Pierre-Luc, Master 1 Marketing, en stage chez Digital Hermes à Bristol

Durant ce stage, je suis « project manager » chez Digital Hermes, à Bristol, en Angleterre. Il s’agit d’une entreprise spécialisée dans le marketing médical et située au sein d’un incubateur de start’up, créée par la « Royal Bank of Scotland ».

Peux-tu nous en dire un peu plus sur ton stage ?

Durant ce stage de 3 mois, je suis « project manager » chez Digital Hermes, à Bristol, en Angleterre. Il s’agit d’une entreprise spécialisée dans le marketing médical et située au sein d’un incubateur de start’up, créée par la « Royal Bank of Scotland ». Nous proposons des solutions marketing pour les pratiques de soins de santé pour nos clients internationaux (européens, arabes et latino-américains), comprenant des médecins, des cliniques, des groupes de soutien aux patients et d'autres centres et établissements de santé et de bien-être.


Comment as-tu trouvé ton stage ?

J’ai trouvé ce stage sur internet, car je souhaitais avoir une expérience personnelle et professionnelle à l’étranger dans le but d’améliorer mon anglais et découvrir le monde de l’entreprise dans un pays différent du mien.


Quelle est ta fonction au sein de l'entreprise ?

Je suis manager de projets au sein de la start’up. Même si mes tâches sont individuelles, je travaille majoritairement en équipe et c’est ce que j’apprécie le plus comme travail. Chacun peut apporter ses propres compétences et expériences, ce qui, à mon sens, nous permet d’être plus efficaces et justes dans notre travail. Cela me fait apprendre beaucoup de mes autres collègues. Mon tuteur est la CEO de la start’up, elle valide nos travaux avant de les envoyer aux clients.


Quelles sont tes missions ?

Mes missions sont vraiment très larges et variables, car c’est une start’up récente (campagne marketing pour nos clients, business development, optimisation SEO…). En revanche, notre mission principale est de lancer un projet médical novateur, consistant en la création d’un site internet à destination des patients qui souhaitent, pour diverses raisons, se faire opérer dans des cliniques et hôpitaux étrangers. Malheureusement, je ne peux pas en dire plus actuellement !


As-tu l'opportunité d'appliquer en entreprise ce que tu as pu voir en cours ?

Totalement. Le fait de ne pas avoir une seule et unique mission précise me permet à la fois d’améliorer mes expériences au sein de l’IGR-IAE et d’en développer de nouvelles dans des domaines tel que le marketing digital.


Comment se passe ton stage ?

L’ambiance est vraiment bonne au sein de la start’up et au sein de l’incubateur dans lequel sont réunies une vingtaine d’autres entreprises. Cette bonne ambiance permet de supporter la pression que nous avons lors de certaines missions ou de ne pas se sentir jugé lors des difficultés linguistiques que l’on peut parfois (ou même souvent au départ !) rencontrer.


Que retiendras-tu de cette expérience ?

Je retiendrai surtout les échanges avec mes collègues et en dehors de l’entreprise. L’équipe au sein de l’incubateur étant multi-culturelle (anglais, gallois, espagnols, turcs, chypriotes, polonais, éthiopiens…), il est très formateur de prendre en compte les différences culturelles lors de nos échanges professionnels ou plus personnels, afin d’éviter toute incompréhension ou quiproquo. Cela permet d’être plus ouvert d’esprit et me sera, je le pense, bénéfique lors de futurs travaux communs avec des équipes internationales.


As-tu des conseils à donner pour la recherche de stage ?

S’y prendre tôt si l’on a un projet précis et ne jamais désespérer ! Trouver une entreprise peut malheureusement prendre beaucoup de temps entre la recherche, la candidature et la réponse définitive de celle-ci !


Merci Pierre-Luc et bonne continuation chez Digital Hermes !

Témoignage Marketing Stage International