    Critical analysis will be encouraged by in-class discussion about the limits of the techniques employed and the way to overcome them.

    Skills to be acquired

    The students will be able to understand, make and analyze three types of corporate finance decisions: capital budgeting, financing decisions and shareholders’ payout policies.

    Program

    – Part I: Investing decisions

    Section 1: Time value of money (Damodaran chapter 3)
    Section 2: Evaluation of Cash flows (Damodaran Chap 9)
    Section 3: Investment rules (Damodaran Chap 10)

    Part II: Financing decisions

    Section 1: An overview of financial choices (Damodaran Chap 16)
    Section 2: The Financing process (Damodaran Chap 17)
    Section 3: The optimal financing mix (Damodaran Chap 18-19)

    Part III: Payout policy

    Section 1: The Dividend decision (Damodaran Chap 21)
    Section 2: Beyond cash dividends (Damodaran Chap 22-23)
    Bibliography

    APPLIED CORPORATE FINANCE, Damodaran, Wiley, 2015

    Prerequisites:

    none

    Assessment method:

    final exam (questions within the final exam for both corporate finance courses)

    Objectives

    The objective of this course is to familiarize the students with performance measurement methods used in the banking sector.
    By developing the concept of efficiency, we shall favor the approaches according to DEA axiomatic.
    At the end of the course, the students will have to be able to develop, under excel, basic and extended DEA models-

    Skills to be acquired

    Computing CCR and BCC models under Inputs and outputs orientations.
    Using DEA Models to allocate fixed costs.

    Program

    Introduction to costs terms.
    Distance function and DEA Analysis.
    CCR input and output oriented.
    Economies of scales and BCC models.
    Outputs and Ressources allocation using DEA Models
    Fixed costs allocation models using DEA.

    Bibliography

    – Data Envelopment Analysis, A comprehensive Text with Models, Applications,References and DEA- Solver Software, W.W. Cooper, L.M. Seiford, K. Tone, Springer, 2008.

    – Gestion des risques et institutions financiers, J. Hull, Pearson, 2008.

    – Data Envelopment Analysis, Theory, Methodology and Applications, A. Charnes, W. Cooper, A. Lewin, M. Seiford, Kluwer, 2000.

    Prerequisites

    Operational Resaerch

    Assessment method

    Project

    Objectives

    Understand the methods and tools used by banks to manage their risks in the context of prudential regulations.

    Skills to be acquired: Know how to measure the market and credit risk exposure of banks. Use statistical tools (parametric approaches and simulations) related to banking risk. Understand the prudential environment.

    Program

    Models and measure of risks: Value at Risk (VaR), presentation, applications to market risks, estimation, back testing, critics and developments (Conditional VaR)
    Methods of simulation: historical simulation, (+bootstrap, kernel), Monte Carlo simulations (Inverse Transform Method)
    Stress testing: scenarios analysis and catastrophic scenarios
    Foundation of credit risk analysis: exposition, probability of default, loss given default, correaltion between defaults,
    Professional models of credit risk: CreditMetrics, Credit Portfolio View, Credit Risk…
    Basel II approaches for credit risk

    Bibliography

    Risk Management and Financial Institutions John C. Hull.
    Dowd “Beyond Value at Risk”, Wiley.
    Jorion “Value at Risk”, 3rd Edition McGraw Hill.
    Saunders “Credit Risk Measurement”, Wiley.
    Riskmetrics “Technical Document”
    Creditmetrics “Technical Document”
    Gloriamundi.org
    Bis.org

    Prerequisites

    Knowledge of bank operations and risk management.

    Objectives

    The aim of the course is to:

    – Discover VBA with excel and to code on VBA

    – Master the basics of programming

    Skills to be acquired

    The students will be able to code on VBA ( macros and functions)

    Program

    – 3h: Presentation and theoretical overview of VBA
    -6h : Series of 20 exercises on macros
    -6h : Series of 20 exercises on functions

    Bibliography

    Course elements

    Prerequisites

    Basic knowledge in programming and mastery in excel

    Assessment method

    Project

    Objectives

    The aim of the course is to introduce students to use the Bloomberg dataset.
    Skills to be acquired

    The students will be able to:
    – To look for any information on all companies and assets available on the Bloomberg dataset
    – To export the data on a selected sample of companies, indexes…from Bloomberg to excel for further analyses

    Program

    – Chapter 1 : Bloomberg terminal
    – Chapter 2 : Bloomberg via Excel
    – Chapter 3 : Applications

    Bibliography

    Using the help tab available on Bloomberg to deepen the knowledge.

    Prerequisites

    General knowledge in corporate finance and financial markets as a whole to be able to understand the concepts available in the Bloomberg dataset.

     

    Assessment method

    Project.

    Objectives

    The aim of the course is to:
    – Introduce students to manage cross-sectional as well as panel data
    – Initiate them to use the ordinary least squares estimations (simple and multiple linear models)
    – This course is followed by a set of exercises on applied econometrics with several applications using Excel and the R software.

    Skills to be acquired

    The students will be able to:
    – Manage and read the content of a dataset using R and excel
    – Specify economic and financial phenomena and to interpret them

    Program

    – Chapter 1 : Introduction to econonometric modelling
    – Chapter 2 : Simple linear regression model
    – Chapter 3 : Multiple linear regression model: an application on Excel and R

    Bibliography

    – Reference 1 : Principles of Econometrics, by: Hill, R. Carter; Griffiths, William E.; Lim, Guay C. Edition: 4th ed. New York : Wiley. 2011.
    – Reference 2 : Introductory Econometrics: a modern approach , by: Wooldridge, Jeffrey M..
    – Reference 3 : Econometric analysis, by William Greene

    Prerequisites

    Basics in mathematics, linear algebra, descriptive statistics and probability theories.

    Assessment method

    Project

    Program:

    • Ethical and Professional Standards
    • Quantitative Methods
    • Financial Statement Analysis
    • Economics
    • Derivatives Investments
    • Alternative Investments

    Objectives

    Risk management has become progressively more important for all corporations in the last few decades. Financial institutions such as banks and insurance companies are concerned with providing a good trade-off between return and systemic (non-diversifiable) risk for their investors. They are also concerned with total risks (systemic plus non-systemic) because of the bankruptcy costs arguments. However, there is another reason why most financial institutions carefully monitor total risks. This is that regulators require them to ensure that the probability of a bank or an insurance company experiencing severe financial difficulties is low.

    Risk management is the process of identification, analysis and acceptance or mitigation of uncertainty in investment decisions. In other words, the role of risk management is to understand the risks of an investment that the company is currently taking and the risks it plans to take in the future. It must decide whether the risks are acceptable and if they are not acceptable, what action should be taken given its investment objectives and risk tolerance.

    There are two broad risk management strategies open to a financial institution. One approach is to identify risks one by one and handle each one separately. This is referred to as risk decomposition. The other is to reduce risks by being well diversifying. This is referred to as risk aggregation. The objective of this course is therefore twofold. The first one is to give a view of how risk measurement techniques are quantified in almost every single market. Each technique is deeply associated with its specific market and cannot be applied directly to other markets. The second objective (main objective of the course) is to present an integrated way to deal with different markets and different risks and to combine all of the factors in a single number which is a good indicator of the overall risk level: Value at risk.

    Skills to be acquired

    The students will
    have an overview of existing risk measure techniques (Bonds : duration, convexity, term-structure model; Stocks : volatility, correlations, beta; Derivatives : Greek parameters; Credit : rating, default models; Forex: target zones, spreads; Value at risk (VaR)).
    to be able to calculate the risk of a portfolio containing different securities (VaR methods of measurement: Historical simulations, Variance-covariance, Monte Carlo simulations, Analytical methods).

    Program

    1. An overview of risk measurement techniques

    2. Value at risk

    Bibliography

    1. Hull, John. C. (2012). Risk management and financial institutions. Pearson.
    2. Dowd, Kevin. (2002). An introduction to market risk measurement. Wiley Finance.
    3. McNeil, Alexander. J. Frey, Rudiger and Embrechts, Paul. (2015). Quantitative risk management: Concepts, techniques and tools. Princeton University press.

    Prerequisites

    Notions about banks, insurance companies, mutual funds and hedge funds, financial instruments and how to use these instruments.
    Calculus: derivatives, differentiating functions and integrals, etc.
    Probability theory: calculation of probability of an event, random variables and their distributions, mean, variance, limit theorems, etc.
    Linear algebra: basic calculations with matrices: summation & subtraction, multiplication of matrices, finding determinants and inverse matrix, etc.

    Assessment method

    Empirical project.

    Objectives

    Linear regression is the most basic tool of an econometrician and is widely used throughout finance and economics. It attempts to model the relationship between two or more variables by fitting a linear equation to observed data. Using the suitable methods and techniques, the objectives of regression analysis are to analyze movements in an economic variable by reference to movements in one or more other economic variables. Linear regression’s success is owed to two key features: the availability of simple closed form estimators and the ease and directness of interpretation.

    There are two types of linear regression, simple linear regression and multiple linear regressions. In simple linear regression a single independent variable is used to predict the value of a dependent variable. In multiple linear regressions, two or more independent variables are used to predict the value of a dependent variable.

    There are broadly three types of data that can be employed in quantitative analysis of financial problems: time series data, cross-sectional data, and panel data. A cross-sectional regression is a type of regression in which the explained and explanatory variables are associated with one period or point in time. This type of cross-sectional analysis is in contrast to a time-series regression in which the variables are considered to be associated with a sequence of points in time. Panel data have the dimensions of both time series and cross-sections. The panel data, also called longitudinal data or cross-sectional time series data, are data where multiple cases (people, firms, countries, etc.) were observed at two or more time periods. Following these distinguished types of data, the course is divided into three units.

    In the empirical work, this course uses R software to analyze the relationship between variables. R is an open-source software programming language and software environment for statistical computing and graphics. The R language is widely used among statisticians and data miners for developing statistical software and data analysis.

    Skills to be acquired

    The students will be able to
    model time series, cross sectional data when assumptions are not valid.
    apply appropriate tests to analyze properties of cross sectional and time series data, to identify stationarity, trend, seasonality, etc.
    use R software.

    Program

    Regression analysis with cross-sectional data and time series data

    Bibliography

    I. Econometrics and Statistics Textbooks on Finance
    1. Wooldridge, J. M. (2010). Econometric analysis of cross section and panel data. MIT press.
    2. Wooldridge, J. M. (2012). Introductory Econometrics A Modern Approach
    3. Greene, W. H. (2003). Econometric analysis. Pearson Education India.
    4. Hamilton, J. D. (1994). Time series analysis. Princeton: Princeton university press
    II. R Software
    1. Carmona, R. (2014). Statistical Analysis of Financial Data in R. Springer Texts in Statistics.
    2. Chambers, J. (2008). Software for data analysis: programming with R. Springer.
    3. Daróczi, G., Puhle, M., Berlinger, E., Csóka, P., Havran, D., Michaletzky, Vidovics-Dancs, A. (2013). Introduction to R for Quantitative Finance. Packt Publishing Ltd.
    4. Goulet, V. (2014). Introduction à la programmation en R.

    Prerequisites

    Calculus: derivatives, differentiating functions, finding extreme values of functions, and integrals.
    Probability theory: calculation of probability of an event, random variables and their distributions, limit theorems, calculation of confidence intervals, hypothesis testing (Lagrange multiplier tests, Chisquare tests, etc.), analysis of variance, covariance and correlation, etc.
    Linear algebra: basic calculations with matrices: summation & subtraction, multiplication of matrices, finding determinants and inverse matrix, and solve systems of linear equations, eigenvalues and eigenvectors of a matrix.

    Assessment method

    Empirical project.

    Objectives

    The aim of the course is to :
    – Introduce students to scientific research
    – Learn about different research institutions in France and different datasets that can be used in the research field.

    Skills to be acquired

    The students will be able to:
    – Read and understand a research paper
    – Present and discuss a a research paper for instance in a conference
    – Discuss a research article and write a report for a scientific journal

    Program

    – Chapter 1: Introduction to empirical research
    – Chapter 2: Research in bank and corporate governance
    – Chapter 3: Papers presentations

    Bibliography

    Research articles in the finance field

    Prerequisites

    General knowledge in corporate finance, financial markets and banking finance.

    Assessment method

    Project

  • Objectives

    The aim of the course is to give to students solid foundations in portfolio management.

    Skills to be acquired

    The students will be able to analyze the needs of investor and customers, to compute efficient portfolio using various techniques and contexts, to detect and analyze various investment methods and to assess the performance of portfolios.

    Program
    • Introduction to wealth management
    • Client Goal and Constraints
    • Basic quantitative portfolio management
    • Mean-Variance Optimization
    • Simplified mean-variance optimization
    • Other methods of portfolio optimization: stochastic dominance, semi-variance
    • Pricing models
    • Market efficiency
    • Portfolio performance
    • Active portfolio management
    Bibliography

    Bodie, Kane, Marcus Investments McGraw-Hill

    Prerequisites

    Basic knowledge in optimization and statistics

    Assessment method

    Written exam

    Objectives

    The aim of the course is to give an overview of real option theory and applications.

    Skills to be acquired

    The students will be able to understand real option model, to solve investment problem using real option theory, to comment scientific papers on real option theory. …

    Program

    -Real option Valuation : basic

    Real option valuation : advanced

    Option to wait

    Operational Flexibility
    Comments of papers on real option theory

    Bibliography

    Various scientific papers

    Prerequisites

    Basic knowledge on option pricing.

    Assessment method

    Project : comments of papers.

    Objectives

    The aim of the course is to give an overview of real option theory and applications.

    Skills to be acquired

    The students will be able to understand real option model, to solve investment problem using real option theory, to comment scientific papers on real option theory. …

    Program
    • -Real option Valuation : basic
    • Real option valuation : advanced
    • Option to wait
    • Operational Flexibility
    • Comments of papers on real option theory
    Bibliography

    Various scientific papers

    Prerequisites

    Basic knowledge on option pricing.

    Assessment method

    Project : comments of papers.

    Objectives

    The aim of the course is to present financial statement analysis from the point of view of the primary users of financial statements: equity and credit analysts.

    Skills to be acquired

    The students will be able to:
    Understand how financial statements provide information regarding an enterprise;
    Prepare, audit or interpret financial information;
    Understand how the differences in accounting methods (IFRS, US GAAP) affect reported results of operations, including cash flows and ratios.

    Program

    The accrual method of accounting and its implications for financial reporting: income statement and balance sheet

    Cash flow statement and cash flow analysis
    Ratio analysis: advantages and limits
    Analysis of inventories
    Long-lived assets: capitalization versus expensing decision
    Allocation of capitalized costs to operations (depreciation, impairment and restructuring)
    Income-tax disclosures
    Long-term liabilities: analysis of varying forms of debt, off-balance-sheet financing techniques (leases)

    Bibliography

    The analysis and use of Financial Statements, G. I. White, A. C. Sondhi, D. Fried; Wiley, second edition
    Financial Analyst Journal, CFA Institute
    CFA Magazine, CFA Institute

    Prerequisites

    Understand the essential elements of financial statements analysis

    Assessment method

    Final exam: Multiple Choice Questions

    Program
    • Financial Statement Analysis
    • Fixed Income
    • Equity Investments
    • Corporate Finance
    • Portfolio Management
    • Alternative Investments
    • Review

    Objectives

    The aim of the course is to give students a general understanding of the numerical methods that have early been introduced in Finance to deal with situations where it is impossible to derive analytical results. Among the broad set of available numerical methods, the course will insist on the Monte Carlo simulation technique (and variants) as well as a number of tree approaches such as the binomial tree and the trinomial tree. My aim is also to highlight and illustrate (through examples) both the opportunities and the challenge these approaches represent. For instance, the simulation approach essentially relies on our capacity to “discretize” the continuous process (hypothesized for modelling the dynamics of the underlying asset price). The tree approach must be carefully adapted to account for path-dependency. As a by-product, I will present in this course a number of exotic options for which no analytical pricing formula exists.

    Skills to be acquired

    At the end of the course, the students will be able to implement a number of techniques (from the MC simulation approach and the lattice approach) to price exotic options… For pedagogical reasons, one will use Excel© to explicit and highlight all the details. But nothing prevents the students to come and use other devices useful for numerical methods (R, matlab, mathematica).

    Program

    Computational Finance and Numerical Methods: what for?
    The Monte Carlo simulation technique (and some variants)
    The ”Tree/Lattice” approaches (and variants)

    Bibliography

    Lecture notes… as well as many articles.
    Duan, Hardle, Gentle (ed.) Handbook of Computational Finance, Springer, 2012.
    Glasserman Monte Carlo Methods in Financial Engineering, Springer, 2003.
    Jaeckel Monte Carlo Methods in Finance, Springer, 2002.
    Others:
    Benninga Financial Modeling, MIT Press.
    Kloeden Platten : Numerical Solution of Stochastic Differential Equations, Springer.

    Prerequisites

    Standard knowledge in probability.

    Assessment method

    Project.

    Objectives

    The aim of the course is to learn about panel data and the use of qualitative information (binary independent variables) in econometric models.

    Skills to be acquired

    The students will be able to:
    – Manage panel data and run estimations
    – Manage panel data using different softwares (R and Stata)
    – Use binary independent variables and interpret them

    Program

    – Chapter 1 : Data analysis using R and Stata
    – Chapter 2 : Use of binary independent variables in a regression

    Bibliography

    – Reference 1 : Principles of Econometrics, by: Hill, R. Carter; Griffiths, William E.; Lim, Guay C. Edition: 4th ed. New York : Wiley. 2011.
    – Reference 2 : Introductory Econometrics: a modern approach , by: Wooldridge, Jeffrey M..
    – Reference 3 : Econometric analysis, by William Greene

    Prerequisites

    Basics in mathematics, linear algebra, descriptive statistics, probability theories and econometrics on cross-sectional data.

    Assessment method

    Project

    Objectives

    The aim of the course is to present the core material, tools and concepts of Mathematical Finance. These devices are very useful in Finance to model the financial market, to describe the dynamics of asset prices, to price financial assets and in some cases to understand how people decide. After a general overview of useful probabilistic concepts, one will insist on some elements picked from stochastic processes and stochastic calculus. One will study and apply the Brownian motions, the Levy processes, the Ito’s lemma and the Girsanov theorem among many other things. This course is taught in parallel with the “Computational Finance” course. As a result students can have some deep understanding and intuitions of what stochastic processes can provide.

    Skills to be acquired

    The students will develop a financial intuition of what concepts of advanced probability can provide in Finance. They will understand in depth some formulae very popular in Finance. They will be able to make simple stochastic calculus on their own.

    Program

    The filtered probability space, Random Variables & Probabilities (intuition on the change of probabilities and the RadonNikodym derivative)
    Stochastic Processes (how to describe them)
    A (non exhaustive) list of stochastic processes
    A focus on the standard brownian motion and Ito’s processes
    First elements of Stochastic Calculus (Ito’s lemma).
    Exercises with Finance in view.
    The Girsanov Theorem and applications in Finance

    Bibliography

    Lecture notes. A full bibliography is provided in the lecture notes.

    Prerequisites

    Standard knowledge in probability.

    Assessment method

    Exam.

 

Pré-requis

Accès en première année de Master (pour information)
Accès sélectif : être titulaire d’un diplôme de grade Licence (180 crédits ECTS) : Dossier, score IAE Message et entretien.
Score IAE-Message IAE,  Renseignements et inscriptions sur : www.iae-message.fr

Désormais, les résultats au Score IAE-Message sont valables pour une durée de 3 rentrées universitaires. (les scores passés avant 2017 étaient valables pour 2 rentrées universitaires.)

Accès en deuxième année de Master (deux sessions de recrutement)

  • Être titulaire d’un diplôme de niveau Bac +4 minimum (Économie, Gestion, Finance, Comptabilité-Contrôle-Audit, etc…) et du Score IAE Message (SIM) de moins de 3 ans
  • Répondre aux critères de sélection d’examen de dossier portant en particulier sur les résultats obtenus dans la formation antérieure, les expériences de stages, les motivations et le projet professionnel du candidat, le projet de poursuite d’études en doctorat si l’orientation est académique, le niveau de français et anglais.
  • Les candidats présélectionnés doivent passer avec succès un entretien individuel devant un jury de sélection.

 

Etudiants étrangers

  • Cette formation est ouverte sur la plateforme Etudes en France sour le nom “Master of Finance – Advanced Studies and Research in Finance (ASRF)”. Les étudiants étrangers non concernés par la procédure Etudes en France pourront postuler sur la plate-forme de candidature de l’Université de Rennes 1 (voir lien ci-dessous).
  • Les étudiants étrangers doivent avoir un niveau de français répondant aux critères suivants : niveau C1 justifié par un test officiel (TEF, TCF, DELF/DALF…) ou une preuve de diplôme universitaire en langue française obtenu précédemment dans une université française.
  • Les frais d’inscription pour ces étudiants étrangers francophones sont de 243 € (étudiants européens) ou 950 € (non européens).

 

Ce Master 2 est enseigné en anglais. Il accueille également des étudiants anglophones.

Score IAE-Message IAE, renseignements et inscriptions sur : www.iae-message.fr

Nous Contacter