Master 1 Comptabilité-Contrôle-Audit

Chargé de mission
Stéphane BERGUE

Assistante de formation
Sonia QUELLARD
Tél. 02 23 23 47 03


 

Candidature 2022-2023 dématérialisée

Ouverture le 04 mars 2022

Dates limites de dépôt des candidatures
1ère session : 15 mai 2022
2ème session : 12 juin 2022
(sous réserve de places disponibles)

Dates entretiens de présélection
1ère session : 30 mai 2022
2ème session : 20 juin 2022


Diplôme inscrit de droit
au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) : 35991


 

Renseignements

Financer sa formation

Présentation du Service Formation Continue

En reprise d’études, le Master CCA est destiné aux professionnels des services administratifs et financiers, aux comptables, auditeurs, consultants d’entreprises, d’organismes publics ou de cabinets d’expertise comptable. Il offre une spécialisation dans les domaines de la comptabilité et de l’audit complétée par une compétence sur les aspects financiers et juridiques.

Le Master CCA s’appuie sur l’expertise de l’une des plus anciennes MSTCF de France, créée en 1979. Le diplôme est affilié au réseau des masters CCA-MSTCF.

 

Diplôme habilité par l’État
Diplôme inscrit de droit au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles)

Cette formation s’adresse aux professionnels en activité ou en recherche d’emploi.

Elle permet aux stagiaires d’être rapidement opérationnels et évolutifs dans l’exercice de leur métier en leur présentant également les évolutions récentes et les nouvelles problématiques dans le domaine visé :

  • Normes IFRS ou comptabilité internationale
  • Évolution de la mission d’audit légal
  • Progiciels de gestion intégrés (SAP)
  • Nouvelles approches en contrôle de gestion (méthode UVA, contrôle de gestion des activités de service…)
  • Nouveautés dans le domaine du droit,
Un accès privilégié aux diplômes nationaux de l’expertise comptable

Le Master CCA confère une dispense des unités d’enseignement du DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion) et d’une partie de celles du DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion), hormis les UE 1 et 4 (arrêté du 9 janvier 2008).

Les titulaires de ce master peuvent ensuite passer les 2 dernières UE du DSCG en candidature libre en s’inscrivant aux sessions intensives organisées par l’IRPEC au cours du mois de septembre de chaque année.

Cette formation répond à un besoin croissant des entreprises et est particulièrement appréciée sur le marché de l’emploi où elle a peu d’équivalent.

Ce diplôme permet d’intégrer les fonctions comptables, administratives et financières dans des entreprises ou des cabinets d’expertise comptable et d’audit, des collectivités territoriales ou des organismes publics.

100% des étudiants du master CCA FC ont déclaré être tout à fait satisfaits ou plutôt satisfaits de leur master.

La formation se déroule à temps partiel et est donc compatible avec une activité professionnelle ou une recherche d’emploi active.

Durée

Master 1 : de début septembre à août , 309,5 heures

Les cours se déroulent à raison de 3 jours (jeudi, vendredi et samedi) tous les quinze jours.

Pédagogie

Cours théoriques, travaux tutorés, études de cas et exercices de simulation de gestion, jeu informatisé, supports bibliographiques.

Les cours sont dispensés par des enseignants universitaires (docteurs en sciences de gestion) et professionnels d’entreprises de haut niveau.

Pour les personnes en recherche d’emploi, un stage d’une durée de 3 mois minimum pour les Master 1  en entreprise est obligatoire. Il est étalé sur toute la durée de la formation, à raison de 2 à 3 jours par semaine.

 

Master 1

  • Objectifs :
     initier les stagiaires aux principaux concepts de la gestion de production, afin qu’ils puissent :
     mieux comprendre les enjeux actuels et le rôle de ces fonctions dans les organisations (et les liens entre elles)
     parler le même langage que les dirigeants d’entreprise

     familiariser les stagiaires avec les méthodes et outils applicables en gestion de production
     les méthodes de planification de la production
     les méthodes MRP
     les « méthodes » du JAT (dont la qualité)
     les méthodes d’ordonnancement (notamment ordonnancement de projet)…

    Compétences à acquérir :
     Etablir les liens entre la fonction Gestion de production avec les différents services de l’entreprise.
     Savoir utiliser les principales méthodes de gestion de production et analyser leurs conséquences pour l’entreprise.
     Savoir identifier les méthodes de gestion de production les plus adaptées à un environnement donné
     Savoir utiliser quelques indicateurs de productivité en gestion de production (TRS…) et envisager les méthodes d’amélioration de la performance

    Programme :
    Introduction – champ du cours

    Partie 1 : Introduction à la gestion de la production
    1. Le champ de la gestion de production
    2. Les informations indispensables à la G. P.

    Partie 2 : Pilotage de la production et méthodes associées
    1. La planification de la production
    11. La planification globale de la production
    12. La planification détaillée de la production
    2. La programmation de la production
    21. Le calcul des besoins en composants
    22. Le calcul des besoins en capacité
    3. L’ordonnancement de la production
    31. L’ordonnancement centralisé (dont le cas de l’ordonnancement de projet)
    32. L’ordonnancement décentralisé – cas du Kanban
    Partie 3 : L’amélioration continue des performances – le Juste-A-Temps
    1. Mesurer la performance industrielle
    11. Les critères de calculs
    12. Les TRS et les autres indicateurs
    2. Le Juste-A-Temps (logique lean)
    21. Actions au niveau des produits
    22. Actions au niveau des ressources
    23. Actions au niveau des relations avec les partenaires

    Bibliographie :
    • BAGLIN G., BRUEL O., GARREAU A., GREIF M. et VAN DELFT, Management industriel et logistique, Economica, 6ème Ed., 2013
    • GIARD V., Gestion de la production et des flux, Economica, 3e Ed., 2003
    • GRATACAP A. et MEDAN P., Management de la production – concepts, méthodes, cas, Dunod, 4e Ed., 2013
    • GOLDRATT E. et COX J., Le but : un processus de progrès permanent, AFNOR, 3ème Ed., 2006 (approche atypique du problème). A compléter par JACOB D., BERGLAND S., et COX J., Vélocité – Comment combiner le Lean, le Six Sigma et la Théorie des Contraintes pour booster vos performances, Pearson, 2010.
    • LYONNET B., Lean Management – méthodes et exercices, Dunod, 2015
    • PTAK C. et SMITH C., Demand Driven Material Requirements Planning (DDMRP) – version 2, Industrial Press, 2018.

    Pré-requis :
    Fondamentaux de la gestion.

    Objectifs

    La Gestion des Ressources Humaines est une fonction essentielle de l’entreprise. Elle contribue à sa performance durable et à sa pérennité.
    Ce cours vise à développer les connaissances en Gestion des Ressources Humaines de l’étudiant.
    Approche pédagogique

    Divers moyens d’apprentissage sont privilégiés dans ce cours. Les lectures proposées, les exposés du professeur et les cas présentés fourniront les connaissances de base et des notions théoriques à l’étudiant.

    Compétences à acquérir :
    Ce cours vise à développer les connaissances en Gestion des Ressources Humaines de l’étudiant en le familiarisant avec :
     L’évolution de la fonction GRH et son adaptation à l’environnement
     Le caractère contingent de cette fonction
     Les principales contraintes de cette fonction
     Les principales activités de cette fonction

    Programme
    Chapitre 1 – La gestion traditionnelle du personnel
    1 – Les attitudes des gestionnaires à l’égard du personnel
    2 – Les objectifs et la philosophie de gestion
    3 – La nature de la gestion
    4 – Les activités
    Chapitre 2 – Les changements
    1 – L’économie
    2 – La technologie
    3 – La main-d’oeuvre
    4 – Les valeurs
    5 – Les institutions
    Chapitre 3 – La gestion renouvelée des ressources humaines
    1 – Les attitudes des gestionnaires à l’égard des ressources humaines
    2 – Les finalités et la philosophie de gestion
    3 – La nature de la gestion
    4 – Les activités

    Bibliographie

     M. Barabel (coord.) « Pour une GRH inspirante. Une réponse au DRH Bashing », Editions Eyrolles, 2017.
     J. Igalens, A. Roger « Master Ressources Humaines », Eska, Paris, 2019, 3ème édition (ouvrage collectif).
     S. Guerrero, Les outils des RH, Les savoir-faire essentiels en GRH, Dunod, 2019.
     P. Laroche, L. Guery, Y. Moulin, M. Salesina, A. Stévenot « GRH. Théories et nouvelles pratiques de la fonction RH », De Boeck, 2019.
     B. Martory, D. Crozet « Gestion des Ressources Humaines. Pilotage social et performances», 9ème édition, Dunod, Paris, 2016.
     J.M. Peretti « Ressources humaines », 17ème édition, Vuibert Paris, 2019.
     Y. Réale « De la GRH au management stratégique des RH», Eyrolles, Paris, 2018.
     A. Scouarnec, G. Poilpot-Rocaboy « Quels métiers RH demain ? », Dunod, 2016.
     L. Taskin, Anne Dietrich « Management humain. Une approche renouvelée de la GRH et du comportement humain », De Boeck 2020.
     M.Thévenet, C.Dejoux, E. Marbot, E. Normand, A.F.Bender, F. Silva « Fonctions RH. Politiques, Métiers et outils des Ressources Humaines», Pearson Education, 4ème édition, Paris, 2015.

    Etc…

    Objectifs
    Les entreprises sont soumises à des pressions constantes et doivent faire face à une évolution rapide de leur environnement concurrentiel. Réussir à performer dans un tel environnement requiert une compréhension accrue de la stratégie de l’entreprise. Celles qui ne relèvent pas ce défi sont rapidement sanctionnées par le marché.

    Compétences à acquérir
    Les problèmes rencontrés dans le cadre de cette simulation sont interdisciplinaires et pour y faire face, le candidat doit faire appel aux connaissances acquises tout au long de sa formation. Son apprentissage dans ce cours est donc tout autant organisé autour d’un problème que d’une discipline.

    Programme
    1. Introduction : Maîtrise des concepts clés de stratégie.
    – Les DAS
    – L’analyse de l’environnement global (les variables pivot)
    – L’analyse de l’environnement concurrentiel (les 5 forces, les FCS, les facteurs d’évolution, le cadre d’analyse des concurrents);

    2. Stratégie : le décideur au cœur du système
    Stratégie, prise de décision et outils SI
    Stratégie et hypothèses de rationalité limitée
    Stratégie et théorie des jeux
    Stratégie et théorie des perspectives

    3. Le diagnostic systémique de l’organisation, une approche rénovée
    Les principaux leviers stratégiques
    Les interactions stratégiques et l’impact sur le diagnostic
    L’analyse de la capacité stratégique et la projection du potentiel stratégique de l’organisation

    4. Le déploiement stratégique de l’organisation
    La croissance interne
    La croissance externe (mergers) et le processus de déploiement stratégique
    Le désengagement stratégique (cessions, transmissions et impartition)
    Les stratégies internationales des firmes

    Bibliographie
    Strategor, 2019, 8 ème édition, Dunod
    Johnson, G., Whittington, R., Scholes, K., Fréry, F. (2017) Stratégique, Pearson Education, 11ème ed.
    Gervais M. et Herriau C., Stratégie de l’entreprise, 2011, Economica, 6eme ed.

    Pré-requis
    Cours d’introduction niveau L3

     

    Objectifs :
    – Maîtriser les principaux mécanismes contractuels communs à tous les contrats de droit privé.
    – Identifier les principaux contrats de l’entreprise et maitriser leurs spécificités juridiques.

    Compétences à acquérir :
    – Comprendre ce qu’est un contrat et les grands principes directeurs du droit des contrats
    – Analyser les conditions de validité des contrats – Maitriser les avants-contrats
    – Définir les conditions de formation de fond et de forme des contrats (et la preuve)
    – Identifier les conséquences juridiques d’une rupture de contrat ou d’une inexécution et leurs possibles sanctions
    – Anticiper un litige par l’utilisation des clauses contractuelles particulières adéquates

    PROGRAMME :

    TITRE 1er : Le droit commun des contrats

    Chapitre I : Les mécanismes contractuels fondamentaux
    Section 1 : Distinction fait juridique et acte juridique
    Section 2 : La notion d’obligation (définition- sources des obligations et classifications)
    Section 3 : La notion de contrat (définition – classification des contrats – les principes directeurs du nouveau droit des contrats depuis la réforme de 2016)
    Chapitre II : La formation du contrat
    Section 1 : Les conditions générales de formation des contrats (capacité – contenu contractuel licite et certain – offre – acceptation – vices du consentement – formalisme –preuve des contrats)
    Section 2 : Les clauses particulières des contrats (attribution de compétence – clause compromissoire – clause pénale – clause résolutoire – clause d’indexation – clause limitative de responsabilité – clause de réserve de propriété)
    Section 3 : La nullité des contrats (distinction nullité relative/absolue-confirmation/prescription)
    Chapitre III : Les effets du contrat et la responsabilité contractuelle
    Section 1 : Les effets du contrat (les principes de l’effet obligatoire et effet relatif – les exceptions)
    Section 2 : L’inexécution du contrat (les nouvelles sanctions contractuelles et judiciaires depuis la réforme de l’ordonnance du 10 février 2016)

     

    TITRE 2 : Le droit spécial des contrats de l’entreprise

    Chapitre 1 : Le contrat de vente (vente civile et vente commerciale)
    Section 1 : La formation du contrat de vente (étude de la chose ou prestation – étude du prix de vente – étude les contrats préparatoires à la vente (pacte de préférence/PUV/PSV)
    Section 2 : Les formes particulières de vente
    §1.Les ventes à l’essai
    §2. Les ventes à l’agréage ou à la dégustation
    §3. Les ventes électroniques (ou commerce électronique –articles 1125 à 1126-6c.civ)
    A)L’offre électronique (étude des modalités de proposition de contrat par voie électronique – le contenu de l’offre /les modalités de rétractation d’une offre émise par voie électronique)
    B)L’acceptation par voie électronique (le principe- la confirmation – l’accusé de réception)
    §4. Les ventes avec faculté de rétractation (interaction avec le droit de la consommation)
    Section 3 : Les effets du contrat de vente
    §1. Etude du transfert de propriété et des risques (principe-intérêt-aménagements du principe-clause de réserve de propriété)
    §2.Etude des obligations et des garanties dues par le vendeur (obligation d’information et de conseil – obligation de délivrance conforme –la garantie d’éviction due à l’acquéreur –la garantie des vices cachés –obligation de sécurité dans la vente
    §3. Etude des obligations de l’acquéreur (obligation au paiement intégral et garanties du vendeur- obligation de retirement de la chose)

    Chapitre 2 : Le contrat d’entreprise -Le contrat de sous-traitance
    Section 1 : Définition du contrat d’entreprise- Distinction du contrat d’entreprise et du contrat de vente (les enjeux juridiques)
    Section 2 : La formation du contrat d’entreprise
    §1. Le principe du consensualisme
    §2. Les conséquences du consensualisme sur la preuve du contrat
    §3. Le prix dans le contrat d’entreprise (les modes de fixation du prix)
    Section 3 : Les effets du contrat d’entreprise
    §1. Les obligations de l’entrepreneur (obligation principale d’exécuter la prestation contractée –les obligations accessoires de conseil, de sécurité, de conservation de la chose, la garantie des vices cachés)
    §2. Les obligations du maître de l’ouvrage (le paiement du prix la réception de l’ouvrage- la prise de livraison)
    §3. L’extinction du contrat d’entreprise (résolution ou résiliation-le décès des parties)
    Section 4 : Le contrat de sous-traitance
    §1. Définition et caractéristiques juridiques de la sous-traitance
    §2. Les obligations des parties au contrat de sous-traitance (obligations du sous-traitant/obligations du donneur d’ordre)

    Chapitre 3 : Les contrats de distribution
    Section 1 : Le contrat de concession exclusive (définitions, caractéristiques/ DIP/ les obligations du concédant et du concessionnaire/ fin du contrat).
    Section 2 : Le contrat de franchise (définition, utilité et caractéristiques juridiques du contrat/DIP/ obligations du franchiseur et du franchisé/ fin du contrat).
    Section 3 : Le contrat de distribution sélective (définition et utilité/caractéristiques juridiques)

    Chapitre 4 : Les contrats de consommation
    Section 1 : Généralités sur le droit de la consommation (Justification et construction du droit de la consommation/ définition du consommateur)
    Section 2 : La protection du consommateur lors de la formation du contrat
    §1. L’obligation générale d’information du consommateur
    §2. La réglementation des pratiques commerciales (pratiques trompeuses –publicité comparative)
    §3. La protection accordée au consommateur (ventes interdites-refus de vente-abus de faiblesse)

    Section 3 : La protection du consommateur lors de l’exécution du contrat
    §1. Le droit de rétractation du consommateur
    §2. La protection par la répression des clauses abusives
    §3. Les garanties accordées au consommateur (garantie légale de conformité-garantie des vices cachés)

    Chapitre 5 : Le contrat de prêt – Le prêt de consommation
    Section 1 : Définition et caractéristiques du prêt –Distinction prêt de consommation et à usage
    Section 2 : La nature juridique du prêt de consommation (transfert de propriété/ onéreux)
    Section 3 : Le régime juridique du prêt de consommation
    §1. La formation du contrat de prêt (nature réelle du prêt –preuve)
    §2. L’exécution du prêt de consommation (obligations de l’emprunteur et du prêteur)
    Section 4 : Le crédit à la consommation

    Bibliographie :
    M. Cabrillac, Droit des obligations, Dalloz, coll. Cours
    D. Mainguy, Contrats spéciaux, Dalloz, coll. Cours
    Manuel DSCG, Gestion juridique fiscale et sociale, Foucher ou Dunod.

    Pré-requis :
    Notions de droit des obligations et de théorie générale des contrats.

    Objectifs :
    Ce cours sert à comprendre les concepts et outils importants en droit des sociétés.
    Le cours donne les prérequis nécessaires à l’examen national de l’UV 1 du DSCG.
    Il sert les étudiants qui devront discuter avec des juristes afin appréhender leur vocabulaire et de se poser les bonnes questions : par exemple lors de difficultés financières, en cas d’implantation de franchises, sur un projet de création d’entreprises….
    Compétences à acquérir :
    – Savoirs théoriques : concepts et outils en droit des sociétés.
    – Savoir – faire : maîtriser la technique de la consultation écrite et les codes de l’examen national.

    Programme :
    INTRODUCTION GENERALE
    Chapitre I – DROIT GENERAL DES SOCIETES : LA CONSTITUTION
    SECTION I – NAISSANCE DU CONTRAT DE SOCIÉTÉ
    SECTION II – LES POSSIBLES CHOIX DE L’ENTREPRENEUR UNIPERSONNEL
    CHAPITRE II – LES PRINCIPALES SOCIETES COMMERCIALES
    SECTION I – LA SOCIETE A RESPONSABILITE LIMITEE
    SECTION II – LA SOCIETE ANONYME
    SECTION II – LA SAS
    Chapitre III – LES EVOLUTIONS DE L’ENTREPRISE
    SECTION I – LA FUSION
    SECTION II – LA TRANSMISSION

    Bibliographie :
    COZIAN, VIANDIER, DEBOISSY , « Droit des sociétés », Litec, LexisNexis, dernière édition
    DO CARMO SILVA , GROSLAUDE , « Gestion juridique, fiscale et sociale, Manuel et applications », DUNOD, dernière édition
    FERRY-Maccario, KLEINHEISTERKAMP et a., Gestion juridique de l’entreprise, Pearson Education, dernière édition.
    Gestion juridique, fiscale et sociale, énoncé et corrigé, CORROY.
    GOT, Droit des sociétés et autres groupements, énoncés et corrigés, CORROY.
    GUIRAMAND, Droit des sociétés, DCG 2, tout l’entraînement, DUNOD
    GUIRAMAND, HERAUD, DCG Droit des sociétés, Manuel et applications, Dunod, dernière édition
    Ouvrages de préparation au DSCG : éditions Dunod et Nathan, dernières éditions
    Mémentos pratiques Francis Lefebvre : Sociétés Commerciales, Groupe de sociétés,

    Pré-requis :
    – cours en droit des contrats

    Objectifs :
    Maîtrise de l’impôt sur le revenu
    Acquisition des bases en matière de détermination des résultats imposables (BIC, société de personnes, IS)

    Compétences à acquérir :
    Compréhension de l’impôt sur le revenu, lien entre comptabilité et détermination du résultat imposable

    Programme :
    Impôt sur le revenu
    Imposition des résultats de l’entreprise, de la société de personnes, de la société IS

    Bibliographie :

    Memento F Lefebvre
    Pré-requis :

    Connaissances sur le mécanisme de la TVA, connaissances sur les retraitements des résultats comptables pour déterminer le résultat fiscal.

    Objectifs :
    Acquisition des bases en matière de détermination des résultats imposables (BIC, société de personne,IS). La holding.
    Acquisition : de connaissances en matière de détermination du résultat fiscal de l’entreprise et de la société.
    Compétences à acquérir :
    Acquisition : de connaissances en matière de détermination du résultat fiscal de l’entreprise et de la société.
    Programme :
    Imposition des résultats de l’entreprise, de la société
    Bibliographie :
    Memento F Lefebvre
    Pré-requis :
    Connaissances en matière de BIC/IS

    Objectifs :
    – Connaissance du cadre conceptuel de la comptabilité
    – Maîtriser l’évaluation des actifs et des passifs
    – Intégrer l’impact des amortissements et des dépréciations des immobilisations
    – Trouver une solution raisonnée aux difficultés d’évaluation rencontrées à l’occasion de diverses opérations

    Programme
    – L’organisation de la comptabilité et le cadre conceptuel
    – L’évaluation des actifs et des passifs
    – Les règles d’évaluation des immobilisations corporelles et incorporelles
    – Les amortissements et les dépréciations des immobilisations
    – La sortie des immobilisations
    – La comptabilisation des subventions
    – L’évaluation des titres du portefeuille et les conséquences fiscales
    – Rattachement des charges et produits au résultat de l’exercice
    – Les abandons de créances

    Bibliographie :
    – Manuel de comptabilité approfondie : MP Mairesse et A Desenfans – Collection Dunod

    Pré-requis :
    – Maîtriser les opérations courantes comptables : niveau DCG UE 10 : introduction à la comptabilité

  •  

    Objectifs

    Ce cours a pour objectif de présenter et mettre en œuvre les principales méthodes d’analyse des coûts. Un intérêt particulier est porté à la description des avantages et inconvénients des différents méthodes d’analyse.

    Compétences à acquérir

     Etre capable de mobiliser les outils adaptés au calcul et à l’analyse des coûts en fonction de l’objectif recherché
     Aptitude à prendre du recul sur les résultats obtenus au regard des spécificités de la méthode mise en œuvre

    Programme

    1- Méthodes des coûts partiels
    2- Méthodes des coûts complets
    3- Imputation rationnelle

    Bibliographie

    Contrôle de gestion. Michel Gervais. Economica

    Pré-requis

    Maîtrise de la comptabilité générale

    Objectifs

    Décliner les Budgets hiérarchisés en systématisant l’utilisation des modules avancés d’Excel (Solveur, Utilitaire d’Analyse).

    Compétences à acquérir
    Comprendre l’architecture du système budgétaire et être capable de produire des états de synthèse.

    Programme
    Le Processus Budgétaire et les Budgets Hiérarchisés
    1. Budget des Investissements et de Financement
    2. Budget des Ventes et Séries Chronologiques
    3. Budgets de Production et algorithme du simplex
    4. Budgets des Approvisionnements et modèles de pénurie
    5. Budgets de Trésorerie
    6. Documents de Synthèse
    Le Contrôle Budgétaire
    1. Performances, centres de responsabilités
    2. Evaluation des écarts

    Bibliographie

    BOUQUIN H., Comptabilité de Gestion, 2ème Edition, Sirey, 1997.
    GERVAIS M., Contrôle de Gestion, Economica, 8ème Edition, 2005.
    HORNGREN C.T., DATAR S.M., FOSTER G., Cost Accounting, Pearson, Prentice Hall, Twelfth Edition, 2006.
    LONING H. et PESQUEUX Y., Le contrôle de Getion, Dunod, Paris, 1998.
    LORINO Ph., Le Contrôle de gestion stratégique, Dunod, Paris, 1991.
    RONGE Y. (DE), Comptabilité de Gestion, DeBœck Université, Bruxelles, 1998.

    Pré-requis

    Comptabilité Générale

     

    Objectifs :
    Approfondir les connaissances financières relatives à l’analyse financière

    Compétences à acquérir
    Savoir réaliser un diagnostic financier
    Programme
    I. ANALYSE FINANCIERE PAR LES STOCKS, A UN MOMENT DONNE Ou Analyse statique
    1. Analyse des grands équilibres financiers
    a. Le bilan financier
     Pourquoi un bilan financier ?
     Quel bilan financier ? liquidité–patrimonial ou fonctionnel
    b. les critères financiers
     FR
     BFR
     Trésorerie
    2. Mesure et analyse de la performance de l’entreprise
    a. les critères traditionnels
     Le résultat net
     Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)
     La CAF
     La rentabilité économique, financière – effet de levier
     Le risque économique et financier
    b. les critères plus modernes
     La création de valeur

    II. ANALYSE FINANCIERE PAR LES FLUX, SUR UNE PERIODE DONNEE Ou Analyse dynamique
    1. Objectifs et intérêts
    2. Mise en œuvre
    a. Des concepts différents liés à la notion de trésorerie
     ETE
     ETOC, ETOG, CAF Liquide, trésorerie due à l’exploitation
     Trésorerie due aux opérations d’investissement
     Trésorerie due aux opérations de financement

    b. Des tableaux de flux
     Tableau de l’Ordre des Experts Comptables

    Bibliographie
     DSCG 2 – finance – dernière édition
     Dunod – manuel et applications
     Sup’FOUCHER- – manuel et applications et cas corrigés
     Nathan
     Gualino
     VERNIMMEN P – QUIRY P – LEFUR Y – « finance d’entreprise » – édition Dalloz – dernière édition

    Pré requis :
    Connaissances comptables

     

    Objectifs

    A partir de l’estimation des besoins de financement à couvrir, ce cours a pour objectif d’apprendre à construire un plan prévisionnel de financement. Un intérêt particulier sera porté à la description des avantages et inconvénients des différents modes de financement (Internes et externes).

    Compétences à acquérir

     Comprendre le fonctionnement d’une augmentation de capital
     Apprécier les différentes caractéristiques des emprunts bancaires, emprunts obligataires, crowdfunding…
     Appréhender l’impact du choix d’un mode de financement sur les documents comptables et financiers

    Programme

    Introduction
    Chapitre 1 : Le financement Interne
    Chapitre 2 : Le financement Externe
    Chapitre 3 : Le plan de financement

    Bibliographie

    « Le Financement de projets : Project Finance » – Broché- I.Bénichou, D.Corchia, J. Despont
    « Le financement de Projets » – Broché- AM Toledo, P. Lignières

    Pré-requis

    Connaissance des documents comptables + Analyse financière

    Objectifs :

    La gestion de projets de système d’information

    Analyser les conditions de lancement d’un projet

    Connaître la démarche et les outils pour mettre en œuvre un projet.

    Connaître les différents types de maintenance et comprendre leur adaptation au projet.

     

    Les progiciels de gestion intégrés (illustration de la gestion de projet)

    Comprendre la segmentation du marché des PGI en fonction des besoins des clients.

    Analyser les fonctionnalités des logiciels.

    Illustrer les concepts de la gestion de projet.

     

    Compétences à acquérir :

     

    Savoir identifier les conditions qui peuvent conduire à l’échec et les mesures préventives et correctives utilisables, en particulier dans un contexte de gestion de projet de Progiciel de Gestion Intégré.

     

    Etre capable de proposer une méthodologie de gestion de projet de système d’information, en particulier dans un contexte de gestion de projet de Progiciel de Gestion Intégré.

     

    Etre en mesure de mettre en œuvre une capitalisation des savoirs et savoir-faire au sein de l’organisation.

     

    Programme

    Les enjeux d’un projet

    Place du projet dans la stratégie

    Périmètre de son application

    Organisation du projet

     

    La mise en œuvre d’un projet

    Cahier des charges

    Cycle de vie d’un projet : prévision, planification, ordonnancement

    Plan d’assurance qualité : normes ISO sur la qualité du logiciel ; méthode de conduite de projets ; méthode d’amélioration des processus (CMMI)

    Suivi et contrôle des coûts et des délais : analyse des écarts (de planning, budgétaires)

    Test : jeux d’essai, site pilote, test en situation réelle, qualification, recette

    Déploiement d’une solution et formation des utilisateurs

     

    Maintenance

    Maintenance corrective

    Maintenance évolutive

    Contrat de maintenance

    Tierce maintenance applicative

     

    Gestion des risques du projet

    Analyse et gestion des risques

    Intégration des risques dans les contrats

     

    Les meilleures pratiques – Les facteurs clés de succès

    Gestion des connaissances

    Outils collaboratifs

     

    Illustration de la gestion de projet : le cas particulier des progiciels de gestion intégrés

    Le progiciel de gestion intégré : – définition – diffusion dans les entreprises et les administrations – couverture fonctionnelle – évolutions technologiques

    Expression des besoins

    Choix de la solution

    Mise en place et déploiement de la solution

    Exploitation de la solution

    Évaluation des systèmes de gestion intégrés

     

    Bibliographie :

    Eyrolles – Réussir le DSCG5 – Virginie Bilet , Valérie Guerrin, Miguel Liottier

     

    Pré-requis :

    Notions de gouvernance des systèmes d’information

    Objectifs :
    Gouvernance des systèmes d’information
    Comprendre la nécessité d’associer au système d’information de l’organisation des structures de prise de décision.
    Analyser les relations entre la direction générale, la direction des systèmes d’information et les directions « métiers ».

    Gestion de la performance informatique
    Rechercher les niveaux de service à atteindre. Repérer les enjeux des contrats en fonction du contexte organisationnel (infogérance, prestataire, facturation en interne). Négocier avec les parties prenantes.

    Architecture et sécurité des systèmes informatiques
    Description des principales architectures techniques.

    Compétences à acquérir :

    Gouvernance des systèmes d’information
    Savoir mettre en œuvre la démarche d’élaboration de la stratégie informatique, expliquer ses liens avec la stratégie globale et définir la chaîne d’alignement stratégique dans un contexte de diversité des applications informatiques d’une organisation.

    Gestion de la performance informatique
    Savoir appliquer les concepts de la comptabilité de gestion aux spécificités de la fonction informatique, être capable d’agréger les dépenses informatiques décentralisées, d’expliquer l’intérêt de la facturation pour responsabiliser les utilisateurs.
    Savoir établir des critères de choix des investissements dans le domaine informatique.

    Architecture et sécurité des systèmes informatiques
    Être capable d’identifier les principales architectures techniques.

    Programme :
    Position de la fonction informatique au sein de l’organisation
    La direction des systèmes d’information : mission, organigramme, tableau de bord La fonction informatique dans les petites organisations

    La stratégie informatique
    Alignement de la stratégie informatique sur la stratégie « métier »
    Le schéma directeur informatique : définition, évolution, communication sur le schéma directeur
    Plan informatique
    Démarche de planification informatique

    Urbanisation (évolution) des systèmes d’information
    Cartographie du système d’information

    Indicateurs
    Indicateurs de performances et de qualité

    Objectifs et contraintes du contrat de service
    Élaboration du contrat
    Mise en œuvre du contrat

    Les coûts et les budgets
    Analyse des coûts
    Budget de fonctionnement de la fonction informatique
    Budget de la fonction informatique
    Facturation en interne de l’utilisation des ressources informatiques
    Évaluation des coûts/avantages des projets informatiques
    Critères de sélection des projets

    Architecture technique
    Notions de Client-serveur, Médiateur (middleware), Transactionnel, Intégration, Portail

    Bibliographie :
    Eyrolles – Réussir le DSCG5 – Virginie Bilet , Valérie Guerrin, Miguel Liottier
    Pré-requis :
    Avoir des notions de Système d’Information et de comptabilité générale.

    Objectifs :

    répondre au mieux aux besoins des salariés pour leur offrir un minimum d’aisance dans la matière à l’écrit comme à l’oral

    Compétences à acquérir en Business English

    Etre capable de se présenter
    participer à une réunion de base
    écrire une lettre commerciale simple
    tenir une conversation autour du domaine de la comptabilité
    utiliser un minimum de vocabulaire de comptabilité et gestion
    présenter un entreprise ou produit

     

    Programme
    le cv, la lettre de motivation, être capable de se présenter lors d’un entretien d’embauche, de parler de son expérience, de son entreprise.
    Etre capable de mener un entretien d’embauche, de licencier
    Etre capable de motiver son équipe, de régler un conflit au sein de cette équipe, de négocier une augmentation.
    Etre capable de comprendre er répondre à un mail ou de rédiger une note de service.
    Etre capable de réserver et d’avoir une communication téléphonique.
    Pouvoir échanger par mail afin de se renseigner sur un produit, le commander, relancer son paiement et faire une réclamation.
    Lexique « business English »

    Bibliographie

    Management (presse) et British Council (compréhension orale)
    Oxford Business English Express Series
    www.nytimes.com
    www.startribune.com
    http://www.ted.com/talks
    http://www.bbc.co.uk/learningenglish

    Pré-requis

    vocabulaire général et bases grammaticales

 

Pré-requis

Master 1

  • Être titulaire d’un diplôme de niveau Bac+3 en sciences de gestion, complété par une expérience professionnelle de 3 ans minimum obligatoire en comptabilité, audit ou contrôle

Dérogations possibles : être titulaire d’un diplôme de niveau Bac+2 en gestion et d’une expérience professionnelle de 6 ans minimum qui sera appréciée par le jury de recrutement

Sélection des candidats
  • Examen des dossiers de candidature

  • Entretiens individuels pour les candidats présélectionnés

Durée

Master 1 : 309.5 heures

Effectifs

Master 1 : 10 / 15

 

témoignage

Un mot de nos étudiants

Nous Contacter