Typhaine en échange à Cork

Les Irlandais boivent également beaucoup de cidre, nous ne sommes donc pas dépayser même si il n'est pas aussi bon qu'en Bretagne !

Typhaine, Maela, Margaux, Paul-Louis, Ronan et Alexandre, nos 6 expatriés de master sont arrivés il y a un peu plus d’un mois à Cork , après 13 longues heures de ferry !

Typhaine nous raconte comment se passe la vie irlandaise pour eux.


Le début du séjour se passe plutôt bien pour tout le monde, Cork est la deuxième plus grande ville d'Irlande cependant celle-ci reste à taille humaine, on s'y sent donc très bien. Les gens sont hyper accueillants, le premier jour on était un peu perdus et pas mal de personnes nous sont venues en aide. J’apprécie vraiment la ville, on s’y sent en sécurité et l’ambiance est bonne, il y a toujours des gens à chanter à chaque coin de rue, c’est agréable.
Tout est mis en œuvre pour que l'on s'intègre et que l'on rencontre de nouvelles personnes. L'Unviersity College of Cork organise pour les étudiants Erasmus deux semaines d'intégration avant de commencer les cours (visite de la ville et du campus, projections de films, soirées, initiations au sport ou à la danse irlandaise, des speed friendship...). Elle organise aussi un week-end dans l’ouest de l’Irlande afin de voir Galway, les Cliff of Moher et le fameux Connemara ! On sera environ 100 Erasmus ça va être vraiment sympa.

Pour le logement, je suis avec une française et deux allemandes à Edenhall, dans une résidence un peu plus excentrée. Nous disposons d'un grand salon et d'une cuisine que nous partageons et nous avons chambre et salle de bain personnelle !!! Alors ça c'est quand même le rêve ! Le petit hic c'est la localisation, nous sommes à environ 45min à pied de l’université et 1h10 du centre. Pour ceux qui se situent dans le centre pas besoin de carte de bus, la ville est petite ils font donc tout à pied ou en vélo.

Parler de nourriture, c'est parler spécialité et la plus grande des spécialités, du moins celle que nous avons le plus expérimenté jusqu'ici c'est la bière, et la Guiness en particulier ! Vous en trouverez pour tous les goûts et à tous les prix. Concernant la nourriture, il y a beaucoup choses fries, comme le fish and chips mais aussi beaucoup beaucoup beaucoup de beans, les flageolais ici on les mange sous toutes ses formes et à tous les repas.

Concernant l’université, on a complètement halluciné en voyant le campus, c’est gigantesque ! Dans le centre du campus il y a cette grande bâtisse, qui ressemble plus à un château-fort qu’à une université c’est vraiment magnifique.
J’ai choisi des cours qui correspondent au Master 1 Gestion des ressources humaines de l’IGR. Le volume horaire est moins important qu’en France, cependant le travail personnel est doublé (étudier dans une autre langue demande un investissement important). Nous sommes mélangés avec les irlandais ce qui fait que les professeurs parlent assez vite et en plus de ça l’accent Irlandais est très très (très) prononcé, c’est donc parfois difficile. Un des gros plus de l’université c’est son nombre impressionnant de « society » l’équivalant des associations à l’IGR , il doit en y avoir une centaine.

Le week-end généralement nous partons visiter les beautés que nous offre l’Irlande, soit par nos propres moyens soit via l’association des étudiants internationaux. Nous avons déjà vu pas mal de choses et ce qu’on retient principalement c’est des paysages à en couper le souffle. De grandes étendues vertes, des montages, des châteaux, des falaises… et des moutons ! Le plus surprenant ici, c’est vraiment le temps. En une journée on peut avoir les 4 saisons. Le matin il va faire très beau, une heure après ça va être la tempête, il faut donc bien être équipé !

En règle générale, on reconnaît les français, nous ne sommes pas les meilleurs en linguistique en comparaison à nos voisins européens. Pour la petite anecdote, il m’est arrivé de dire « Thank you » et qu’on me dise « Ah vous êtes française ».

Pour les étudiants qui veulent ou qui hésitent à partir à l’étranger, j’ai un seul mot : FONCEZ ! Nous avons la chance d’être dans un IAE qui a un nombre important de partenariats et qui offre donc un grand nombre de destinations possibles. Concernant l’Irlande, ce qui est bien c’est que le pays en lui-même est anglophone ce qui veut dire que nous sommes du matin au soir « baigner » dans la langue.

Université Cork