Césure au Vietnam pour notre étudiante Joy

Ce qui change? Absolument tout ! La fracture culturelle est vraiment grande entre la France et le Vietnam et ce en tout point. C’est un dépaysement total.

Préparatifs et appréhensions

J’avais depuis plusieurs années le désir de partir étudier à l’étranger. Désirant réaliser mon master en alternance, la seule possibilité qui s’offrait à moi était la césure entre la L3 et le master. Parallèlement j’avais de plus en plus envie de découvrir l’Asie.

J’entame donc les démarches auprès de l’IGR-IAE pour réaliser une césure et quelques mois plus tard j’apprends alors que je serais prochainement étudiante à la Vietnam National University of Economics and business d’Hanoi.

Rapidement il a fallu entamer les (nombreux) préparatifs : passage du TOEIC, dossier pour l’école d’Hanoi, dossier de bourse, carte bancaire internationale, vaccins, SMEBA, visa, billets d’avions, recherche de logement à Hanoi  etc... Les démarches à réaliser sont nombreuses mais finalement tout est bouclé à temps.


Arrivée et rentrée à l'Université VNU au Vietnam

J’ai atterri à Hanoi le 21 Août. Tout était très bien organisé pour mon arrivée puisque l’université nous a attribué des parrains/marraines. On nous avait informé qu’un étudiant de la VNU viendrait nous chercher à l’aéroport et nous accompagnerait lors de nos premiers pas à Hanoï. 

Nga, ma marraine, a pris contact avec moi quelques jours avant mon arrivée, elle est venue me chercher à l’aéroport puis nous sommes allées jusqu’à mon hôtel en Taxi. C’était rassurant de ne pas me savoir seule en arrivant à Hanoi et elle m’a été d’une grande aide pour  savoir où obtenir ma première carte SIM par exemple ou simplement pour comprendre comment se déroule la vie à Hanoi. 


Les cours à Vietnam National University

Les cours ont débuté le 29 Août dernier. Quelques jours avant, nous nous étions rendus avec Oscar, étudiant à l'IGR-IAE, et nos marraines à l’université pour réaliser notre inscription pédagogique. À cette occasion, nous avons pu re-sélectionner nos cours. L’université propose aux étudiants internationaux une vingtaine de cours différents. 

Pour ma part j’ai choisi : e-commerce, brand management, strategic management, international business et international finance management, ce qui correspond à 15 heures de cours par semaine. Le contenu est intéressant, les professeurs parlent très bien anglais et nous disposons des supports de cours ce qui facilite la compréhension.


La vie étudiante

Au sein de notre faculté il y a 14 étudiants internationaux : 3 Danois, 1 Allemand, 5 Japonais et 5 étudiants de l’IGR-IAE.

Nous nous retrouvons souvent en dehors des cours pour manger ou boire un verre.

Oscar et moi nous sommes liés d’amitié avec un étudiant de l’université de Munich, Félix . Nous sommes partis tous ensemble à Séoul où on a pu voir France, Marjorie, Mathéo et Clara, d'autres étudiants Igériens qui étudient là-bas.


Ce qui change le plus de la France, les + et les -

Ce qui change? Absolument tout ! La fracture culturelle est vraiment grande entre la France et le Vietnam et ce en tout point. C’est un dépaysement total. 

L’un des principaux avantages de cette destination est le coût de la vie. Cela me permet de faire plein de choses : manger à l’extérieur, sortir ou encore voyager régulièrement.

Le plus compliqué selon moi est la barrière de la langue. Mis à part à l’université et dans les endroits touristiques, peu de personnes parlent Anglais au Vietnam ce qui rend parfois les choses compliquées. Savoir compter et dire quelques mots en vietnamien peut vraiment s’avérer utile.


Projets de cette césure après ce semestre au Vietnam

Notre semestre s’achèvera fin décembre ou mi-janvier, nous sommes toujours en attente du calendrier des examens. 

Après les partiels, Oscar et moi voulons découvrir Singapour, l’Indonésie et/ou les Philippines selon la date à laquelle s’achèveront les examens puisque l’on débute le 1er Février un stage de 4 mois à Bangkok.

L’Asie nous plait tellement que nous avons décidé de poursuivre l’aventure en Thaïlande.

En bref : je suis ravie de l’expérience que je vis actuellement. Le Vietnam est un pays magnifique et riche d’histoire. Situé au centre de l’Asie du Sud-Est cela nous permet de découvrir facilement les pays voisins.