Licence 3 Gestion, parcours Sciences de Gestion & Management (SGM)

Hélène CHOTARD

Responsable Pôle formation initiale

secret-pedag-fi@univ-rennes1.fr

Tél. 02 23 23 70 61


 

Candidature 2021-2022 dématérialisée

Ouverture du serveur
13 février 2021

Date limite de candidature
11 avril 2021

Entretiens individuels
du 1 au 4 juin 2021 (sous réserve)

Rentrée à l’IGR-IAE Rennes
3 septembre 2021

Le parcours Sciences de Gestion et Management (SGM) donne une vision complète de l’ensemble des domaines de la gestion : marketing, GRH, finance…. Il permet la poursuite d’études en Master. C’est la formation idéale pour les étudiants qui veulent se donner le temps de choisir leur spécialité de master en management.

La Licence de Gestion délivre les fondamentaux de gestion indispensables à la poursuite d’études dans un master en management et sciences de gestion (niveau bac +5). Pourquoi approfondir la finance alors que l’on veut s’orienter dans une filière marketing ? Pourquoi étudier la GRH lorsque l’on veut devenir contrôleur de gestion ? Pour vous apporter un socle de connaissances solide qui vous permettra d’évoluer tout au long de votre carrière professionnelle.

Pourquoi terminer son cursus de Licence à l’IGR-IAE Rennes ?
  • Pour acquérir un socle de connaissances fondamentales dans l’ensemble des domaines de la gestion. Cette ouverture est la garantie d’une insertion professionnelle et d’une évolution de carrière aisées
  • Pour prendre le temps de faire le choix de sa spécialité de master (finance, ressources humaines, marketing ou SICG)
  • Pour l’ouverture internationale : certains cours disciplinaires de la Licence sont assurés en langue anglaise et les étudiants qui le souhaitent pourront effectuer une partie de leur master 1 ou un double diplôme dans l’une des universités partenaires de l’IAE
  • Pour développer des savoir-être managériaux grâce à la participation à la vie associative de l’Institut
  • Pour bénéficier du Parcours Travail & Carrière, dispositif d’aide à l’insertion et à la construction de son projet professionnel : rencontres avec des professionnels, ateliers sur les outils d’aide à la recherche d’emploi, préparation à l’entretien d’embauche, événements carrière et emploi,…
  • Pour l’expérience professionnelle obligatoire : stage en entreprise  de 8 semaines minimum. Un service Carrières & Stages assiste les étudiants dans leur recherche de stage. Y sont associées : une plateforme de diffusion d’offre de stages, une base de données d’entreprises partenaires

La Licence Gestion parcours SGM est une formation généraliste qui permet la poursuite d’études en master. Les diplômés de cette Licence pourront postuler aux différents masters de gestion proposés à l’IGR-IAE en formation initiale ou en apprentissage : finance, ressources humaines, marketing ou contrôle de gestion et audit organisationnel. Les étudiants désirant s’orienter vers le Master Comptabilité Contrôle-Audit choisiront en priorité la Licence de Gestion, parcours CCA.

Répartis en deux semestres, l’ensemble des cours, travaux dirigés, conférences et séminaires proposés correspond à un volume global d’environ 550 heures. Ces enseignements sont dispensés par des enseignants-chercheurs de l’IGR-IAE Rennes ou des cadres et dirigeants d’entreprises. La Licence de Gestion se termine par un stage obligatoire en entreprise, d’une durée de 8 semaines minimum avec un rapport de stage obligatoire et noté.

Compétences
  • Comptabilité-Contrôle

Savoir tenir les comptes d’une entreprise, évaluer sa rentabilité et sa pérennité, prévoir le résultat de l’activité

  • Droit et fiscalité des affaires

Savoir créer une entreprise, identifier et maîtriser les particularités des différentes formes juridiques, être capable de gérer la fiscalité de son entreprise

  • Informatique, mathématiques de gestion

Être capable d’analyser et de modéliser des données statistiques, maîtriser l’outil informatique

  • Management des Ressources Humaines

Maîtriser les fondamentaux de la gestion des ressources humaines, comprendre la place des acteurs dans l’organisation, être capable de manager une équipe

  • Finance

Savoir évaluer la situation financière d’une entreprise, porter un jugement sur la pertinence d’un investissement

  • Marketing

Savoir identifier et comprendre une politique marketing, connaître les dernières innovations sur les approches marketing et maîtriser les fondements du marketing

  • Management logistique

Maîtriser les fondamentaux de la logistique, être capable d’optimiser les flux logistiques et les stocks d’une entreprise

  • Management des organisations

Savoir identifier et interpréter la stratégie des organisations, comprendre le fonctionnement interne des organisations

  • Enseignements complémentaires

Acquérir une excellente pratique en langue étrangère, accroître sa capacité à comprendre le monde actuel, s’ouvrir à d’autres horizons : sport, vie associative,…

  • Expérience professionnelle

Savoir appliquer en pratique les enseignements reçus (jeu d’entreprise, atelier animation d’équipe, séminaire création d’entreprise, atelier gestion de projet, parcours travail et carrière, stage en entreprise)

 

Licence

  • Objectifs

    L’objectif est de rappeler les fondamentaux de la comptabilité de gestion et des méthodes usuelles de calcul des coûts

     

    Compétences à acquérir
    • Comprendre le comportement des charges (directes vs indirectes, fixes vs variables, etc.)
    • Calculer et interpréter un seuil de rentabilité
    • Calculer le coût de revient d’un produit
    • Rapprocher la comptabilité financière de la comptabilité de gestion

     

    Programme de cours
    • Notions fondamentales (coût variable vs fixe, direct vs indirect, contrôlable vs non-contrôlable, discrétionnaire, etc.)
    • Analyse en coût partiel : évaluation du seuil de rentabilité
    • Analyse en coût complet : méthode des centres d’analyse
    • Imputation rationnelle des charges de structure

     

    Définitions

    1. Présentation de la comptabilité de gestion
    2. Qu’est-ce qu’un coût?
    3. Typologie des charges (essentiellement charges fixes VS variables & charges indirectes VS directes)

     

    • Coûts partiels
    1. Marge sur coûts variable et seuil de rentabilité
    2. Marge sur coûts spécifiques
    • Coûts complets
    1. Coefficients d’équivalence
    2. Centres d’analyse

     

    Bibliographie

    DCG 11, Contrôle de Gestion, Manuel et Applications, Claude Alazard et Sabine Sépari, Edition DUNOD

    Comptabilité de Gestion, 7ème Edition, Christian Goujet, Christian Raulet et Christianne Raulet, Edition DUNOD

    Contrôle de gestion, Exercices et corrigés, Caroline Tahar et Aurélien Ragaigne, Edition Gualino

     

    Pré-requis

    Lecture des états financiers

    Objectifs

    Remise à niveau en comptabilité générale.

     

    Compétences à acquérir

    Les grands principes de la comptabilité générale.

     

    Programme
    • Introduction
    • Principes de la comptabilité générale
    • Exercices d’application

     

    Bibliographie

     

    Pré-requis

    Aucun

    Objectifs
    • Initier les étudiants au retraitement de l’information comptable et à sa lecture financière
    • Introduire les étudiants aux différents indicateurs d’appréciation de l’équilibre financier des entreprises : fonds de roulement, besoin en fonds de roulement et trésorerie
    • Les initier à la construction des différents états financiers et à leur interprétation en fonction de l’objectif recherché

     

    Compétences à acquérir

    A la fin de ce cours, les étudiants seront capables :

    • De construire les différents documents financiers selon l’objectif recherché à partir du bilan comptable et de l’annexe
    • D’apprécier la solvabilité et la liquidité des entreprises
    • De détecter des failles et des insuffisances dans les décisions prises par l’entreprise et d’en proposer des pistes d’amélioration

     

    Programme

    Chapitre 1 : Le bilan financier

    Chapitre 2 : Le bilan fonctionnel

    Chapitre 3 : Retraitement des soldes intermédiaires de gestion (SIG) et capacité d’autofinancement

    Chapitre 4 : Le tableau de financement

     

    Bibliographie
    1. L’essentiel de l’analyse financière (Béatrice et Francis Grandguillot)
    2. Le diagnostic financier (Béatrice Meunier-Rocher)
    3. Analyse financière: les outils du diagnostic financier à partir des documents comptables établis conformément au plan comptable (Béatrice et Francis Grandguillot)

     

    Pré-requis

    Notions en comptabilité et en finance d’une manière plus générale.

     

    Objectifs et compétences à acquérir

    Ce cours sert à comprendre les concepts et outils importants en droit des sociétés.

    Le cours donne les prérequis nécessaires à l’examen national de l’UV 1 du DSCG.

    Il sert les étudiants qui devront discuter avec des juristes afin appréhender leur vocabulaire et de se poser les bonnes questions : par exemple lors de difficultés financières, en cas d’implantation de franchises, sur un projet de création d’entreprises….

     

    Compétences à acquérir
    • Savoirs théoriques : concepts et outils en droit des sociétés.
    • Savoir – faire : maîtriser la technique de la consultation écrite.

     

    Programme

    Cours

    Introduction générale

    Chapitre 1 – droit général des sociétés : la constitution
    Section 1 – naissance du contrat de société
    Section 2 – les possibles choix de l’entrepreneur unipersonnel

    Chapitre 2 – les principales sociétés commerciales
    Section 1 – la société a responsabilité limitée
    Section 2 – la société anonyme
    Section 2 – la sas
    Ouverture : les évolutions de l’entreprise (fusion, transmission)

    Travaux dirigés

    • La constitution d’une SARL,
    • Le fonctionnement de la SARL ( gérance, conventions réglementées)
    • Le fonctionnement de la SA.

     

    Bibliographie

    COZIAN, VIANDIER, DEBOISSY , « Droit des sociétés », Litec, LexisNexis, dernière édition

    DO CARMO SILVA , GROSLAUDE , « Gestion juridique, fiscale et sociale, Manuel et applications », DUNOD, dernière édition

    FERRY-Maccario, KLEINHEISTERKAMP et a., Gestion juridique de l’entreprise, Pearson Education, dernière édition.

    Gestion juridique, fiscale et sociale, énoncé et corrigé, CORROY.

    GOT, Droit des sociétés et autres groupements, énoncés et corrigés, CORROY.

    GUIRAMAND, Droit des sociétés, DCG 2, tout l’entraînement, DUNOD

    GUIRAMAND, HERAUD, DCG Droit des sociétés, Manuel et applications, Dunod, dernière édition

    Ouvrages de préparation au DSCG : éditions Dunod et Nathan, dernières éditions

    Mémentos pratiques Francis Lefebvre : Sociétés Commerciales, Groupe de sociétés,

     

    Pré-requis

    cours en droit des contrats

     

    Objectifs

    La GRH est une fonction essentielle des organisations et contribue à la performance ainsi qu’à la pérennité de ces dernières. A ce titre, ce cours vise à donner un panorama global des politiques RH mises en œuvre au sein des organisations à la fois dans leur dimension administrative et dans leur dimension stratégique, tout en mettant en évidence la complexité et la richesse de cette fonction.

    Compétences à acquérir

    Connaître les différentes fonctions RH et en appréhender leur fonctionnement

    Programme

    Introduction

    I. La GRH : définitions et évolution

    1. – De l’administration du personnel à la GRH : petit aperçu historique

    2. – La fonction RH : une fonction stratégique au contenu multiple

     

    II. Anticiper les évolutions futures de l’organisation

    1. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences : démarche, outils, et conditions de réussite de la GPEC

    2. La formation professionnelle : objectifs, élaboration et réalisation du plan de formation, évaluation et conditions de réussite de la formation

    3. La mobilité et la gestion de carrières : enjeux, freins et ressorts de la mobilité et de la gestion des carrières

    4. L’entretien d’évaluation ou d’appréciation : définitions, objectifs, acteurs, méthodes et référentiels

     

    III. La politique de recrutement

    1. Le processus de recrutement

    2. Comment réussir le recrutement ?

     

    IV. La gestion stratégique de la rémunération

    1. Entre objectifs et équilibre

    2. Les enjeux de la pyramide de rémunération

     

    V. Améliorer les conditions de travail

    1. Contexte et enjeux de la sécurité et de la santé au travail

    2. Les outils et acteurs de l’amélioration des conditions de travail Conclusion

    Bibliographie

    Ouvrages de Référence

    • Cadin L., Guerin F., Pigeyre F., & Pralong J. (2012). Gestion des ressources humaines : Pratique et éléments de théorie. Éditions Dunod.
    • Peretti J.-M. (2013). Gestion des Ressources Humaines, Vuibert.
    • Sahler B., Berthet M., Douillet P., Mary-Cheray I. (2007). Prévenir le stress et les risques psychosociaux au travail, ANACT.
    • Thevenet M., Dejoux C., Marbot E., Normand E. (2009). Fonctions RH. Pearson Education.

    Revues

    • Entreprises et Carrières
    • Liaisons sociales
    • Personnel
    • Revue de gestion des ressources humaines
    • Presse quotidienne etc.

     

    Pré-requis

    Néant

    Objectifs

    This course aims to present the main concepts and levers that a marketing executive may activate to embody the positioning and stimulate the sales of a product/service (mainly on short-termed perspective).

    Ce cours a pour objectif de présenter les principaux concepts et leviers qu’un responsable marketing peut actionner pour incarner le positionnement et stimuler les ventes d’un produit/service, essentiellement dans une perspective de court terme

     

    Compétences à acquérir

    Be able to analyze basic marketing strategy (STP approach), identify and understand the marketing policy.

    Savoir analyser les bases d’une stratégie marketing (approche SCP), identifier et comprendre une politique marketing (marketing-mix).

     

    Programme

    Chapter 1 : the marketing strategy

    1. Implementing the marketing strategy : decision support tools
    2. The strategic marketing approach: segmentation targeting, positioning

     

    Chapter 2: Product policy and portfolio management

    1. Product policy
    2. Product packaging and design
    3. Portfolio management
    4. Relevance of branding

     

    Chapter 3: product retailing policy

    1. Definition and modalities
    2. Point-of-sale marketing

     

    Chapter 4: Product pricing policy

    1. Pricing definition and influencing factors
    2. The notion of price elasticity
    3. The pricing strategies

     

    Chapter 5: Product promotion policy

    1. The definition and forms of promotion
    2. The objectives of promotion
    3. Designing the promotion strategy (communication campaign)

     

    Bibliographie

    Mercator 11e édition – Tout le marketing à l’ère numérique (2014) de Jacques Lendrevie et Julien Lévy

    Marketing (2014), Sous la direction de Jean-Marc Ferrandi, Marie-Christine Lichtle, Dunod

     

    Pré-requis

    RAS

     

    Présentation et compétences à acquérir

    En marge du contexte propre à l’IGR, toute organisation se doit de se donner tous les moyens pour permettre à la nouvelle recrue d’être sur les rails, dans l’engagement, et heureux de l’être ! Un recrutement coûte cher. Aussi pour que cette nouvelle collaboration soit une opportunité d’enrichissement pour le ou la recruté(e), pour l’équipe, pour l’entreprise, il est important de faciliter l’intégration….

    Qu’entend-on par organisation ? Comment la définir ? Comment la comprendre, la faire vivre ? En abordant la notion d’organisation, les enjeux pour le manager, nous en déduiront quelques principes sur la conduite des entreprises en général, sur la vôtre en particulier.

    Pourquoi parle-t-on de psychologie des organisations ? Il est plus important de comprendre le comportement des individus en préalable à la mise en place, à l’adaptation d’une structure organisationnelle. Aussi si la compréhension de la logique structurelle est importante, il est tout aussi judicieux d’apprécier l’influence des processus cognitifs et sociaux  sur les relations entre les individus – sur la manière dont ils vont s’approprier les moyens en réaction aux stimuli de l’environnement.

    Après avoir fait un état des lieux sur notre environnement, validé ensemble une première définition possible de l’organisation nous aborderons  les  liens entre stratégie, logique structurelle, style de management et identité d’entreprise sous l’angle de la recherche de l’efficacité organisationnelle.

    Je vous proposerai une sensibilisation  aux théories des organisations. Le sujet est si vaste que notre approche pourra sembler arbitraire Il vous appartient d’enrichir vos connaissances si la prise en compte des ponts entre psychologie, sociologie, management et efficacité organisationnelle vous intéresse. La conduite du changement dans un univers des plus mobiles doit vous y pousser. Les conseils de lecture pourront vous aider.

    Il n’y pas de bon apprentissage sans conduite de l’action, pour apprendre de ses échecs comme de ses réussites. Nous vous proposons donc pour cette rentrée de vous accompagner dans la mise en place  d’une dynamique de groupe la plus constructive possible. Notre approche associe des cours magistraux, des mises en situations. Vous aurez en tout 20 heures en grand amphi ou en sous-groupe pour vous/nous enrichir. C’est peu et suffisant à la fois pour lancer un cursus riche en projets à mener.

    Objectifs

    Vous permettre de :

    • Mieux percevoir la dimension humaine des acteurs dans l’organisation – Développer les savoir.
    • Mieux diriger sa communication pour enrichir la dynamique de groupe – Développer les savoir faire
    • Mieux cerner son mode de perception, sa communication – Développer les savoir être.
    Programme
    Séance

     

    Thèmes

    METHODES PEDAGOGIQUES

    PEDAGOGICAL METHOD

    Introduction  Objectifs / règles du jeu / livrables

     

     

    Thème 1 Comprendre l’organisation, les enjeux de la Psychologie des organisations – Fondements et Ecoles  

     

    Thème 2 Les groupes et la dynamique du travail en équipe, ou comment favoriser l’efficacité organisationnelle.

     

    Thème 3 Motivation et dynamique de développement personnel

    CRAZY LEWIN SHOW

    • Cours magistraux
    • Mises en situation
    • Tests de positionnement Style managérial / communication / motivation

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les étudiants seront invités à  mettre en pratique les principes d’une dynamique de groupe propice aux dépassements en s’organisant en mode projet pour la réalisation des livrables. Il s’agit d’une véritable opportunité pour favoriser l’intégration de tous les étudiants,  de la naissance d’une idée pour le Crazy Lewin Show, à sa mise en œuvre, à sa mise en scène auprès de toute la promotion.

    Bibliographie

    Claude LEVY-LEBOYER, « La Motivation dans l’entreprise (Modèles et stratégies) », Paris, Editions d’Organisation, (1998). 

    Paul Spector Traduction : Daniel Gilibert, « Psychologie du travail et des organisations » Collection : Ouvertures psychologiques Editeur : De Boeck

    Alexandre-Bailly F., Bourgeois D., Gruère J-P., Raulet-Croset N. & Roland-Lévy C.: « Comportements humains et management » ; Pearson (2006).  

    Morin E.M. & Aubé C.,  « Psychologie et management » ; Chenelière Education (2007). 

    Myers D.G.,  « Psychologie sociale pour managers » ; Dunod (2006).

    Robbins S. & Judge T.,  « Comportements organisationnels » ; Pearson (2006).

    Vallerand Robert J., «  Les fondements de la psychologie sociale » ; (2006).

    Eugène ENRIQUEZ, « Les Jeux du pouvoir et du désir dans l’entreprise », Paris, Desclée de Brouwer, collection Sociologie Clinique, (1997). 

    Pré-requis

    Objectifs

    L’objectif est de maitriser l’élaboration du budget général permettant l’établissement des états financiers et de la trésorerie prévisionnels.

     

    Compétences à acquérir

     

    • Construction des états financiers prévisionnels sur tableur
    • Prévision des ventes

     

    Programme

    Cours magistraux : 1.Présentation de la démarche budgétaire : des prévisions des ventes aux états financiers prévisionnels (CM1)   2.Les étapes préalables à la méthode budgétaire a.La prévision des ventes (CM2) b.L’optimisation de la production (CM3) – Présentation seule c.L’optimisation des approvisionnements (CM3) – Présentation seule   3.Budget des impôts et taxes (CM4)   4.Les écarts sur budgets (CM5) a.Ventes b.Coût de production   5.Budget de la masse salariale et écarts (CM6)   TD :

    • Prévisions des ventes, (1 heure)
    • Elaborations des budgets et états financiers prévisionnels (5 heures)
    • Ecarts (2 heures)

     

    Bibliographie

    DCG 11, Contrôle de Gestion, Manuel et Applications, Claude Alazard et Sabine Sépari, Edition DUNOD Comptabilité de Gestion, 7ème Edition, Christian Goujet, Christian Raulet et Christianne Raulet, Edition DUNOD Contrôle de gestion, Exercices et corrigés, Caroline Tahar et Aurélien Ragaigne, Edition Gualino

     

    Pré-requis

     

    • Lecture des états financiers
    • Rudiments de statistiques

    Objectifs

    L’objectif de ce cours est d’offrir aux étudiants une compréhension globale de l’étude des obligations en droit français (obligations, contrats, responsabilité) et de leur révéler les liens avec les autres matières juridiques (droit des contrats spéciaux, droit des entreprises, droit fiscal, droit de la distribution, droit de la consommation,…)

    • Maîtriser la notion d’obligation et ses différentes sources – Définition des actes juridiques – Savoir classifier les différents types de contrats – connaitre les grands principes directeurs du droit des contrats et les apports de la réforme de l’ordonnance du 10 février 2016.
    • Analyser les conditions de fond et de forme lors de la formation des contrats – Maitriser leurs sanctions au travers de la théorie des nullités.
    • Maitriser le droit de la preuve en matière de contrats.
    • Comprendre les modes d’exécution d’un contrat (extinction des obligations) et s’approprier la panoplie des différentes sanctions en cas d’inexécution d’un contrat depuis la réforme de l’ordonnance de 2016.
    Contenu du cours

    le cours s’articule autour d’une Introduction générale et de 3 titres.

    L’introduction présente la matière du droit des obligations tout en délimitant le cours à l’étude de la théorie générale des contrats. L’intérêt du contrat dans la vie des personnes et la vie économique est mis en avant. Les grands principes directeurs du droit des contrats sont dégagés pour montrer aux étudiants la liberté dans laquelle s’épanouie cette matière. L’articulation avec le droit spécial est également évoquée. 

    L’introduction reprend ensuite l’historique des réformes successives du code civil pour se centrer sur la dernière réforme issue de l’Ordonnance du 10 février 2016. L’accent est ensuite mis sur les apports de la réforme (simplifications, consécrations jurisprudentielles, nouveautés) et sur les questions et incertitudes qui subsistent (la répartition règles impératives/supplétives/ la question de l’application dans le temps de l’ordonnance aux contrats).

    Le titre 1er est consacré à l’étude des concepts et des dispositions liminaires c’est-à-dire la notion d’obligation – la nouvelle définition du contrat tourné vers l’accord des volontés – les différentes catégories de contrats actualisées par la réforme.

    Le titre 2 envisage l’étude de la formation du contrat. Il s’agit d’appréhender l’ensemble des conditions générales de formation d’un contrat et de comprendre le processus du cheminement contractuel : des pourparlers à la notion d’offre et d’acceptation, aux avants contrats jusqu’au moment précis de la rencontre définitive des consentements.

    L’étude de l’intégrité du consentement prolonge celle de son existence. Les étudiants doivent savoir vérifier la capacité des parties à contracter, le contenu des contrats et maîtriser la théorie des vices du consentement retouchée par la réforme. La question de la forme du contrat est étudiée avec le rappel du consensualisme en tant que principe fondateur. La question de la sanction en cas de mauvaise formation du contrat est explicitée au regard de la consécration par la réforme de la théorie moderne des nullités (relative et absolue).

    Enfin, le Titre 3 est consacré à l’exécution des obligations et aux sanctions applicables en cas d’inexécution du contrat. Les règles liées aux effets du contrat à savoir l’effet obligatoire du contrat entre les parties et ses conséquences, l’effet relatif du contrat à l’égard des tiers, ainsi que les règles d’interprétation des contrats par le juge, sont explicitées. Des développements sont consacrés à l’étude des différentes sanctions en matière d’inexécution contractuelle remodelées par la réforme de 2016 orientant la matière vers plus de pragmatisme.

    Compétences à acquérir
    Savoir / connaissances Savoir-faire / méthodes Aspects professionnalisant

     

    Les principes directeurs du droit des contrats

    Les règles applicables lors de la formation des contrats (vices et nullités)

    Les effets des contrats-les sanctions en matière d’inexécution contractuelle

    Cas pratique : dégager une question de droit -argumenter juridiquement en faveur d’une solution adéquate

     

    Réaliser la lecture d’une décision (fiche d’arrêt) et en analyser le sens

    Appréhender les clauses générales comme les clauses particulières en vue de la rédaction de contrats ou la résolution de litiges
    Programme

    Sommaire :

    INTRODUCTION GENERALE :

    1. Propos introductifs sur le droit des obligations et la théorie générale des contrats (le contrat est un élément essentiel de la vie juridique des personnes physiques et morales)
    2. D’où vient le droit des contrats ? C’est l’une des branches les plus importantes du droit des obligations
    3. La réforme du droit commun des contrats issue de l’Ordonnance du 10 février 2016, entrée en vigueur le 1er octobre 2016.
    4. Les apports de la réforme et son avenir : les axes adoptés pour réformer – la portée de cette réforme – les incertitudes. L’articulation droit commun et droit spécial des contrats.

    TITRE I : LE CONCEPT D’OBLIGATION – LA NOTION DE CONTRAT ET LA CLASSIFICATION DES CONTRATS

    CHAPITRE 1 : LE CONCEPT D’OBLIGATION

    Section 1 : La notion d’obligation et ses caractères juridiques

    Section 2 : La classification des obligations

    CHAPITRE 2 : LA NOTION DE CONTRAT ET LA CLASSIFICATION DES DIFFERENTES CATEGORIES DE CONTRATS

    Section 1 : La nouvelle définition des actes juridiques et du contrat

    Section 2 : La réactualisation de la classification des contrats par la réforme de 2016

    TITRE II : LA FORMATION DU CONTRAT

    CHAPITRE 1 : LES CONDITIONS DE VALIDITE DU CONTRAT

    Section 1 : Les conditions de fond de la formation du contrat (étude de l’article 1128 c.civ)

    Section 2 : L’existence du consentement des parties (pourparlers –les avants contrats – l’offre de contracter – l’acceptation de l’offre)

    Section 3 : L’intégrité du consentement (étude des vices du consentement)

    Section 4 : Les conditions de forme du contrat (consensualisme c/ formalisme – le droit de la preuve)

    Section 5 : Les sanctions de la mauvaise formation des contrats : les nullités (types de nullité –confirmation – l’action interrogatoire –prescription de l’action – effets de la nullité)

    CHAPITRE 2 : LA FORCE DE L’AUTONOMIE DE LA VOLONTE

    Section 1 : La théorie de l’autonomie de la volonté (le principe de liberté contractuelle –le principe du consensualisme –la force obligatoire du lien contractuel- le renforcement de la bonne foi)

    Section 2 : Les limites à la théorie de l’autonomie de la volonté (atteintes à la liberté de contracter-de déterminer le contenu et les effets du contrat- atteintes à la force obligatoire du contrat)

    TITRE III : L’EXECUTION DES CONTRATS

    CHAPITRE 1 : LE PRINCIPE DE L’EFFET OBLIGATOIRE DU CONTRAT

    Section 1 : La force obligatoire du contrat entre les parties

    Section 2 : La force du contrat à l’égard du juge (intangibilité du contrat –forçage du contrat)

    CHAPITRE 2 : LE PRINCIPE DU CARACTERE RELATIF DES CONTRATS

    Section 1 : Le principe du caractère relatif du contrat

    Section 2 : Les limites à l’effet relatif des contrats (les tiers ayants cause des parties –les créanciers chirographaires-les tiers étrangers

    CHAPITRE 3 : LES MODALITES DE L’EXECUTION DU CONTRAT

    Section 1 : Le paiement, mode normal d’exécution des obligations

    Section 2 : Les autres modalités d’extinction des obligations

    CHAPITRE 4 : L’INEXECUTION DU CONTRAT ET SES SANCTIONS

    Section 1 : Les sanctions à la recherche de l’exécution du contrat (Exception d’inexécution –Exécution forcée en nature – La réduction proportionnelle du prix)

    Section 2 : Les sanctions relatives à l’anéantissement du contrat (le nouveau régime des résolutions)

    CHAPITRE 5 : LA RESPONSABILITE CIVILE CONTRACTUELLE

    Section 1 : Les conditions requises pour engager une demande en réparation

    Section 2 : Les causes d’exonération de la responsabilité contractuelle

    Section 3 : Le préjudice à réparer

     

    Méthodologie utilisée :

                    Cours magistral

                    Travaux dirigés : (les vices du consentement/ la preuve des contrats/ l’inexécution contractuelle)

     

    Principaux éléments de bibliographie

    I. Manuels

    M. Cabrillac, Droit des obligations, Dalloz, coll. Cours.

    Y. Buffelan-Lanore, V. Larribau-Terneyre, Droit civil, Les obligations, Sirey, coll.Sirey Université.

    M. Fabre-Magnan, Les obligations, PUF, coll.Thémis.

    Ph. Malinvaud, D. Fenouillet, Droit des obligations, Lexisnexis, coll. manuel.

    T. Revet, F. Zenati-Castaing, Cours de droit civil, obligations régime, PUF, coll.Droit fondamental.

    Introduction au droit, DCG1, Nathan.

    II. Revues juridiques

    Recueil Dalloz (D) – La Gazette du palais (Gaz.Pal.) -La Semaine Juridique édition générale ou édition entreprise.

    III. Codes– Lexiques juridiques – Sites Internet

    Code civil à jour de la réforme du droit des contrats, du régime général et de la preuve des obligations issue de l’Ordonnance n°2016-131 du 10 février 2016.

    Tous les textes de loi à jour sont consultables gratuitement sur www.legifrance.gouv.frwww.courdecassation. Vocabulaire juridique de G. Cornu, PUF, ou Lexique juridique des termes juridiques, Guinchard, Dalloz.

     

    Pré-requis éventuels

    Aucun mais des notions d’introduction générale au droit et la maitrise de l’organisation des juridictions est un plus.

    Objectifs

    Première approche de l’environnement fiscal dans lequel toute entreprise doit situer son activité afin d’assurer sa croissance et sa pérennité.

     

    Compétences à acquérir

    Connaître les principes des principaux impôts

    Comprendre la différence entre l’I.R. et l’IS pour l’entrepreneur

    Programme
    • Introduction
    • Les droits d’enregistrement
    • L’imposition des activités lucratives : généralités
    • Le champ respectif de l’IS et de l’IR
    • L’IR : présentation générale
    • L’IS : présentation générale
    • L’assiette de l’IR : le montant du revenu imposable
    • L’assiette de l’impôt sur les sociétés
    • La Taxe sur la valeur ajoutée

     

    Bibliographie
    • Beltrame P  : La fiscalité en France  Ed. Hachette
    • Cozian M. : Précis de fiscalité des entreprises. Ed. Litec
    • Mémento pratique fiscal. Ed. F. Lefebvre
    • Documentation électronique

    Pré-requis

    Aucun

    Objectifs

    The principle objective of this course is to assist students to develop an initial understanding of supply chain management and logistics.  Secondly, students are invited to reflect on some of the changes in the organization of global supply chains over the last half-century and the concomitant economic, social and environmental impacts. The final objective is for students to gain an understanding of the challenges facing companies seeking to manage modern global supply chains and to consider how they may change in the future.

    Compétences à acquérir

    At the end of this course, students should be able to:

    1. Understand some of the basic logistics tools and methods;
    2. Describe and discuss some of the main logistics and supply chain challenges that firms face;
    3. Appreciate some of the changes and evolutions that have taken place in supply chains in recent times;  
    4. Consider how questions of sustainability are applied to the management of modern supply chains.
    Programme

    Subject

    Some keywords

    1. Logistics and supply chain management : history and definitions Upstream and downstream, physical and information flows, optimization, lead time, demand pull and supply push, integration and coordination, Bullwhip effect, ERP, Taylorism and Fordism, mass production and mass customization, lean and agile, Just-in-time, Kanban and 5S, PDCA
    2. Distribution, Logistics and warehousing 3 and 4PLs;  Regional Distribution Centres, multiple distribution channnels, logistic service providers, different inter-firm models, automated warehouses, number of references, order preparation, materials handling, impact of digitalization
    3. Supply chain theory Transaction cost analysis, bounded rationality and opportunism, Resource Based view, Agency theory, Networks – Activities, Resources and Actors model, power and governance, SCM theory, barriers to entry, asymmetries
    4. Managing global supply chains Globalization, internationalization, complexity, supply chain strategy, trade-offs, drivers, deregulation, FDI, growth in trade of intermediate goods, TNCs, container transport, tracking, free trade agreements, long lead times, global value chains 
    5. Sustainable supply chain management Definition of sustainability, triple bottom line, Reverse Logistics, recoverable manufacturing systems, the Anthropocene,  closed loop systems, metrics and measurement, material recovery rates, ethics,

    exploitation, child labour, accountability, corporate social responsibility

    6. Outsourcing and offshoring Make or buy decision, subcontracting, reshoring, nearshoring, inshoring, core capabilities, relocation, downsizing, internal and external sourcing, asset specificity, firm boundaries, supplier visibility, buyer-supplier relationships
    Bibliographie

    Arnold, J.R.T. (2012) Introduction to Materials Management (seventh edition), London: Pearson

    Berger, S. (2006) Made in Monde (traduit de l’anglais), Paris: Seuil

    Berger, S. (2012) Toward a Third Industrial Divide. in P. Osterman (Ed), Economy in Society: Essays in honor of Michael J. Piore, Cambridge, MA,  MIT Press.

    Brun, D & Guérin, F. (2014) La Logistique: ses métiers, ses enjeux, son avenir, Cormelles-le-royal : Editions EMS

    Carter, C.R., Rogers, D.S. & Choi, T.Y. (2015) Toward the Theory of the Supply Chain, Journal of Supply Chain Management, 51 (2), 89-97.

    Chopra, S. and Meindl, P. (2010) Supply Chain Management: Strategy, Planning and Operation, London: Pearson

    Christopher, M. (2005) Logistics and Supply Chain Management, London: Pearson

    Coe, N.M. & Yeung, H.W-C. (2015) Global Production Networks: Theorizing Economic Development in an interconnected world. Oxford: Oxford University Press

    Contractor, F.K. (ed.) (2011) Global Outsourcing and Offshoring: An Integrated Approach to Theory and Corporate Strategy. Cambridge: Cambridge University Press

    Cooper, M., Lambert, D. & Pagh, J. (1997) “Supply Chain Management: More Than a New Name for Logistics “, The International Journal of Logistics Management, Vol. 8 Iss 1 pp. 1 – 14 http://dx.doi.org/10.1108/09574099710805556

    Dicken, P. (2011) Global Shift, London: Sage

    Forrester, J. (1958) “Industrial Dynamics: a major breakthrough for decision makers”, Harvard Business Review, July-August 1958

    Frankel, R., Bolumole, Y.A., Eltantawy, R.A., Paulraj, A. and Gundlach, G.T. (2008). The domain and scope of SCM’s foundational disciplines – insights and issues to advance research.  Journal of Business Logistics, 29(1), 1-30. 

    Gattorna, J. (2009) Dynamic Supply Chain Alignment, Farnham: Gower

    Gibson, B.J., Mentzer, J.T. and Cook, R.L. (2005). Supply Chain Management: the pursuit of a consensus definition. Journal of Business Logistics, 26(2), 17-28.

    Goldratt, E.M and Cox, J. (2006 – 3rd ed.) Le But – un processus de progrès permanent. AFNOR.

    Halldorsson, A., Kotzab, H., Mikkola, J.H. and Skjott-Larsen, T. (2007). Complementary theories to supply chain management. Supply Chain Management: An International Journal, 12(4), 284-296. Available from http://www.emeraldinsight.com/doi/abs/10.1108/13598540710759808

    Halldorsson, A., Kotzab, H., and Skjott-Larsen, T. (2009). Supply chain management on the crossroads to sustainability: a blessing or a curse? Logistics Research, 1, 83-94

    Harrison, A. and van Hoek, R. (2005) Logistics Management and Strategy, Harlow: Pearson

    Ietto-Gillies, G. (2012). Transnational Corporations and International Production: Concepts, Theories and Effects, Cheltenham: Edward Elgar.

    Jacoby, D. (2009). Guide to Supply Chain Management, London: Profile Books.

    Logistiques Magazine (mensuel)

    Lysons, K. and Farrington, B. (2012). Purchasing and Supply Chain Management, Harlow, UK: Pearson.

    Macdonald, K. (2014) The Politics of Global Supply Chains: Power and Governance beyond the state, Cambridge: Polity Press

    Marsh, P. (2012) The New Industrial Revolution: consumers, globalization and the end of mass production, New Haven: Yale University Press

    Mentzer, T., de Witt, W., Keebler, J., Min, S., Nix, N., Smith, C. and Zacharia, Z. (2001), “Defining supply chain management”, Journal of Business Logistics, Vol. 22 No.2, pp. 1-26.

    Mentzer, J.T., Myers, M.B. and Stank, T.P. (eds.) (2007) Handbook of Global Supply Chain Management. London: Sage

    Montreuil, B. (2011) Towards a Physical Internet: Meeting the Global Logistics Sustainability Grand Challenge. Available at: https://www.cirrelt.ca/DocumentsTravail/CIRRELT-2011-03.pdf

    Paché, G. (2004) La Logistique: Enjeux Stratégiques, Paris: Vuibert

    Rivoli, P. (2005) Les Aventures d’un Tee-Shirt dans l’économie globalisée (traduit de l’anglais), Paris : Fayard

    Rodrik, D. (2011) The Globalization Paradox, Oxford: OUP

    Skjott-Larsen, T., Schary, P.B., Mikkola, J.H. and Kotzab, H. (2007). Managing the global supply chain, Copenhagen: CBS Press.

    Strategies Logistiques (bimestriel)

    Street Vox – Les 700,000 ouvriers invisibles des usines a colis françaises.  https://www.streetpress.com/sujet/1484676734-ouvriers-invisibles-des-usines-colis-francaises

    Supply Chain Magazine

    Waters D.(ed.) (2007) Global Logistics, London: Kogan Page

    Pré-requis

    Niveau Bac+2 acquis

    Objectifs

     

    S’initier à la recherche en sciences de gestion

    Compétences à acquérir

    Lire, comprendre et analyser un article scientifique en sciences de gestion

    Rédiger un texte de vulgarisation à l’intention de professionnels

    Programme

    Comprendre un article scientifique et décoder les normes scientifiques

    Construire un projet de recherche en sciences de gestion

    Comprendre l’articulation théorie/terrain/méthode

    Comprendre les modalités d’organisation et les enjeux institutionnels de la recherche en sciences de gestion

    Focus sur certaines spécificités sous-disciplinaires des sciences de gestion : Finance, GRH, Logistique et Opérations

     

    Bibliographie

    Gauthier B. & Bourgeois I. (2016) : Recherche sociale : De la problématique à la collecte des données, PUQ

    Pré-requis

    aucun

    Objectifs

    L’intelligence économique s’attache à comprendre les formes nouvelles ou renouvelées que peut prendre la compétition économique dans la société des réseaux telle qu’elle se développe depuis les chocs pétroliers des années 1970. Grâce à une approche extensive qui associe l’économie, la gestion, le droit et la sociologie, il s’agit de mieux appréhender la logique et la dynamique des forces concurrentielles à l’œuvre dans la société du XXI° siècle : hyper-compétition ou coo-pétition, effets de clusters ou de hubs, concurrence par les normes juridiques, techniques ou sociales, gestion des ressources immatérielles, stratégies hors marché… Ces questions sont envisagées au double niveau des acteurs privés (renforcer la compétitivité des entreprises) et publics (développer des politiques adaptées à un environnement bouleversé par la globalisation des échanges, la financiarisation des activités, les révolutions technologiques, les mutations géo-politiques…)

     

    Compétences à acquérir

    A l’issue du cours, les élèves seront capables d’intégrer les connaissances acquises dans plusieurs disciplines pour identifier les ressorts de la compétition économique dans la société du XXI° siècle, analyser les stratégies globales des entreprises (stratégie de marché et stratégie hors marché), comprendre les clés de leur compétitivité, apprécier les forces et les faiblesses des politiques menées pour favoriser la place de notre pays dans la compétition internationale.

     

    Programme

    Introduction générale

    1. Faits stylisés de la compétition au 21eme siècle
    2. Définitions de l’intelligence économique
    3. Les deux grandes approches de l’intelligence économique

     

    L’intelligence économique et la société de l’information

    1. intelligence économique et stratégies d’adaptation de l’entreprise à un environnement turbulent
    2. La définition des orientations de l’intelligence économique dans l’entreprise
    3. Les méthodes et les outils de l’intelligence économique
    4. Les limites et les dérives de l’intelligence économique

     

    L’intelligence économique et la société du réseau

    1. L’intelligence économique et la société du réseau
    2. Les stratégies de marché et l’intelligence économique des forces concurrentielles
    3. Les stratégies hors marché et l’intelligence économique des normes sociales et légales

     

    Bibliographie

    Une bibliographie détaillée est fournie au début de chaque partie.

     

    Sont recommandés, pour une vue d’ensemble du cours, les lectures suivantes :

    BACH, David, 2010. Analyzing the Nonmarket Environment of Business : the (ia) Framework. ie Bueiness School [en ligne]. 2010. N° 25 mars. Disponible à l’adresse : https://yale.instructure.com/courses/29331/files/1391813/download?verifier=CBO2a6G5AjMgTC9mirBb1aiv7SKhOOYNJnCmxMxo&wrap=1

    BARON, David P., 1995. Integrated strategy: Market and nonmarket components. California management review. 1995. Vol. 37, n° 2, pp. 47–65.

    BRANDENBURGER, Adam M et NALEBUFF, Barry J, 1996. Co-opetition. London : Harper & Collins Business.

    CASTELLS, Manuel, 2009. The Rise of the Network Society: The Information Age: Economy, Society, and Culture. 2nd. Wiley-Blackwell.

    D’AVENI, Richard A., 1995. Coping with hypercompetition: Utilizing the new 7S’s framework. Academy of Management Perspectives. 1995. Vol. 9, n° 3, pp. 45–57.

    DAY, G. S et SCHOEMAKER, P. J.H, 2005. Scanning the periphery. Harvard Business Review. 2005. Vol. 83, n° 11, pp. 135.

    DRUCKER, Peter F., 1997. Toward the new organization. Leader to Leader. 1997. Vol. 1997, n° 3, pp. 6–8.

    HUSSEY, David et JENSTER, Per V., 1999. Competitor intelligence: turning analysis into success. Wiley.

    JONES, Milo et SILBERZAHN, Philippe, 2013. Constructing Cassandra: reframing intelligence failure at the CIA, 1947–2001. Stanford University Press.

    KAHANER, Larry, 1997. Competitive intelligence: how to gather analyze and use information to move your business to the top. Simon and Schuster.

    KAPLAN, Robert S., KAPLAN, Robert E., NORTON, David P., NORTON, David P. et DAVENPORT, Thomas H., 2004. Strategy maps: Converting intangible assets into tangible outcomes. Harvard Business Press.

    MOULIER-BOUTANG, Yann, 2011. Cognitive capitalism. Polity.

    PORTER, Michael E., 1998. Clusters and the New Economics of Competition. Harvard Business Review. November December. 1998. pp. 77‑97.

    PORTER, Michael E., 2008. The five competitive forces that shape strategy. Harvard business review. 2008. Vol. 86, n° 1, pp. 78–93.

    PRAHALAD, Coimbatore Krishna, 2009. The fortune at the bottom of the pyramid, revised and updated 5th anniversary edition: Eradicating poverty through profits. FT Press.

    SNOWDEN, David J. et BOONE, Mary E., 2007. A leader’s framework for decision making. Harvard business review. 2007. Vol. 85, n° 11, pp. 68.

    TEECE, David J., 1998. Capturing value from knowledge assets: The new economy, markets for know-how, and intangible assets. California management review. 1998. Vol. 40, n° 3, pp. 55–79.

     

    Pré-requis

    Notions de droit, économie et gestion acquises en L1 et L2 ou CPGE ou DUT/BTS

    Objectifs

    The goal is to broaden the students’ knowledge and mastery of English by studying concepts related to their field, such as Innovation, Company Law, Branding, Recruiting and PR.

    Compétences à acquérir
    The students will be expected to carry out analyses of business documents, articles, and audio-visual documents and share ideas in workshops, present their ideas and report on them.

    Programme

    Setting up a company in the USA:

    First term (Semestre 1)

    1. Innovation: conceive a new product/service
    2. Company Law: choose the best business structure
    3. Branding: develop your strategy

     

    Bibliographie

    For grammar references:

    Advanced Grammar in Use, Martin Hewings, Cambridge University Press, third edition (book, ebook or app available)

     

    Pré-requis

    CEFR Levels: B2-C1

     

    Méthode d’évaluation

    In-Class Participation: 50% – This includes oral presentations and written assignments, homework, voluntary participation, quizzes and group work.

    Final Exam: 50% – This is a 2-hour written test with Multiple Choice Questions, True or False questions, Questions to answer in 50-100 words, and an Essay Question or a Case Study.

    1 cours au choix parmi :

    – Espagnol approfondi

    – Espagnol

    – Allemand

    – Chinois débutant

    – Anglais

    Objectifs

     

    La finalité de ce cours est de former les étudiants au système d’information et bases de données afin qu’ils soient en mesure de :

     

    • Maîtriser et exploiter méthodologiquement les fonctionnalités fondamentales d’Excel, d’Access et MYSQL.
    • Pouvoir réaliser des calculs et utiliser les fonctions sur Excel.
    • Adopter des outils adaptés à votre quotidien pour faciliter votre activité.
    • Apprendre la gestion de la base de données.
    • Pouvoir réaliser des calculs et utiliser les requêtes SQL.

     

    Compétences à acquérir

     

    Exploitations et analyses des données de l’entreprise à partir d’outils informatiques.

    Programme

     

    1. Tableur Excel
    • Effectuer des opérations mathématiques à l’aide de formules et de fonctions
    • Mettre en forme et en page les données et les résultats obtenus
    • Représenter des données sous forme graphique et de tableaux dynamiques
    • Créer et manipuler des tableaux et graphiques dynamiques
    • Trier ou filtrer des données
    • Saisir et modifier des données répondant à des règles de validation
    • Protéger et créer des modèles
    • Création des macros
    • Extractions et transformations des données avec Power Query
    • Présentation de données avec Power Maps
    1. Base de données Access
    • Se familiariser avec l’environnement du logiciel (table, formulaire, requête, état)
    • Saisir et mettre à jour des données (ajouts, modifications, suppressions)
    • Interroger la base de données et exploiter les données
    • Créer et adapter des rapports simples (étiquettes).
    1. SQL et SGBD MYSQL :
    • Etude détaillée du langage de requêtes SQL
    • Etude du Système de Gestion de Bases de Données (SGBD) Open Source MySQL
    • Objets manipulés : tables, requêtes SQL
    • Opérations de manipulation de tables via PHPMyAdmin
    • Etude des possibilités SQL du SGBD MySQL
    • Opérations d’exportation/importation de données via les formats usuels (flux CSV, flux de largeur fixe, format Excel, …)
    • Couplage entre le SGBD Microsoft Access (Front-Office) et le SGBD MySQL (Back-Office) et de SGBD avec présentation des notions de tables liées ou importées sous Microsoft Access.

     

    Bibliographie

    Néant

     

     

    Pré-requis

     

    Connaître l’environnement Windows ou équivalent.

    Objectifs

     

    L’option « Gestion de projet associatif » est l’occasion pour les étudiants de mettre en pratique l’ensemble des connaissances théoriques abordées durant leur cursus et également d’acquérir de nouvelles compétences :

    • Introduction au Projet associatif et particularité du milieu associatif.
    • Mise en pratique des connaissances théoriques : Stratégie, Finance, Gestion d’équipe, Communication, Gestion de projet.
    • Formalisation et intelligibilisation des actions effectuées dans le cadre du Projet associatif.
    • Prise de parole en public et qualité d’argumentation.
    Modalités

     

    • Les étudiants devront faire partie d’une association de l’IGR-IAE et avoir signé la Charte des Associations de l’IGR-IAE Rennes.

     

    • Les étudiants membres d’une association sont accompagnés par un parrain et/ou une marraine (enseignant ou membre administratif de l’IGR-IAE Rennes) dont l’objectif est d’apporter des conseils pour la réalisation du Projet de l’association.

     

    • Les étudiants membres d’une association ont à leur disposition un espace de stockage et d’information collaboratif (Moodle de la vie associative) pour leur gestion quotidienne et devront y déposer l’ensemble des documents obligatoires (administratif, demande de subvention, compte-rendu, dossier …)

     

    • Les étudiants membres d’une association devront participer aux différents temps d’échanges prévus par l’IGR-IAE :
      • Brainstorming des Asso (septembre)
      • Echang’Asso (durant toute l’année universitaire)
      • Révèl’Asso (avril)
      • Form’Asso (avril)
    Restitution

    Les associations devront produire différents documents et une présentation orale :

     

    • Au premier semestre, l’accent est mis sur la capacité à construire et rédiger le Projet associatif. Il sera formalisé par un dossier écrit.

     

    • Au deuxième semestre, l’accent est mis sur la capacité à communiquer autour de la mise en œuvre du Projet et de son évaluation grâce à :
    • Une présentation orale (60% de la note) au cours de la journée Révèl’Asso.

    Il s’agit d’un exercice semblable à une assemblée générale ordinaire d’association qui se déroule habituellement de la manière suivante :

      • Rapport moral du Président : expliquer le projet dans les grandes lignes et faire des préconisations futures ;
      • Rapport d’activité : décrire une ou plusieurs actions capitales pour la réalisation du projet associatif ;
      • Rapport financier : présentation succincte du budget définitif avec éventuellement proposition d’affectation du résultat (projet futur ?)
    • Un dossier écrit (40% de la note) visant à fournir une analyse de la conduite du projet et des préconisations pour l’année suivante. 
    Evaluation

     

    Toutes les associations sont évaluées par un enseignant unique, n’intervenant dans l’accompagnement d’aucune association. Cela est valable pour les rapports écrits de S1 et S2. La présentation orale est évaluée par un jury composé de partenaires financeurs et de professionnelles issus du milieu associatif. Les attendus sont présentés aux étudiants au début du S1 et du S2 et sont disponibles sur le Moodle de la vie associative.

    Objectifs

     

    – Ouvrir son horizon en culture de gestion et culture générale

    – Travailler sa capacité de restitution orale et écrite

    Modalités

    – L’étudiant devra assister au minimum à une conférence par semestre à l’IGR-IAE et participer à au moins une manifestation extérieure (exposition, pièce de théâtre, conférence)

    – Le programme des conférences à l’IGR-IAE sera communiqué fin septembre

    – Pour la manifestation extérieure l’étudiant est autonome dans sa recherche, son inscription et sa participation (note : de nombreuse manifestations / conférences sont à accès gratuit. Voir pour cela le site de la ville de Rennes, l’office de tourisme, la cité des sciences etc.)

    Restitution

     

    – Par groupe de deux étudiants (ni plus, ni moins) devront être restitués :

    o Une vidéo au format 180 secondes visant à présenter la manifestation extérieure et son inscription historique, politique ou culturelle (contextualisation de votre réflexion).

    o Une synthèse de 2 pages (un recto / un verso) maximum proposant une lecture critique et analytique (politique, sociale, philosophique) de la manifestation extérieure

    o Une synthèse de 2 pages maximum proposant une lecture critique et analytique (politique, sociale, philosophique) de la ou des conférences de l’IGR-IAE

    Evaluation

    – Qualité sur la forme de la restitution :
    dynamisme, originalité, capacité à capter l’attention, qualité de la rédaction et la richesse du vocabulaire (parlé et écrit), présentation soignée : montage vidéo, lisibilité, mise en page, orthographe du travail écrit, etc.

    – Organisation générale :
    introduction contenant une accroche et l’annonce d’un plan pertinent et structuré, équilibre entre les différentes parties du plan annoncé, idées classées dans un ordre logique et clair, conclusion est soignée et synthétique.

    – Qualité sur le fond :
    compréhension du sujet traité et la restitution des idées essentielles, esprit de synthèse et la clarté, sens critique, capacité d’analyse, recherches annexes ayant permis d’approfondir le sujet

    Objectifs

     

    L’objectif de cette simulation de gestion est d’initier les étudiants à la gestion stratégique et opérationnelle d’une entreprise et de favoriser le développement de leur sens du travail en équipe. En s’appuyant sur un logiciel mettant en concurrence les entreprises gérées par les étudiants, ce cours leur permet de mettre en application leurs connaissances et compétences acquises en sciences de gestion et de mieux appréhender l’interdépendance des fonctions principales d’une entreprise.

    Compétences à acquérir

     

    Les étudiants, encadrés par des animateurs, apprennent à prendre des décisions de gestion concernant les grandes fonctions de leur entreprise :

    – Approvisionnement : optimisation des commandes et sélection des fournisseurs (prix, conditions de paiement)

    – Production : acquisition et cession de postes de travail, optimisation des ordres de fabrication

    – Marketing : gestion de la gamme, prévisions des ventes (variations saisonnières) marketing mix (prix de vente, publicité, délai de paiement, force de vente).

    – Administration et finance : financement des investissements et du BFR, gestion de la trésorerie, lecture des documents comptables de synthèse, fiscalité (TVA, impôt sur les sociétés), analyse de gestion (coûts et marges), etc.

    Modalités pédagogiques

    Conférence + travail en groupe.

    Méthodes d’évaluation

     

    Performance du groupe de travail en matière de simulation durant le jeu + qualité du travail rendu lors des challenges durant le jeu + production d’un rapport d’analyse

    Pré-requis

     

    RAS

    Objectifs

    Préparer les étudiants à construire leur projet professionnel afin de favoriser leur insertion professionnelle

    Compétences à acquérir

     

    Connaissance des métiers de la gestion

    Programme

    Du lundi au jeudi (en novembre)

    Ateliers de 8 h 30 à 11 h 30

    Conférences de 12 h 30 à 13 h 30

    Ateliers de 14 h à 17 h

    Conférences de 17 h 30 à 19 h 30

    Vendredi  : Forum Entreprises

    Samedi  : Journée Simulation Recrutement (JSR)

    Bibliographie

     

    Aucune

    Pré-requis

     

     Aucun

  • Objectifs

     

    Savoir identifier et interpréter la stratégie des organisations

    Compétences à acquérir

     

    Maîtriser les fondamentaux de la stratégie d’entreprise, comprendre les différents positionnements stratégiques, être capable de prendre des décisions stratégiques face à un problème en entreprise.

    Programme

     

    1. Intro
      1. Origines du concept et définition
      2. La démarche stratégique : le rôle du dirigeant, mission et positionnement de l’entreprise
    2. Le management stratégique
      1. Structure et stratégie
      2. Segmentation stratégique et DAS
      3. La prise de décision stratégique
      4. Stratégies génériques
    3. Diagnostique stratégique externe
      1. Pestel
      2. Swot
      3. Forces de Porter
      4. Stratégie Ocean Bleu
    4. Diagnostique stratégique interne
      1. Capacité stratégique : ressources et compétences, capacités dynamiques
      2. Portefeuille d’activité : BCG et McKinsey
    5. Manœuvres stratégiques
      1. Voies et mode de croissance
      2. Innovation
      3. Internationalisation
    Bibliographie succincte 

     

    Strategor – Toute la stratégie d’entreprise, 7ème édition, 2016

    L’avantage concurrentiel – Comment devancer ses concurrents et maintenir son avance, Michael Porter, 2003

    Managing for the future, Peter Drucker, 2013

    Blue Ocean Strategy, W. Chan Kim, Renee Mauborgne, 2015

    Pré-requis éventuels

     

     Aucun

    Objectifs

     

    Ce cours a pour objectif, d’assurer aux étudiants la maîtrise intellectuelle et opérationnelle de méthodes et outils applicables à la démarche logistique, en particulier les méthodes et outils de gestion des stocks pour la demande indépendante, les méthodes et outils de logistique industrielle pour la demande dépendante.   

    Compétences à acquérir

     

    • Savoir utiliser les principales méthodes de gestion des stocks et de pilotage des flux et analyser leurs conséquences pour l’entreprise.
    • Savoir identifier les méthodes de gestion des stocks et de pilotage des flux les plus adaptées à un environnement donné
    Programme

     

    • Le fondement des stocks et de la gestion des stocks, le coût des stocks,
    • Les méthodes classiques de gestion des stocks pour la demande indépendante (cas d’une demande déterministe et d’une demande stochastique), le choix et l’évaluation d’une méthode de gestion stocks
    • Les méthodes de calculs des besoins dépendants : les méthodes MRP
    • Les méthodes de pilotage en flux tirés – méthodes Kanban et logiques DDR (Demand Driven Replenishment) : GPA, VMI, GMA, DDMRP…
    Bibliographie

     

    BAGLIN G., BRUEL O., GARREAU A., GREIF M. et VAN DELFT, Management industriel et logistique, Economica, 6ème Ed., 2013

    FENDER (Michel), PIMOR (Yves), Logistique et Supply Chain, Dunod, 7e éd., 2016

    GIARD V., Gestion de la production et des flux, Economica, 3e Ed., 2003

    PTAK (Carol) et SMITH (Chad), Demand Driven Material Requirements Planning, Industrial Press, 2016

    VALLIN (Philippe), La logistique – pilotage de la supply chain, Economica, 5e éd., 2010

    Numéros de « Stratégie Logistique » et « Logistique magazine »

    Pré-requis

     

    Base en statistiques (loi normale…)

    Objectifs
    • Présenter les principaux modes de calculs des intérêts et l’utilité des concepts de capitalisation et d’actualisation.
    • Décrire les principales caractéristiques des crédits bancaires : taux, mensualité, tableau d’amortissement, TEG, différé de remboursement …

     

    Compétences à acquérir
    • être capable de calculer les caractéristiques des emprunts et placements bancaires
    • Mise en perspective et interprétation de plusieurs alternatives bancaires en vue de déterminer l’option la plus avantageuse du point de vue du prêteur ou de l’emprunteur.
    • Mise en équations de problématiques autour des emprunts
    • Mettre en œuvre les différentes fonctionnalités d’Excel utiles pour les aspects calculatoires de ce cours.

     

    Programme

     

    Partie 1- les outils de mathématiques financières

                    1.1- Suites arithmétiques et géométriques

                    1.2 –Intérêts simples et composés

                    1.3- Concepts de capitalisation et d’actualisation

    Partie 2- Application: Le cas des emprunts indivis

                    2.1 – Caractéristiques des emprunts

                    2.2 – Le tableau d’amortissement d’un emprunt

                    2.3- La détermination du taux effectifs global

     

    Bibliographie

    « Comprendre les mathématiques financières », D. Schlacther, Hachette supérieur

    « Mathématiques financières », M.Piermay & A. Lazimi,  Economica

    Epreuve DECF n°5 « Mathématiques appliquées et informatique, Annales corrigées », Dunod

    Epreuve DECF n°5 « Mathématiques appliquées et informatique, Manuel et applications », Dunod

     

    Pré-requis

    Savoir utiliser les principales fonctionnalités d’Excel

    Objectifs

     

    • Comprendre les enjeux de l’innovation pour une organisation
    • Appréhender les techniques de créativité pour innover
    • Savoir comment organiser et oser la créativité dans le cadre d’un projet
    • Savoir dérouler une étude de marché

     

    Compétences à acquérir

    – mener une séance de créativité collective pour le lancement de nouveaux produits et services

    – maîtriser les techniques de pose du problème, de génération d’idées et de sélection des idées

    – maîtriser les étapes du lancement d’un produit – service et comprendre les enjeux associés

    – savoir mener une étude documentaire, une veille : exploiter differentes sources d’information, exploiter les données pour les transformer en informations

    – savoir réaliser une étude qualitative : mener un entretien, réaliser un guide, analyser le contenu des entretiens, connaître les différents types d’observation

    – savoir mener une étude quantitative : définir son échantillon, identifier son mode d’administration, réaliser un questionnaire, faire les tris statistiques

     

    Programme

    4H +2H de TD  : Marketing de l’innovation et créativité, les étapes

    4H +2H de TD  : Techniques de créativité

    4H +2H de TD  : Etudes de marché

     

    Bibliographie

     

    F. Debois, A. Groff, E. Chenevier  (2016), La Boîte à outils de la créativité- 2e édition, Collection La Boîte à Outils, Dunod.

    D. Caumont, Les études de marché (2016), Dunod.

     

    Pré-requis

    Marketing fondamental  S1

    Objectifs

     

    • Avoir une vue d’ensemble et comprendre le fonctionnement général des principaux logiciels comptables ;
    • Comprendre et maîtriser les fondamentaux de la clôture comptable informatisée.
    Compétences à acquérir

     

    • Saisir les écritures comptables préalables à la clôture mensuelle et annuelle sur un logiciel particulier ;
    • Réaliser les procédures de clôture mensuelle et annuelle à l’aide d’un logiciel particulier ;
    • Procédure de sauvegarde ;
    • Savoir adapter ses connaissances à différent logiciels comptables.
    Programme

     

    1. Définition, enjeux et intérêts de la clôture comptable informatisée.

    2. Présentation des différents types de logiciels comptables.

    3. Pratique de la clôture comptable mensuelle informatisée.

    4. Pratique de la clôture comptable annuelle informatisée.

    Bibliographie

     

    Les meilleures pratiques d’optimisation du processus de  clôture des résultats comptables, Observatoire de la qualité comptable, GT017,  Revue d’octobre 2003

    DISLE C., MASEO R., et MEAU M., DCG 9 Introduction à la comptabilité, Dunod, 8ème Ed., 2017

    COULEAU-DUPONT A., DCG 8 Systèmes d’information de gestion, Nathan, 2007

    BURLAUD A., SOUTERANAI J.F., MARCA J.P., et GERMAK P., DSCG 5 Management des systèmes d’information, Foucher, 5eme Ed., 2017

    Pré-requis

     

    Connaissance de base des règles de la comptabilité générale (opérations courantes, opérations d’inventaire).

    Objectifs

     

    Savoir maîtriser les difficultés comptables

    Compétences à acquérir

     

    Acquisition des règles comptables et fiscales liées aux
    règles comptables

    Programme

     

    Présentation d’un certain nombre de règles comptables
    Application avec des cas pratiques

    Bibliographie

     

    Comptabilité approfondie DCG 10 de chez DUNOD
    Pré-requis Maîtriser la comptabilité de base

    Objectifs

     

    L’objectif de ce cours est de s’initier au management digital, de (re)découvrir les conséquences de la révolution technologique et digitale sur les organisations et leurs marchés. Sont ainsi abordées toutes les facettes de la transition digitale dans leurs grandes lignes, de sa définition à ses implications tant d’un point de vue marketing sur les consommateurs que d’un point de vue du management des ressources humaines sur les collaborateurs de l’entreprise.

    Basé sur une approche par la pédagogie inversée, ce cours passera en revue les grilles d’analyses théoriques nécessaires pour tenter de répondre aux trois questions qui structureront ce cours.

     1/ Au niveau macro, quel est l’impact économique de la révolution digitale dans les différents secteurs d’activité et les différentes organisations?, 2/.Au niveau méso, quel est l’impact du digital sur les entreprises et leurs marchés ? 3/ Au niveau micro, digitalisation et copilotage de l’entreprise : Quels sont les impacts de la transformation digitale sur les choix stratégiques de l’entreprise ? sur les pratiques managériales et marketing? sur les comportements des consommateurs et des collaborateurs ?

    Compétences à acquérir

     

    Les principales compétences qui sont à acquérir sont

    ·Savoir situer les impacts de la révolution digitale à un niveau macro, méso et micro;

    • Comprendre, maîtriser et s’approprier les concepts théoriques vus en cours
    • Pouvoir analyser la stratégie digitale d’une entreprise d’un point de vue marketing et managérial.
    Pré-requis

     

    Fondamentaux en gestion de l’entreprise

    Programme

     

    COURS 1 : Introduction: « la transformation digitale, ses définitions et sa viralité dans les différents secteurs d’activité et les organisations »

    COURS 2 : « Impact du digital sur les entreprises et leurs marchés ».

    COURS 3 : « copilotage et transformation digitale ».

    COURS 4 : Présentation des travaux des étudiants et conclusion (La révolution digitale sous l’œil critique des consommateurs et des collaborateurs, nuancer ses opportunités et ses limites)

    COURS 5 : Présentation des travaux des étudiants et conclusion

    Bibliographie

     

    Johan Hagberg, Malin Sundstrom, Niklas Egels-Zandén,  (2016) “The digitalization of retailing: an exploratory framework”, International Journal of Retail & Distribution Management, Vol. 44 Issue: 7, pp.694-712, https://doi.org/10.1108/IJRDM-09-2015-0140

    Objectifs

    • Comprendre la politique financière de l’entreprise, relativement aux objectifs et à la stratégie (Business model) de l’entreprise
    • Etudier les différents moyens de financement et les enjeux qui en découlent.

     

    Compétences à acquérir

    • Pouvoir effectuer les calculs nécessaires à l’augmentation de capital (calcul du prix et des droits préférentiels de souscription)
    • Pouvoir effectuer les calculs relatifs au recours à l’emprunt (intérêt, annuité, amortissement)
    • Réaliser un plan de financement
    Programme
    1. Le choix d’une structure financière
    • Les prérequis au choix du type de financement
    1. Le financement par capitaux propres
    • L’augmentation de capital
    • Les droits préférentiels de souscription
    1. Le financement par dettes financières
    • Le calcul des intérêts
    • L’échelonnement de la dette
    1. Les autres modes de financement
    • Leasing

    Pré-requis

    • Prérequis en comptabilité : lecture du bilan et compte de résultat

    Bibliographie

    P. Vernimmen., 2012, “Finance d’entreprise”Dalloz

    R. Pike., B. Neale., & P. Linsley., 2012. “Corporate finance and investment”. Pearson

    Objectifs

    Ce cours va au-delà de l’approche classique du marketing et de s’intéresser à la relation que l’entreprise entretient avec son client à travers une série de thématiques plus larges et transversales relevant de la notion d’expérience client. L’idée est d’initier ainsi les étudiants à une discipline en mouvement, loin d’être figée, et de leur inculquer la nécessité d’être toujours connecté au marché et aux entreprises pour flairer les changements à venir.

    Compétences à acquérir

    A l’issu de ce cours, les étudiants devront connaitre le rôle et maitriser les principes du marketing relationnel, du marketing expérientiel et des variables relatives à leur opérationnalisation.

    Programme

    En termes de contenu d’enseignement, ce module débutera sur propos introductif relatif à la crise du marketing et la multiplication des paradigmes qui influencent la discipline. Il s’articulera par la suite autour d’une série de quatre thématiques :

    ·Marketing relationnel et politiques de fidélisation

    ·Marketing sensoriel et marketing expérientiel

    ·Marketing et neurosciences du consommateur

    ·Nouveaux défis de la distribution

    Bibliographie

    Mercator (2014)  Lendrevie et Lévy, Dunod (11ème édition).

    Marketing (2017) Helfer, Orsoni et Sabri, Vuibert (14ème édition).

    Neuromarketing : le marketing revisité par les neurosciences du consommateur (2010) Roullet et Droulers, Dunod.

    Pré-requis

    Les fondamentaux du Marketing Management – niveau Licence 3 Gestion.

    Objectifs

    The goal is to broaden the students’ knowledge and mastery of English by studying concepts related to their field, such as Innovation, Company Law, Branding, Recruiting and PR.

    Compétences à acquérir

    The students will be expected to carry out analyses of business documents, articles, and audio-visual documents and share ideas in workshops, present their ideas and report on them.

    Programme

    Setting up a company in the USA:

    First term (Semestre 1)

    1. Innovation: conceive a new product/service
    2.  Company Law: choose the best business structure
    3. Branding: develop your strategy
    Bibliographie

    For grammar references:

    Advanced Grammar in Use, Martin Hewings, Cambridge University Press, third edition (book, ebook or app available)

    Pré-requis

    CEFR Levels: B2-C1

    Méthode d’évaluation

    In-Class Participation: 50% – This includes oral presentations and written assignments, homework, voluntary participation, quizzes and group work.

    Final Exam: 50%  – This is a 2-hour written test with Multiple Choice Questions, True or False questions, Questions to answer in 50-100 words, and an Essay Question or a Case Study. 

    Anglais

     

    Objectifs
    • Anglais Soutien (intermediate) : renforcement des bases (B2).
    • Anglais Approfondi (advanced) : perfectionnement d’un niveau avancé (C1+).
    Compétences à acquérir

    Les 4 compétences sont travaillées autour de thématiques de l’anglais professionnel (Business English) et de l’actualité du monde économique.

    Programme

     

    Etudes et présentation de sujets et documents sur supports papier, audio, vidéo ou en ligne (compréhension écrite et expression orale en continu), débats et simulations autour de ces thèmes (expression orale en interaction), rédaction de synthèse de documents et de textes argumentatifs (expression écrite). 

    Exemples de thématiques en « Anglais Soutien » : 

    • Retail: describing and presenting a product 
    • Business meetings: presenting data
    • Organization: describing and presenting company structure 
    • Team management: how to give instructions to co-workers
    • Improving customer service: dealing with requests and complaints
    • Negotiations: how to use diplomatic expressions

     Exemples de thématiques en « Anglais Approfondi» : 

    • Strategy: describing company workflow, performance and projections
    • Negotiations: how to reach win-win deals
    • Talent Management: how to empower people for high performance companies
    • R&D: getting up-to-date with standout innovative products and services
    • CSR: discussing business options regarding environmental sustainability
    • CSR: how to deal with ethics
    Bibliographie

    Donnée par l’enseignant.

    Pré-requis
    • Anglais Soutien (intermediate) : B1+/B2
    • Anglais Approfondi (advanced) : B2+/C1

    Espagnol
    Objectifs

    Prise de parole fluide, sans lecture (support fiche/plan autorisé).

    Appropriation et argumentation des thèmes abordés.

    Savoir participer à un débat, proposer des situations en lien avec le thème traité.

    Maîtrise des temps du passé. Renforcement des bases grammaticales ;

    Connaissance du cinéma d’Espagne et d’Amérique latine (argentin/chilien)

     

    Compétences à acquérir

    Oral en continu et en interaction.
    Compréhension de l’écrit et de l’oral.

    Vocabulaire/expression du champ lexical des thèmes culturels abordés et répliques de l’interaction.

    Savoir proposer et défendre un projet dans un contexte donné, une actualité donnée.

    Programme

    Les caractéristiques et spécificités culturelles dans la vie quotidienne et l’entreprise. Cas de IBERDROLA ; changement d’horaires.

    Marketing politique, cas d’entreprises en Amérique latine.

    Campagnes, affiches d’entreprises et/ ou d’ONG.

    Spécificités de la langue espagnol (données de l’institut Cervantes)

    La Ruta Quetzal

    En fonction de l’actualité : salons/ polémiques/expos/conférences.

    Echanges avec le groupe avancé, en milieu de semestre sur la création d’entreprise. Vote pour le meilleur projet.

     

    Bibliographie

    Compréhension de l’écrit :

    El País / Público.es / capital / bbc espagnol

    Compréhension de l’oral :

    Audiolingua/radialistas,net/rtve.es

    Expression écrite : ver-taal/gram@clicando/larouss,fr/ wordreference

    Pré-requis

    B1 à B2

    Espagnol approfondi

    Programme

     

    Contenu thématique

    – Semestre 1 – Búsqueda de empleo y la contratación de personal : préparation de CV, de lettres de motivation et d’entretiens d’embauche en espagnol

    – Semestre 2 – Negociación y Manejo de crisis: Études de cas professionnels et de l’actualité du monde de l’entreprise de l’aire culturelle hispanophone

    Contenu linguistique et supports

    Semestre 1 – Búsqueda de empleo y la contratación de personal : études de documents (supports papier, audio, vidéo, en ligne…) pour connaître les règles de présentation d’une petite annonce, d’un CV et d’une lettre de motivation en espagnol. Rédaction des documents dans le respect de ces règles. Jeux de rôles, type cabinet de conseil en recherche d’emploi. Études de documents (supports papier, audio, vidéo, en ligne…) pour connaître la façon dont se déroule un entretien, puis simulations d’entretiens.

    Semestre 2 – negociación y manejo de crisis: étude et présentation d’articles (compréhension écrite et expression orale en continu), étude et présentation de sujets sur support audio et/ou vidéo (compréhension orale et expression orale en continu), débats et mises en situation autour de ces thèmes (expression orale en interaction), rédaction de synthèse de documents et de communiqués de presse.

    Travaux individuels et travaux de groupes.

    Bibliographie

    Donnée par l’enseignant.

     

    Pré-requis

    B1 à B2

    Allemand

     

    Programme

     

    Les acteurs dans l’économie

    L’argent

    – homo oeconomicus

                    – riche/pauvre, le revenu, le bonheur

    – vivre sans argent

    La publicité

    – comment ça marche ?

                    – « neuro marketing »

    La génération Y et les implications pour le monde du travail

                     – de nouvelles formes de travail

                    – postuler pour un emploi

    Jeu de rôle

    – « hire or fire », droit du travail

    – « corporate citizenship »

    Fair trade

                    – développement durable

    – mode (fair wear)

    Oraux interactifs en S2 sur des sujets imposés

    Bibliographie

    Transmise par l’enseignant au premier TD.

    Chinois

     

    Objectifs

     

    Amener les élèves au niveau A1 ou A2 du CECRL (selon le niveau de départ):

    • Etre capable de se présenter
    • Etre capable de se déplacer en Chine
    Compétences à acquérir

     

    • Prioritairement l’oral : compréhension et expression
    • A l’écrit, l’accent est mis davantage sur :
    •  l’apprentissage des caractères les plus courants et leur culture associée.
    • Le pinyin (phonétique chinoise)

    Programme
    • Se présenter en chinois (identité, loisirs, activités quotidiennes, modes de déplacement…)
    • Comprendre un de leur camarade lorsqu’il se présente en chinois et le présenter à leur tour.
    Bibliographie

    Les cours sont préparés et distribués par l’enseignant (textes, fiches d’écriture, fichiers audio…).

    Des informations plus précises sont données en cours d’année au fur et à mesure des apprentissages (sites internet utiles, applications de dictionnaires, films…)

    Pré-requis

    Aucun

    Objectifs

    Ce cours a pour objectif d’initier l’étudiant au modèle de régression linéaire et ses applications potentielles à un très grand nombre de situations rencontrées en entreprise.  À la fin du cours, l’étudiant devra être capable d’analyser des phénomènes de la vie de l’entreprise au travers de base de données ou d’observations, d’appliquer des méthodes de traitement statistique adéquat afin de prendre des décisions optimales en tant que futur cadre en gestion.

    Compétences à acquérir
    • Effectuer toutes les étapes d’une analyse de régression de façon appropriée afin de répondre à des besoins spécifiques de l’entreprise.
    • Interpréter de façon critique les résultats d’analyses.
    • Utiliser un logiciel statistique (XLSTAT) afin de mettre en application les concepts appris dans le cadre du cours et ainsi acquérir de l’expérience pratique d’analyse de donnée.
    Programme

    Modélisation statistique :

    • Introduction générale
    • Chap. 1 : La régression linéaire simple
    • Chap. 2 : La régression linéaire multiple
    • Chap. 3 : Validation du modèle
    Bibliographie
    • Saporta : « Probabilités, analyse des données et statistique ». Technip. Ed. 1990
    • Tenehaus : « Méthodes statistiques en Gestion ». Dunod.
    • Escoffier et Pagès : « Introduction à l’analyse des données ». Dunod. 1993
    Pré-requis

    Statistique de base (statistique descriptive, calcul de probabilité, lois usuelles telles que la loi normale, loi de poisson, loi binomiale…)

    Objectifs

     

    C’est un programme de formation action, « learning by doing ». En une semaine, les étudiants doivent créer une entreprise fictive par groupe. Des conférences leur sont proposées et des enseignants référents et des professionnels les assistent. Ils présentent leur projet à un jury de professionnels (chefs d’entreprise, conseils en création, CCI, PEPITE…) et d’enseignants. L’entreprise doit pouvoir être créée. C’est de l’apprentissage par le faire, ils sont acteurs. Programme recensé au niveau OPPE (Office pédagogique des pratiques entrepreneuriales, site AFE espace enseignant).

    Compétences à acquérir

     

    • Savoirs théoriques : connaître et comprendre les outils et techniques en entrepreneuriat
    • Etre capables de l’appliquer en créant un projet d’entreprise fictive
    • Etre capables d’expliquer son projet à des professionnels
    Programme

     

    Le programme est divisé en cinq temps forts.

    Découverte

    de la

    création d’entreprises

    Participation aux Journées régionales de la création d’entreprises, EDO  rencontres annuelles, octobre, Rennes. C’est un pré-requis.

    Ils découvrent les acteurs et les réseaux et assistent à des conférences.

    Cette immersion répond à la question qui.

    Cours  et

    Conférences

     

    Un mois en amont de la simulation, ils reçoivent des enseignements théoriques où des outils leur sont expliqués. En terme de savoirs, cela correspond à la question quoi.

    Ce programme est une application des cours dispensés tout au long de la licence : gestion de projet, comptabilité, marketing, stratégie, finance, droit…..

    Recherche de l’idée

    LIEN AVEC LE COURS DE MARKETING

    Ils réfléchissent à des concepts innovants.

    Ils doivent faire des recherches, du brainstorming et peuvent débriefer ces matériaux avec un professionnel de l’innovation et un enseignant, afin de valider ou non les idées.

    C’est un temps de maturation.

    Semaine  Création

    avril

    C’est la mise en situation, en gestion de projet. Ils disposent d’une semaine pour créer. Ils sont entourés de professionnels et considérés comme de vrais créateurs. Ils  ont des rendez-vous avec de nombreux conseils[1] et des enseignants.

    Jury

    Une semaine plus tard

    avril

    Présentation du business plan

    Visite des stands des équipes

     

    Bibliographie

    Agence France Entrepreneur (AFE), Créer ou reprendre une entreprise, Les Éditions d’organisation.

    FAYOLLE : entrepreneuriat, Dunod, 2ème édition, 2012

    DELENGAIGNEDELENGAIGNE La Boîte à outils du Mind Mapping,  La Boîte à Outils, Dunod

    2016

    LEFEBVRE, F., La pratique de la création d’entreprise, juridique. Fiscal. Social .comptable.

    Léger-Jarniou C.,Entrepreneuriat, 2013.

    LEGER-JARNIOU,  KALOUSIS, La boite à outils de la création d’entreprise, Dunod

    LEGER-JARNIOUCERTHOUXDEGEORGELAMETALe Goff, Entrepreneuriat, Openbook, Dunod, 2016

    PAPIN, R., Stratégie pour la création d’entreprise, Création- Reprise – Développement, 6e édition, Dunod.

    PENDELIAU, G., Le profil du créateur d’entreprise, L’Harmattan.

    RIES, Lean Startup : Adoptez l’innovation continue, PEARSON, 2015

    SILBERZAHN : Créateur, ne fuyez pas !

    TSAGLIOTIS, Start-up attitude, Dunod, 2017

    Pré-requis

     

    Connaissances en :

    -Marketing,

    -Comptabilité

    -Droit

    -Finance

    -RH

 

Pré-requis

Pour être admissible, les 2 premières années de Licence peuvent être suivies

  • En IUT GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations) ou TC (Techniques de Commercialisation)
  • En faculté de Sciences Économiques (portail Licence Économie Gestion)
  • En CPGE (Classes Préparatoires aux grandes Écoles)
  • Autres cursus de niveau Bac+2
Accès sélectif

Être titulaire des 120 premiers crédits (Bac +2) + Score IAE-Message IAE.

Épreuve d’admissibilité 

  • Étude du dossier du candidat
  • Résultat au Score IAE-Message IAE (SIM) (renseignements et inscriptions sur : www.iae-message.fr)

Épreuve d’admission : entretien de motivation

Etudiants internationaux

  • Les étudiants doivent postuler sur la plateforme de candidatures de l’Université de Rennes 1, voir ci-dessous.
  • Des frais différenciés selon les nationalités des étudiants sont en vigueur à l’Université de Rennes 1. Les frais d’inscription pour ces étudiants étudiants étrangers francophones sont de 243 € (étudiants européens) ou 950 € (non-européens).
  • Les étudiants étrangers doivent avoir un niveau de français justifiant d’un niveau B2 justifié par un test officiel (TEF, TCF, DELF/DALF…).
  • Les étudiants étrangers résidant dans un pays disposant d’un centre de passage IAE Message listé ici : site https://iae-message.fr doivent soumettre un score IAE Message de moins de trois ans.

témoignage

Un mot de nos étudiants

Nous Contacter