Master 2 Contrôle de Gestion et Audit Organisationnel

Parcours Systèmes d'Information et Contrôle de Gestion

Chargé de mission
Stéphane BERGUE

Assistante Formation
Sonia QUELLARD
Tél. 02 23 23 47 03


 

Découvrez le DU Contrôle de Gestion 


Candidature 2022-2023 dématérialisée

Ouverture le 04 mars 2022

Dates limites de dépôt des candidatures
1ère session : 15 mai 2022
2ème session : 12 juin 2022
(sous réserve de places disponibles)

Dates entretiens de présélection
1ère session : 23 mai 2022
2ème session : à définir


Diplôme inscrit de droit
au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) : 35918


 

Renseignements

Financer sa formation

Présentation du Service Formation Continue

Le parcours SICG est destiné à des contrôleurs de gestion, comptables, consultants, responsables administratifs ou financiers,… en activité ou en reconversion professionnelle. Il permet d’acquérir les compétences nécessaires à évolution professionnelle dans une fonction de contrôle de gestion ou SI. Ce master est une formation diplômante de niveau bac+5.

Diplôme habilité par l’État
Diplôme inscrit de droit au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles)

Le Master CGAO, parcours SICG offre une spécialisation en contrôle de gestion complétée par une compétence en systèmes d’information permettant aux professionnels d’être rapidement opérationnels et évolutifs dans l’exercice des métiers de contrôleur de gestion, de consultant en systèmes d’information, ou encore d’utilisateur averti d’un système de gestion intégré.

  • Nouveaux modes de calculs de coûts,
  • Prévisions plus réactives,
  • Intégration du concept de qualité dans la logique financière,
  • Utilisation de l’informatique décisionnelle et de progiciels intégrés,
  • Adaptation des systèmes de contrôle aux modes de production en juste à temps,
  • Maîtrise des frais discrétionnaires, place plus importante de l’humain,…

Cette double compétence contrôle de gestion/système d’information répond donc parfaitement à la demande de plus en plus forte des structures industrielles, commerciales et de services.

Les stagiaires, par le développement d’une réflexion et d’une capacité d’analyse, seront aptes à résoudre des problématiques de plus en plus complexes et transversales.

A l’issue de cette formation, les professionnels pourront s’orienter vers des fonctions de conseil et de consulting ou des fonctions d’encadrement ou de direction générale dans les domaines du contrôle de gestion et assimilé, de l’organisationnel, de l’informatique, de l’expertise comptable et de l’audit,…

 

86% des étudiants du master CGAO FC ont déclaré être tout à fait satisfaits ou plutôt satisfaits de leur master.

La formation se déroule à temps partiel. Elle est donc compatible avec une activité professionnelle ou une recherche d’emploi active.

Le Master 2 aborde de manière approfondie les disciplines liées aux systèmes d’information et au contrôle de gestion.

Les enseignements dispensés apportent aux stagiaires une maîtrise des concepts habituellement utilisés en gestion et une capacité d’analyse et de réflexion.

Pour les personnes en recherche d’emploi, un stage d’une durée  de 4 mois minimum en master 2 en entreprise est obligatoire. Il est étalé sur toute la durée de la formation, à raison de 2 à 3 jours par semaine.

 

Master 2

  • Objectifs

    Le processus de budgétisation est un ensemble de mécanismes élaborés et mis en place par une organisation afin de pourvoir à la planification, au contrôle et au suivi budgétaire.

    Il contribue à la performance de l’organisationen aidant le conseil d’administration, la direction et le personnel à :
    ◊ Savoir si l’établissement dispose de ce dont il a besoin pour réaliser ses objectifs;
    ◊ Identifier les questions à traiter;
    ◊ Identifier et actualiser, au besoin, les plans d’actions nécessaires à l’équilibre budgétaire.

    Compétences à acquérir
    Au terme du cours, l’étudiant(e) sera en mesure de :
    – comprendre la terminologie financière et budgétaire pour finaliser ses analyses et ses prises de décision;
    – mieux comprendre l’importance des budgets pour la planification, le contrôle et l’évaluation des activités d’un établissement et de ses principales composantes;
    – identifier les paramètres pour élaborer des budgets qui permettront d’optimiser les ressources tout en respectant les diverses contraintes institutionnelles;

    Programme
    Introduction : le processus de budgétisation
    ƒDéfinition des processus en Jeu
    ƒLa phase de planification budgétaire
    ƒLa phase du suivi et du contrôle budgétaire

    Chapitre 1 Les techniques budgétaires de planification des actions stratégiques
    Du business model au business plan
    Budgets et chaine de valeur
    L’optimisation budgétaire des fonctions de l’entreprise

    Chapitre 2 : L’approche processuelle des budgets
    L’activity based budgeting
    Le Budget base Zéro
    Budgets et pilotage des projets
    Le comportement des coûts budgétés
    ƒ

    Bibliographie
    « Contrôle de gestion », Michel Gervais, 2009, Economica
    « Practical Financial Management », Colin Barrow , 2011
    « Project management Accounting : Budgeting, tracking and reporting cost and profitability », Calahan et alii, 2011
    « Succesfull Control and major project budget », Steen Lichtenberg, Administrative Science, Septembre 2016

    Pré-requis

    Niveau M1 en techniques de prévision et comptabilité financière

     

     

    Objectifs :

    Au travers d’un cas pratique, élaborer le compte de résultat prévisionnel d’une PME.

    Compétences à acquérir :

    Créer un outil budgétaire simple et efficace sur Excel qui permet de calculer le compte de résultat prévisionnel.

    Programme :

    Budgets des ventes et des achats
    Budget des ressources humaines
    Budget des frais généraux
    Budget des impôts et taxes
    Budget des investissements
    Elaboration du CR par centres de responsabilité et par mois.

    Bibliographie :

    Pré-requis :

    Avoir suivi au préalable le cours de techniques budgétaires (Cf. cours C.Herriau)

    Objectifs
    A partir de cas pratiques, il s’agit de développer et de décrire les principes et techniques tout en les confortant à la réalité des problématiques et des pratiques des entreprises.

    Compétences à acquérir
    – Maitriser les méthodes de calcul de coûts ;
    – Etre capable de mettre en place un système de calcul de coûts ;
    – Mettre en place des indicateurs de mesure de la performance et de reporting

    Programme

    Chapitre 1 : Fondements et mesure de performance
    – Le modèle de Rentabilité
    Chapitre 2 : Contrôle de Gestion & Amélioration des Processus
    – Gestion de Projet
    – Méthode ABC – ABM
    – Méthode UVA
    Chapitre 3 : Contrôle de Gestion et Approche Client
    – Target Costing
    – Analyse de la valeur

    Bibliographie
    BOUQUIN H., Le Contrôle de Gestion, 4ème Edition, PUF, 1998.
    BOUQUIN H., Comptabilité de Gestion, 2ème Edition, Sirey, 1997.
    FABRE P, SEPARI S, SOLLE G, CHARRIER H, Management et contrôle de gestion, DSCG, Manuel et Applications, Dunod, 2007.
    GERVAIS M., Contrôle de Gestion, Economica, 8ème Edition, 2005.
    HORNGREN C.T., DATAR S.M., FOSTER G., Cost Accounting, Pearson, Prentice Hall, Twelfth Edition, 2006.
    HORNGREN C.T., BHIMANI A., DATAR S.M., FOSTER G., Contrôle de gestion et gestion budgétaire, Pearson Education France, 2ème Edition, 2003.

    Pré-requis
    Comptabilité générale

     

     

    Objectifs
    Dans des circonstances stratégiques habituelles (amélioration de la compétitivité, croissance interne, innovation, déploiement local), le contrôle de gestion est vu souvent comme un outil d’aide à la décision. Dans des circonstance plus rares (croissance externe, partenariat, déploiement international), le contrôle de gestion devient aussi un outil utile à la légitimité de la décision déjà prise. Le contrôle de gestion doit appréhender les conséquences organisationnelles des stratégies de développement national et international d’une entité aux frontières floues.
Il convient d’identifier les critères de performance globale des organisations qu’elles soient industrielles, commerciales ou de services, marchandes ou non- marchandes (associations, collectivités publiques) et de montrer les liens existants entre performance économique, performance financière et performance sociale et sociétale.
    Dans ce cadre le contrôle de gestion peut être compris comme une aide au changement organisationnel.
    Compétences à acquérir
    La compétence à acquérir doit permettre de réaliser une étude liant le management et le contrôle de gestion. Acuité transversale pour l’analyse.
    Programme
    Chapitre 1 : Architecture du système de contrôle
    Chapitre 2 : Croissance interne, compétitivité et leviers de contrôle
    Chapitre 3 : Opérations de croissance et leviers de contrôle
    Chapitre 4 : Contrôle de gestion et changement : une synthèse

    Bibliographie
    « The role of control systems in the process of change », 2015, Touchais, Herriau, Journal of change Management
    « The balanced scorecard, translating strategy into action », 1996, Kaplan et Norton, HBS press
    « Performance measurement and control systems for Implementing strategy », 2000, Robert Simons
    Contrôle de gestion, michel gervais, 1999, Economica
    Stratégie de l’entreprise, Michel gervais, Christophe Herriau, 2011, Economica

     

    Pré-requis
    maîtrise des outils de management accounting et fondamentaux SI de niveau M1

     

    Objectifs :

    Appréhender les rôles qui pourront être ceux des étudiants à l’issue de la formation (Key user ERP, Assistant Maîtrise d’Ouvrage, Consultant ERP).

    Initier les étudiants à SAP® ERP 6 :
    • Think (comprendre le fonctionnement global de SAP et être capable de spécifier le fonctionnement de SAP pour une entreprise)
    • Build (savoir paramétrer SAP, savoir tester et recetter les fonctionnalités)
    • Run (utilisation de SAP, rédaction de mode opératoire)

    Apprentissage à travers un projet pratique en délais contraints

    Compétences à acquérir : ………………….

    Programme (susceptible d’être modifié avant le début du cours) :

    ERP
    Méthodologie de déploiement. Les acteurs du projet ERP (Copil, MOA, AMOA, MOE, key Users)
    Logiques de « Think », « Build » et de « Run ». Les phases du projet : de l’expression du besoin au maintien en condition opérationnelle. Méthodologies Agiles, prototypage itératif. Retour d’expérience et exemples d’implémentation réussies / échouées. Pourquoi SAP ?

    Travaux dirigés
    Découverte de SAP, connexion, navigation. Découverte du module SD (ventes). Découverte des module FI/CO.

    Application – Modélisation de FI/CO
    Choix d’une entreprise. Modélisation de l’organisation dans SAP. Modélisation du P&L. Référentiel de données, définition de la modélisation analytique, schéma des flux (budgétisation, comptabilisation d’une pièce dans FI, ventilation des revenus et des coûts dans CO, gestion d’un ordre interne).
    Livrable : cahier de paramétrage de SAP

    Application – Utilisation de FI/CO
    Paramétrage des modules FI/CO. Pré-budgétisation. Cycles de répartition. Données réelles. Chargements / déchargement des centre de coûts, comparatifs budget/réalisés, reporting, ordres internes.
    Moyens : mise à disposition, par connexions informatiques, du système ECC (Entreprise Core Components) de la société SAP, Coaching.
    Livrable : procédures SAP, cahier de test.

    Bibliographie :

    ERP et PGI sélection, méthodologie de déploiement et gestion du changement : Les clés du succès, les facteurs de risques.
    de Jean-Louis Tomas, Editions DUNOD

    Manager avec les ERP
    de Jean Louis Lequeux, Editions d’Ornagisation

     

    Pré-requis :
    Techniques : Connaître les principes de rédaction des diagrammes de flux, outils de modélisation (Microsoft Visio).

     

    Objectifs
    Initier les étudiants aux principaux concepts de la logistique globale (supply chain) et des principes de coordination, afin de :
    mieux comprendre les enjeux actuels et le rôle de la logistique dans les organisations
    découvrir quelques grands modes de coordination entre acteurs d’une même chaine
    comprendre l’importance de l’information à travers un serious game
    Familiariser les étudiants à quelques techniques et outils centraux en :
    pilotage global de flux
    prévisions des ventes
    organisation et structuration des transports / flux de produits.

    Compétences à acquérir
    Participer au fonctionnement d’un service de prévisions
    Interagir avec la fonction supply chain de son entreprise

    Programme

     Evolution, définitions, périmètre
     L’approche flux : les prévisions comme point d’entrée
     Coordination verticale : principaux concepts liés à l’ECR
     Jeux de simulation (Beergame)

    Bibliographie
     BAGLIN (Gérard), et al., Management industriel et logistique, Economica, 6e éd., 2013.
     DORNIER (Philippe-Pierre), FENDER (Michel), La logistique globale et le supply chain management, Les Editions d’Organisation, 2007
     FENDER (Michel) et PIMOR (Yves), “ Logistique – Supply chain”, Dunod, 6e éd., 2013.
     PACHE (Gilles) et Sauvage (Thierry), La logistique – enjeux stratégiques, Vuibert entreprise, 3ème édition, 2004.
     BOURBONNAIS (Régis) et USUNIER (Jean-Claude), Prévision des ventes, 5e éd., 2013.
     Revues Stratégie Logistique, Logistiques Magazine
     Portail www.supplychainmagazine.com

    Objectifs
    • Positionner les outils de GPAO dans le champ des SI
    • Appréhender les outils ERP, APS et SCE
    • Donner des repères sur le processus de sélection et de mise en œuvre d’une solution métier dédié à la production et l’approvisionnement

    Compétences à acquérir
    • Être capable d’identifier les outils de GPAO à utiliser selon les méthodes de gestion de production mises en place par l’organisation.
    • Connaitre les éléments structurants permettant le choix d’un outil de GPAO.
    • Être capable de réaliser la carte applicative et identifier les interfaces entre les différents outils métiers utilisés par les acteurs de la supply chain.

    Programme

    Introduction : Champ de la gestion de production (rappel)

    PARTIE 1 : Panorama de l’offre progicielle en gestion de production
     Chapitre 1 : L’éventail des différents types de progiciels de GPAO
     Chapitre 2 : L’intégration des données et des flux
    PARTIE 2 : Choix des outils
     Chapitre 3 : Critères de choix et éléments typologique
     Chapitre 4 : La démarche de choix d’un outil

    Bibliographie
    – BAGLIN G., BRUEL O., GARREAU A., GREIF M. et VAN DELFT, Management industriel et logistique, Economica, 6ème Ed., 2013
    – GIARD V., Gestion de la production et des flux, Economica, 3e Ed., 2003
    – GRATACAP A. et MEDAN P., Management de la production – concepts, méthodes, cas, Dunod, 4e Ed., 2013
    – PILLET M., MARTIN-BONNEFOUS C., BONNEFOUS P., COURTOIS A., Gestion de production : les fondamentaux et les bonnes pratiques, Editions d’Organisation, 5ème Ed., 2011.
    – PTAK C. et SMITH C., Demand Drvien Material Requirements Planning, Industrial Press,2019
    – PTAK C. et SMITH C., The Demand Driven Adaptive Enterprise – Surviving, Adapting and Thriving in VUCA World, Industrial Press,2018
    – Guides & check-list du CXP (http://www.cxp.fr/) … couteux mais utiles pour accompagner son projet

    Pré-requis
    M1 / CGAO – Management de la production

    Objectifs
     Comprendre le concept, les principes de base et décrypter le vocabulaire du contrôle interne
     Comprendre les outils de contrôle interne et les modalités de mise en œuvre au sein d’une entité
     Optimiser les sécurités internes dans le fonctionnement quotidien de l’entreprise : préservation du patrimoine, sécurisation d’un système d’information, pilotage des processus et de l’organisation, des risques et de la fraude, etc.
     Identifier les leviers pour agir sur la culture du contrôle interne.

    Compétences visées
     Etre en capacité de :
    o décrire et analyser des processus
    o Identifier et décrire des risques
    o Identifier, décrire les dispositifs de maîtrise des activités

    Programme
    Introduction : Le Contrôle Interne : Outil de pilotage ou Obligations légales ?
     Définitions et objectifs du contrôle interne
     Définitions du contrôle interne
     Renforcer le Contrôle Interne, un enjeu majeur, pourquoi ?
     Objectifs du contrôle interne
     Qualité et limites du contrôle interne
     Quels sont les acteurs du contrôle interne ?
    ‚ Environnement règlementaire du contrôle interne
     Les obligations en matière de contrôle interne – Le contexte
     La Loi Sarbanes Oxley (SOX)
     La Loi de Sécurité Financière (LSF)
     Comparaison SOX / LSF
     Le cadre de référence AMF
     Actualités
    ƒ Caractéristiques fondamentales et composants du contrôle interne
     Les principes généraux ou caractéristiques fondamentales
     QUIZZ sur les principes généraux
     QUIZZ sur les objectifs selon le COSO
     Les composants selon le référentiel COSO
     QUIZZ sur les composants selon le COSO
     COSO II – Enterprise Risk Management
     Séparation des tâches : exercice d’application
     Le Contrôle Interne au sein des PME

    „ Mise en œuvre du contrôle interne
     Le rôle des différents acteurs
     Les étapes du déploiement : Etape 1 – la communication
     Les étapes du déploiement : Etape 2 – la représentation des activités ou l’approche par les processus
     QUIZZ sur les types de processus
     Les étapes du déploiement : Etape 3 – identification et évaluation des risques ou la cartographie des risques
     L’approche globale des risques inhérents au SI et incidences sur le contrôle interne
     Séance « Post-it » : identification des facteurs de risque et de support au contrôle interne dans les 5 composants du COSO
     Séance « Post-it » : symptômes des risques liés à la fonction informatique
     Audit d’un système de gestion informatisé : exercice d’application
     Les étapes du déploiement : Etape 4 – la définition / adaptation des dispositifs de maîtrise
     Les activités de contrôle interne au sein des entités
     QUIZZ sur les activités de contrôle
    Conclusion
    Moyens pédagogiques
     Présentation méthodologique assortie de QUIZZ, séances « Post-it » et cas pratiques
     Un document de synthèse pédagogique sera remis à chaque participant

    Bibliographie
     AMF, « Le dispositif de contrôle interne : cadre de référence, IFACI », 2007
     Bernard Frédéric, Gayraud Rémi, Rousseau Laurent, « Contrôle interne (3ème édition) – concepts, aspects règlementaires, gestion des risques, guide d’audit de la fraude, mise en place d’un dispositif de contrôle permanent, référentiels, questionnaires, bonnes pratiques,… » éditeur Maxima Laurent Du Mesnil, 2010
     Cordel Frédéric, Gestion des risques et contrôle interne ; de la conformité à l’analyse décisionnelle, éditeur Vuibert, 2013
     IFACI/PWC, « COSO – référentiel intégré de contrôle interne ; principes de mise en œuvre et de pilotage, éditeur Eyrolles, 2014
     IFACI/PWC/Landwell, « Le management des risques de l’entreprise – cadre de référence, techniques d’application », éditeur Organisation, 2005
     Mader H.-P., Masselin J.-L., «Contrôle Interne Des Risques. Cibler, Evaluer, Organiser, Piloter, Maitriser (2ème édition) », éditeur Eyrolles, 2014
     Noirot Philippe, « Le contrôle interne – 100 questions pour comprendre et agir » éditeur Afnor, 2009
     Noirot Philippe, Walter jacques, « Le contrôle interne pour créer de la valeur », éditeur Afnor, 2008
     Renard Jacques, « Comprendre et mettre en œuvre le contrôle interne » éditeur Eyrolles, 2012

    Pré-requis
     Ce cours ne nécessite pas de pré-requis. Néanmoins, une culture fonctionnelle de l’entreprise est souhaitable

    Objectifs
    Ce module a pour double objectif :
    – familiariser le public avec les outils conceptuels de gestion des risques : Value at risk, Méthode DEA (Data Envelopment Analysis), Allocation de fonds Propres, Evaluation des risques (crédit, marché, opérationnel) ;
    – fournir les repères indispensables à l’intégration d’un système global de gestion des risques.

    Compétences à acquérir
    – Identifier les risques ;
    – Traiter les risques ;

    Programme
    Le cours envisage de nombreux aspects de la gestion des risques dans les secteurs financiers. Les principaux indicateurs de performance sont envisagés ainsi que les techniques de calibrage des fonds propres économiques.

    Chapitre 1 : L’entreprise et la Gestion des Risques

    Chapitre 2 : Approche Patrimoniale
    – L’identification des risques : les typologies du risque ; approche patrimoniale, approche causale ; risque et processus ; la matrice des risques
    – L’évaluation des risques : seuil de signification et risques majeurs ; approche top down, approche bottom up; la cartographie des risques
    – Le traitement et suivi des risques : l’allocation des ressources ; la prévention ; le financement du risque

    Chapitre 2 : La mesure des Risques
    – Approche Value at Risk (VaR)

    Chapitre 3 : Risques et Outils de Benchmarking
    – Méthode DEA ( Data envelopment Analysis)

    Bibliographie
    BESSIS J., Risk Management in Banking, Wiley, 2000.
    DESCAMPS C., SOICHOT J., Economie et Gestion de la banque, Editions Ems, Magament et Société, 2002.Data Envelopment Analysis, A comprehensive Text with Models, Applications,References and DEA- Solver Software, W.W. COOPER, L.M. SEIFORD, K. TONE, Springer, 2008.

    Objectifs :
    Donner à des étudiants débutant en programmation les bases de logique nécessaires à l’écriture de programmes informatiques
    Compétences à acquérir :

    Celles développées dans les objectifs ci-avant

    Programme :
    • Notion d’objet, de type et expressions
    • Nommage, affectation, lecture-écriture
    • Structure itérative
    • Structure conditionnelle et alternative
    • Gestion de tableaux
    • Fonctions et procédures
    • Transposition des algorithmes en langage de programmation VBA pour Excel
    • Algorithmique appliquée à la gestion de fichiers :
     Notions générales sur les fichiers et les supports
     Les organisations de fichiers et de Base De Données
     Présentation de Systèmes de Gestion de Bases De Données

    Approche pédagogique :
    • Cours avec supports pédagogiques disponibles sur un site de “Formation en ligne” de l’Université de Rennes 1 (Moodle)
    • Exercices et corrigés (près d’une centaine d’exercices de difficulté progressive) proposés en téléchargement
    Bibliographie :
    • Le support de cours de l’enseignant.
    • CORMEN T.H., LEISERSON C.E., RIVEST R.L., STEIN C., Introduction à l’algorithmique, Dunod, 2002, 2e éd.
    • QUERCIA M., Algorithmique. Cours complet, exercices et problèmes résolus, travaux pratiques, Vuibert, 2002
    • CARDON A., DABANCOURT C., Initiation à l’algorithmique objet. Modélisation avec UML et exemples de code en Java et C++, Eyrolles, 2001
    • CHARLES H.P., Initiation à l’informatique. Programmation, Algorithmique, Architectures, Eyrolles, 1999
    • BERDUGO A., JEAN G., MAHL R., Guide du management des systèmes d’information. Thèmes et termes essentiels, Hermes, 2002
    • ANGOT H., Système d’information de l’entreprise. Analyse théorique des flux d’information et cas pratiques, De Boeck, 2002, 4e éd.

  • Objectifs :
    Après avoir expliqué les enjeux des IFRS et les principales nouveautés conceptuelles, nous présentons les principales normes en analysant leur contenu et en soulignant les difficultés d’application. Cela doit permettre aux étudiants de

    Compétences à acquérir :
    Comprendre le contenu des informations financières élaborées en IFRS et publiées dans le reporting interne.
    Analyser les postes des états financiers en IFRS

    Programme :
    Introduction – Les enjeux des IFRS, les nouveautés conceptuelles, les intérêts et limites de ce nouveau référentiel
    Chapitre 1 – Les actifs corporels et incorporels
    Chapitre 2 – Les Instruments financiers
    Chapitre 3 – Les états financiers IFRS

    Bibliographie :
    Mémento IFRS, Ed. F. Lefebvre.
    • L. Touchais, « Comptabilité internationale : les IFRS », 2ème édition, Economica, 2019.
    • www.focusifrs.com

    Pré-requis :
    Avoir des connaissances en comptabilité financière et consolidation.

     

    Objectifs :
    Appréhender les enjeux comptables de la notion de groupe et les obligations légales en vigueur en matière de comptes consolidés
    Comprendre la démarche des comptes consolidés
    Utiliser les mécanismes et les techniques de consolidation souvent proches des retraitements d’analyse financière
    Compétences à acquérir : maîtrise des obligations et des techniques de consolidation résultant de la réglementation française

    Programme :
    Périmètre de consolidation
    Méthodes de consolidation
    Les retraitements des comptes individuels
    La conversion des comptes en devises
    Le cumul des comptes
    Les éliminations d’opérations internes au groupe
    Le traitement des titres de participation et le partage des capitaux propres
    Applications

    Méthodologies pédagogiques : cours (slides) + nombreux cas pratiques illustrant chacune des étapes de consolidation

    Bibliographie :
    Mémento Francis Lefebvre « Comptes consolidés »
    Groupe Revue Fiduciaire « Manuel de consolidation – Principes et pratiques », J.-M. Palou
    Lexifac Gestion, Editions Bréal « Les comptes consolidés », François Ferré – Fabrice Zarka

    Pré-requis : maîtrise des opérations comptables de clôture des comptes annuels (comptabilité générale)

    Objectifs :
    Programme :
    • Les outils informatiques pour l’informatique décisionnelle
    • Logiciels ETL (Extract-Transform-Load) : Pentaho Data Integration, Talend Open Studio et Microsoft Analysis Services
    • Principes de modélisation des données en «Business Intelligence» : modèles OLTP, modèle en «étoile», modèle en «flocons», …
    • Analyse «multidimensionnelle» des données : Microsoft Analysis Services, Mondrian, langage MDX, …
    • Reporting : Microsoft Reporting Services, états Microsoft Access, Crystal Reports, …
    • Production de tableaux de bord : Business Objects, QlikView
    Bibliographie :
    • La datawarehouse – Guide de conduite de projet (Ralph KIMBALL)
    • Pentaho – Mise en place d’une solution Open Source de Business Intelligence (Christian VIGOUROUX)
    • Talend Open Studio – Mettre en oeuvre une solution d’intégration de données (Jean-Noël BARTHAS)
    • Business Intelligence avec SQL Server 2008 (Bertrand BURQUIER)
    • Business Intelligence avec SQL Server 2012 (Sébastien FANTINI)
    • …
    Webographie :
    Utilisation de nombreux sites Web dédiés au sujet (developpez.com, Moodle de l’Université de Rennes 1, …)
    Méthode d’évaluation :
    Evaluation par projet (groupes de 3 à 4 étudiants) avec soutenance orale devant l’ensemble de la promotion
    Pré-requis :
    Connaissances minimales sur la suite Microsoft Office (Access, Excel, Word et PowerPoint), en algorithmique et plus généralement sur les Bases De Données

    Objectifs
    Donner aux financiers une initiation aux fondements du Big Data. A travers des cas concrets adaptés aux métiers du contrôle de gestion et du marketing, directement applicables en entreprise, les étudiants se familiariseront avec les concepts de traitement des données et de l’analyse prédictive.
    Les étudiants réaliseront plusieurs applications dans les outils de Big Data de SAP : SAP Lumira et SAP Predictive analysis

    Compétences à acquérir

    Comprendre les modèles statistiques de prévision, classification est scoring.
    Choisir le modèle statistique le mieux adapté au besoin.
    Réaliser des études prédictive de premier niveau.

    Programme
    – Introduction à l’analyse prédictive
    Différence entre la business intelligence (BO, Qlickview) – outils qui permettent l’analyse du passé – et les outils d’analyse de la donnée qui permettent de détecter des corrélations et proposer des modèles de prédiction.
    – Rappels des concepts mathématiques sous-jacents
    Rappel des principes mathématiques de traitement des données. Régressions linéaires, moindres carrés, intervalles de confiance, modèle linéaire mutiple, modèle logistique, clustering.
    – L’analyse predictive
    Introduction, fondations, principes de Vapnik (Ki – Kr), encodage des données, modèles statistiques
    – Exemples appliqués à l’entreprise
    Eviter la perte de client, Réduire les coûts de maintenance par la prédiction de panne, générer des ventes additionnelles grâce aux moteurs de recommandation

    Cas d’étude

    Cas d’étude 1 : Dans SAP Predictive Analysis réaliser un prévisionnel de chiffre d’affaires
    Cas d’étude 2 : Dans SAP Lumira,réaliser un jeu d’états d’analyse

    Travail dirigé

    Dans SAP Predictive Analysis, réaliser un modèle de recommandation

    Bibliographie
    Présentation Sirius Decision : Predictive Lead Scoring Study , 2014
    Article McKinsey : Do you really understand how your business customers buy ?, 2015

    Pré-requis

    Informatique : Gestion des bases de données, SQL.
    Mathématiques : régressions linéaires, fonctions affines.

     

    Objectifs

    La formation doit permettre aux participants de comprendre les contraintes spécifiques des organisations de service en matière de rentabilité et de savoir utiliser les outils de gestion (financiers et opérationnels) adaptés dans une logique de prise de décision.
    L’accent est mis sur :
    • Les contraintes et enjeux des activités de service ;
    • Une formalisation de la question de la rentabilité dans les services ;
    • Une approche concrète et ciblée de l’usage des outils orientée vers la prise de décision.

    Compétences à acquérir

    À l’issue de cette formation, les participants seront capables de :
    • Comprendre les principaux enjeux de la gestion des services ;
    • Mesurer la capacité d’un service et en évaluer le rendement ;
    • Évaluer la rentabilité de décisions permettant d’accroître la performance d’une activité de service en agissant soit sur les coûts, soit sur les recettes ;
    • Prendre en compte l’impact non financier de ces décisions.

    Programme

    Intro : un monde de services
    1. La performance des services
    a. La notion de service
    b. Les nouvelles formes de production
    c. La gestion des capacités et des flux
    2. Améliorer la performance d’une activité de service
    a. Maîtriser les dépenses
    b. Maximiser les flux de revenus
    c. Gérer la valeur
    Bibliographie

    Atrill P. et McLaney E. (2009). Management Accounting for Decision Makers, Pearson Education.
    Grönroos C. (2007). Service Management and Marketing: Customer Management in Service Competition 3e édition., Wiley.
    Lovelock C., Wirtz J., Lapert D. et Munos A. (2008). Marketing des services 6e édition., Paris : Pearson education.
    Ragaigne A. et Tahar C. (2019). Contrôle de gestion, Gualino.
    Ragaigne A. et Tahar C. (2019). Contrôle de gestion – Exercices, Gualino.
    Ragaigne A., Tahar C., Omont L. et Gond G. (2019). Management et contrôle de gestion DSCG 3, Paris : Dunod.

    Pré-requis

    Les étudiants doivent maîtriser les outils classiques du contrôle de gestion, notamment les principales méthodes de calcul de coût (coûts complets et coûts partiels) et les notions qui en découlent (seuil de rentabilité, etc.).
    Ils doivent également avoir des connaissances solides en comptabilité financière.

     

     

     

     

    Objectifs
    Savoir élaborer des tableaux de bord tendanciels projectifs
    Savoir choisir des indicateurs de marge de manœuvre centrés sur l’action
    Savoir rédiger des commentaires d’analyse pour animer le dialogue de gestion

    Compétences à acquérir

    Maitriser les techniques de mise en forme en tendanciel projectif.
    Maitriser la fouille de données pour trouver les indicateurs pertinents à analyser.
    Maitriser les techniques d’animation du dialogue de gestion

    Programme

    Jour 1 : Fondamentaux de la création d’un tableau de bord.
    Jour 2 : Cas pratique de conception, analyse et commentaires

    Bibliographie
    Herriau C., Ollivier E., 2016, « Les tableaux de bord hospitaliers : un malentendu persistant sur leur contribution à la décision prospective», Finances Hospitalières, N° 100, Mars 2016, p.11-17
    Ollivier E., Herriau C., 2016, «Les tableaux de bord tendanciels projectifs : Une présentation des tableaux de bord hospitaliers pour créer des espaces de discussion.», Finances Hospitalières, N° 101, Avril 2016, p.12 -20
    Infobésité – Comprendre et maîtriser la déferlante d’informations (2013) ; Caroline Sauvajol-Rialland ; Vuibert
    Pré-requis
    Maitrise d’Excel
    Maitrise des fondamentaux du contrôle de gestion

    Objectifs

    Disposer d’un socle de connaissances générales sur les architectures informatiques, savoir développer des applicatifs à partir d’un cahier des charges et d’algorithmes, …

    Compétences à acquérir

    Celles listées dans les objectifs

    Programme
    • Généralités sur le «Génie Logiciel»
    • Approche Client/Serveur
    • Approches Intranet, Extranet et Internet
    • Les différents outils et leur niveau d’utilisation
    • Présentation d’Ateliers de Génie Logiciel (AGL) orientés «Conception»
    • Présentation d’Ateliers de Génie Logiciel (AGL) orientés «Conception & Développement»
    • Systèmes de Gestion de Base de Données (SGBD)
    • SGBD pour applications «End User» ou frontales
    • SGBD pour applications «Client/Serveur» ou «Internet/Extranet/Intranet»
    • SGBD utilisés : Microsoft Access, Microsoft SQL Server, MySQL, …
    • Le langage d’interrogation de Systèmes de Gestion de Base de Données SQL
    • Couplage de SGBD entre eux (via ODBC) et accès aux SGBD depuis des langages de programmation (via ODBC)
    • Etude d’outils de développement :
    • Langage de programmation «Tableur» (Visual Basic pour Excel)
    • Langage de programmation «Base De Données» (Visual Basic pour Access)

    Bibliographie

    Utilisation de nombreux sites Web dédiés au sujet (developpez.com, …) et utilisation de ressources publiées par l’enseignant sur la plateforme Moodle de l’Université de Rennes 1

     

    Pré-requis

    Avoir suivi le programme de Licence 3 au sein de l’IGR-IAE ou d’avoir validé le module «Tableur et bases de données avancées» en Master 1 CGAO

    Objectifs
    En Formation continue, il est demandé au stagiaire de rédiger un mémoire de fin d’étude sur un sujet pratique (retour d’expérience) agréé par le responsable de la formation comportant une partie de recherche bibliographique et une partie d’application pratique.

    Compétences à acquérir
    – Savoir adapter des pratiques de contrôle de gestion dans un contexte précis.
    – Savoir analyser une situation d’entreprise.
    – Capacité à structurer un rapport écrit.
    – Savoir recueillir de l’information pertinente (documentation interne à l’entreprise et recherche bibliographique).

    Programme
    Chapitre 1 : Méthodologie du Mémoire
    – Problématique
    – Revue de la littérature (théorique et littérature grise)
    – Données
    – Méthodologie
    – Résultats
    – Difficultés rencontrées
    Chapitre 2 : La structuration du plan

    Bibliographie
    Michel Kalika, Le mémoire de Master, Dunod, 2016.

 

Pré-requis

Master 2
Être titulaire d’un diplôme universitaire de niveau bac+4 dans le domaine des sciences de gestion et d’une expérience professionnelle de 3 ans minimum dans le domaine du contrôle de gestion, de la comptabilité, de l’informatique de gestion.

Dérogations possibles : être titulaire d’un diplôme de niveau Bac+2 en gestion et d’une expérience professionnelle de 5 ans minimum dans les domaines précités qui sera appréciée par le jury de recrutement.

Sélection des candidats
  • Examen des dossiers de candidature
  • Entretiens individuels de recrutement pour les candidats présélectionnés
Durée de la formation

Master 2 : 444.5 heures, de fin août à septembre

Effectifs

Master 2 :

20/22

témoignage

Un mot de nos étudiants

Nous Contacter